Record de spectateurs grâce à LS-Le Mont

Record de spectateurs grâce à LS-Le Mont

Il a pu arriver, dans le passé, que le LS annonce un chiffre de spectateurs en dessus de la réalité, en comptant les abonnés et les partenaires, voire, disent souvent les plus moqueurs, en comptant les jambes des personnes présentes… Mais lundi soir, à La Pontaise, le chiffre de 4500 spectateurs n’avait rien d’exagéré, tant la tribune principale était bien garnie. Le premier des quatre derbys vaudois de la saison a attiré la foule et cela a plu à la Swiss Football League.

Celle-ci a en effet envoyé un communiqué de presse pour se féliciter d’un nouveau record. Cette 3e journée a en effet attiré 14’711 spectateurs pour les 5 matches. Depuis la création de la Challenge League en 2003/04, la journée la plus fréquentée avait été la 2e de la saison 2012/13 avec 12‘080 spectateurs.

Et si le match du lundi n’était pas une si mauvaise idée?

« Contrairement aux années passées, le nombre de spectateurs élevé n’est pas lié, cette fois, à un club phare – tels le FC St-Gall ou le Servette FC, ou encore le FC Bâle, lorsqu’il évoluait en LNB – tirant vers le haut la moyenne de façon décisive. Les 10 clubs, les 5 recevants comme les 5 clubs visiteurs avec leurs fans, ont contribué à la nouvelle marque record. Le derby lausannois entre le FC Lausanne-Sport et le FC Le Mont LS (1-1 dans le match télévisé de lundi soir) a souligné l’attrait qu’exercent les derbys, tant au plan de la qualité du jeu que sur celui des affluences », estime la SFL.

Comme quoi, le match du lundi, si souvent décrié, peut attirer les foules. Les supporters devant se déplacer à l’autre bout de la Suisse grognent, car ils doivent prendre congé, mais pour les « locaux », le lundi soir n’est finalement pas si mal. Aucune concurrence ne se fait sentir, que ce soit télévisuellement ou dans les stades, voire culturellement. Et si le match du lundi entrait dans les moeurs en Suisse?

La rencontre au sommet entre le 2e, le FC Lugano, et le leader, le FC Wohlen (1-2) a attiré 3’110 personnes au Cornaredo.

L’article complet est à lire en cliquant sur ce lien.