«Recevoir Edmond Isoz, c’est un honneur»

«Recevoir Edmond Isoz, c’est un honneur»

Isoz« Après tout ce qu’il a dit sur les équipes amateurs et sa volonté de fermer l’élite, c’est amusant de le voir venir à notre repas de soutien. » Serge Duperret et Edmond Isoz n’ont pas toujours été amis, c’est peu de le dire. Le président du FC Le Mont a souvent reproché à l’ancien directeur de la Swiss Football League sa volonté de faire de la Super League et de la Challenge League des forteresses inaccessibles pour les clubs amateurs. Pourtant, Edmond Isoz, souvent présenté comme le fossoyeur des équipes de niveau inférieur, sera présent au repas de soutien du FC Le Mont ce vendredi. « Il donnera même un exposé sur le football suisse », se réjouit Serge Duperret.
Pour rappel, Edmond Isoz est l’homme qui a mené les réformes structurelles dans les deux premières divisions du football suisse, en fermant les portes à des clubs comme Delémont, Yverdon, Carouge ou Nyon, pour ne parler que des Romands. L’homme l’a souvent dit, il a peu de considération pour les équipes ne voulant pas faire le pas du professionnalisme et ne jure que par Bâle, Young Boys ou le FC Zurich. Désormais à la retraite, mais conservant quelques mandats pour la SFL comme conseiller, il sera donc présent au repas de soutien du Mont, vendredi, qui se déroulera en deux temps. Tous les détails sont sur le site officiel du club (www.fclemont.ch). « Recevoir Edmond Isoz, c’est un honneur », estime Serge Duperret, content de son coup.

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.