Qui pourra crier sa joie dimanche soir?

Qui pourra crier sa joie dimanche soir?

On ne risque pas de faire peur à l’US Terre Sainte II en annonçant clairement que les hommes d’Adriano Zacchei ne partent pas favoris de la finale de la Coupe vaudoise, dimanche à 17h à Echandens. Pourquoi ils ne vont pas perdre leurs moyens? Parce qu’ils ont l’habitude, tout simplement. Sur les six matches qu’ils ont remporté pour en arriver là, leur adversaire avait objectivement plus de chances de l’emporter à quatre reprises.

Que ce soit sur le terrain de Bavois II ou à domicile face à LUC-Dorigny, Concordia et Aigle, à chaque fois, le parieur neutre aurait mis ses piécettes sur l’adversaire. Et à chaque fois l’USTS est passée. Cela s’appelle répéter les exploits, tout simplement, et cela démontre une vraie force de caractère.

Une belle fête à Echandens

Voilà pourquoi Pied du Jura ferait bien de se méfier, dimanche, lors d’un match que l’ACVF et le comité d’organisation ont eu l’intelligence de placer à 17h, après tout le monde. On espère qu’il s’agira d’un lieu de rendez-vous pour tous les footballeurs et une belle manière de clore en beauté un joli week-end de football. Le FC Echandens va organiser une belle fête et on ne saurait trop encourager chacun à consacrer sa fin de dimanche après-midi à cette finale de Coupe vaudoise, un événement à part dans le canton.

Pied du Jura a eu un parcours moins compliqué

L’affiche? USTS II – Pied du Jura, donc, et ce n’est donc faire injure à personne de dire que Nicolas Montangero et ses coéquipiers s’avancent en favoris. La solidité de leur saison (4e du groupe 2) leur octroie ce statut, mais il est juste de dire que leur parcours dans cette Coupe vaudoise a été moins spectaculaire que celui de leur adversaire. Leur seul résultat marquant? La qualification en demi-finale sur le terrain de Pully, ce qui est un exploit. Sinon? Des matches bien maîtrisés, mais face à des adversaires de division inférieure, sauf face à Assens en quarts. Bref, Pied du Jura a « fait le boulot », comme on dit, mais n’a évidemment rien volé et sa victoire à Pully le prouve.

Nicolas Debluë, on est triste pour lui

Seule ombre au tableau, la suspension de Nicolas Debluë, le très bon capitaine de l’USTS, lequel a pris un carton jaune en demi face à Aigle. Il manquera à l’appel, tandis que Pied du Jura sera au complet. En plus, le règlement est ainsi fait que si un joueur a joué 30 secondes avec la première équipe en cours de saison, il ne peut plus jouer avec la II en Coupe vaudoise. Là aussi, une mauvaise nouvelle pour l’USTS, qui ne pourra pas aligner des joueurs qui lui font du bien en championnat.

A noter pour finir, mais nos lecteurs le savent désormais tous, que Pied du Jura est d’ores et déjà qualifié pour le tableau principal de la Coupe de Suisse 2015/2016, avec 63 autres équipes venues de tout le territoire. Mais ça, il sera temps d’y penser un peu plus tard. Pour l’heure, seule la victoire sera belle.

Et une victoire en Coupe vaudoise, c’est un souvenir qui reste toute une vie. Messieurs, à vous de vous expliquer et que le spectacle soit beau!

 

Le parcours de l’USTS

Tolochenaz (4e) – USTS 3-6

Bavois II (2e) – USTS 1-2

La Tour-de-Peilz (3e) – USTS 0-2

USTS – LUC-Dorigny (2e) 4-3

USTS – Concordia (2e) 6-5 tab

USTS – Aigle (2e) 11-10 tab

 

Le parcours de Pied du Jura

Fc Pied du Jura vs Fc Assens 6-5Vaulion (4e) – PdJ 1-7

SLO II (3e) – PdJ 2-4

PdJ – Le Mont IIA (4e) 3-0

PdJ – La Sallaz (3e) 6-4 tab

PdJ – Assens (2e) 6-5 tab

Pully (2e) – PdJ 1-2

Categories: Coupe vaudoise

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*