Quentin Rushenguziminega appelé par le Rwanda

Quentin Rushenguziminega appelé par le Rwanda

Le Rwanda est bien parti dans les qualifications pour la Coupe d’Afrique 2017, allant s’imposer 0-1 au Mozambique. Des débuts de rêve pour le Nord-Irlandis Jonny McKinstry, nouveau sélectionneur. Mais le nouveau boss du football rwandais en veut encore plus et a décidé de mettre le plus d’atouts possibles de son côté avant de défier le Ghana pour le deuxième match, le 5 septembre. Sa dernière idée? Sélectionner Quentin Rushenguziminega!

90% de joueurs évoluant au pays

L’effectif des « Guêpes » du Rwanda est composé, pour l’heure, de 90% de joueurs évoluant au pays. Deux joueurs sont en Tanzanie, un au Kenya. Sinon? Que des locaux. Alors, McKinstry et son président Vincent Nzamwita ont décidé d’élargir un peu leur horizon et d’aller chercher des joueurs évoluant en Europe et ayant des racines rwandaises, ce qui est bien sûr le cas de Quentin Rushenguziminega. Le Lausannois s’est montré sensible à cette proposition, d’autant que le président de la Fédération s’est déplacé en personne à Lausanne cette semaine pour le rencontrer.

Kevin Monnet-Paquet aussi?

Le président de la Fédération rwandaise Vincent Nzamwita s'est rendu à Lausanne cette semaine pour rencontrer "QR".

Le président de la Fédération rwandaise Vincent Nzamwita s’est rendu à Lausanne cette semaine pour rencontrer « QR ».

Après avoir discuté un peu, et parlé au coach, « QR » a donné son accord et sera sans aucun doute sélectionné pour le match contre le Ghana, le 5 septembre, au stade national Amahoro, à Kigali. La convocation officielle tombera quelques jours avant, mais tous les voyants sont au vert pour qu’il soit appelé. Bien sûr, les « Black Stars » seront favoris dans cette partie, mais le Rwanda et son nouvel attaquant auront un coup à jouer, d’autant que le président et le sélectionneur veulent également convaincre Kevin Monnet-Paquet, dont la mère est rwandaise, de jouer pour les « Guêpes ». L’attaquant de Saint-Etienne n’a cependant pas encore donné son accord, lui qui a joué pour les équipes nationales françaises M18 et M19 et espère peut-être encore être appelé par Didier Deschamps ou son successeur.

Quentin Rushenguziminega, lui, n’attend pas de coup de fil de Vladimir Petkovic. Son choix est fait: il piquera désormais pour les Guêpes du Rwanda!

Categories: Football d'élite