Quatre finalistes sur huit sont connus en 3e ligue

Quatre finalistes sur huit sont connus en 3e ligue

Ils seront huit, pas un de plus! Huit clubs de 3e ligue qui auront bataillé tout au long de la saison pour avoir le droit de partir en vacances plus tard. L’ACVF formera deux groupes pour les finales (14 au 21 juin), selon des critères déjà établis. Chaque groupe comprendra deux vainqueurs de saison régulière, accompagnés de deux deuxièmes. Les premiers joueront deux matches à la maison et le « meilleur premier » jouera ses deux matches à domicile le week-end, comme l’an dernier.

A l’heure où on écrit ces lignes, cinq clubs seront promus, c’est sûr. Ce sont les modalités ACVF (lire ici) qui l’ont décrété en début de saison, en tenant compte du nombre de relégués de 2e ligue inter. Si Montreux se sauve, alors il y a six promus de 3e en 2e ligue, soit les trois premiers de chaque groupe de finale. Si Montreux ne se sauvait pas, le meilleur troisième serait promu (nombre de points en premier, fair-play en deuxième, goal-average en troisième).

Aujourd’hui, deux clubs (Napoli Vevey et Vallorbe-Ballaigues) sont officiellement et mathématiquement finalistes. Deux autres (SLO II et Saint-Légier) le sont à 99% et peuvent déjà préparer ces trois matches. Tour d’horizon complet.

 

Groupe 1

1. Stade-Lausanne-Ouchy II, 17 matches, 42 points

2. Crissier, 17 matches, 38 points

3. Italia Nyon, 18 matches, 33 points

4. Gingins, 17 matches, 31 points

5. Amical Saint-Prex, 18 matches, 31 points

Mathématiquement, la réserve de Stade-Lausanne-Ouchy, toujours entraînée par le magnifique Jean-Pierre Tcheutchoua, peut encore se faire rejoindre, mais le concours de circonstance paraît improbable. Imaginons Gingins faire le plein de points et, donc, arriver à 46 unités. Pour y arriver, les hommes de David Lugeon devraient battre Italia Nyon, qui pourrait donc arriver au total maximal de 42 (celui actuellement du SLO) en gagnant toutes ses autres rencontres, dont celle face à Crissier (2e)… Et comme les Lausannois sont meilleurs au fair-play actuellement, ils pourraient se payer le luxe de perdre tous leurs matches sans prendre de carton pour rester devant Italia. Bref, ils disputeront les finales, c’est sûr. Reste à assurer la première place, ce qui n’aura rien de facile face à une très bonne équipe de Crissier, qui a largement gagné tous ses matches du deuxième tour avant de chuter face à Gland « 1,5 » ce week-end (2-2).

Les hommes de José Luis Estevez sont largement favoris pour la deuxième place, vu leur forme et leur avance. Il leur faudra cependant bien négocier leur match à Vidy, ainsi que la réception d’Italia Nyon. Les Nyonnais reviendraient complètement dans la course en allant s’imposer sur le terrain du FCC. Prudence, donc, car ce rendez-vous là sera important.

Reste à voir ce que décidera Azzurri concernant sa II, laquelle a déclaré forfait face à SLO le week-end dernier. Si elle reprend le championnat, tout va bien. Sinon, le classement pourrait bien bouger…

 

Les confrontations directes restantes

SLO II – Crissier

Crissier – Italia Nyon

SLO II – Gingins

Gingins – Italia Nyon

 

Groupe 2

1. Napoli Vevey, 18 matches, 46 points

2. Saint-Légier, 18 matches, 40 points

3. CS La Tour-de-Peilz, 18 matches, 28 points

4. Villeneuve Sports, 17 matches, 27 points

Napoli a assuré sa place en finales la semaine dernière, eux qui étaient en 5e ligue il y a deux saison! Ils sont donc en passe pour une triple promotion consécutive, ce qui serait un exploit XXL.

Tout près derrière, Saint-Légier n’est pas loin de rejoindre Napoli en « post-saison ». La Tour a 12 points de retard, et quatre matches à disputer. Le calcul est vite fait. Villeneuve, quatrième, a 13 points de retard et cinq matches à jouer. Les hommes de Christophe Maraux ont donc une chance, infime, de rattraper Saint-Légier, mais il est clair qu’on n’y croit malheureusement pour eux plus trop. Philippe Chaperon et ses joueurs ont quatre matches pour marquer trois points et on les voit mal ne pas y arriver. Reste à savoir qui obtiendra la première place. Napoli reçoit « Saint-Lé » pour un match qui pourrait en décider.

 

Les confrontations directes restantes

Napoli Vevey – Saint-Légier

CS La Tour – Napoli Vevey

Napoli Vevey – Villeneuve

 

Groupe 3

1. Vallorbe-Ballaigues, 17 matches, 51 points

2. Bosna Yverdon, 17 matches, 41 points

3. Porto Lausanne, 18 matches, 35 points

4. Vallée de Joux, 17 matches, 33 points

On a déjà tout dit sur le FC Vallorbe-Ballaigues, qui peut préparer les finales depuis Noël et est assuré de la première place. Bosna a de l’avance pour le deuxième ticket et est allé gagner à Porto (2-3) pour l’accentuer encore. Ce sera difficile pour les Portistas et pour la Vallée de Joux, mais le vainqueur de leur confrontation aura encore une chance… si Bosna perd contre Vallorbe à la maison. De toute façon, c’est clair: Porto ou Vallée de Joux devra effectuer un sans-faute et espérer que Bosna chute. Ce n’est pas impossible, mais c’est compliqué. Porto peut arriver au maximum à 47 et La Vallée à 48, et Bosna a 41 aujourd’hui, avec cinq matches à jouer.

 

Les confrontations directes restantes

Bosna Yverdon – Val-Bal

Porto – Vallée de Joux

Val-Bal – Porto

 

Groupe 4

1. Jorat-Mézières, 17 matches, 39 points

2. AS Haute-Broye, 17 matches, 36 points

3. Ecublens, 17 matches, 34 points

4. Donneloye, 17 matches, 27 points

5. Iliria Payerne, 18 matches, 27 points

La « locomotive » Ecublens est lancée à pleine vitesse et est tout près de rattraper Haute-Broye. 6 victoires en 6 matches en 2015 pour Robi Papadia et ses copains! Ils sont à deux points de l’ASHB, à laquelle ils doivent rendre visite lors de la dernière journée. Ce pourrait être explosif ce soir-là! Jorat est solide et a pris la première place, vers laquelle il semble lancé.

Derrière, Donneloye et Iliria ont encore une chance mathématique, mais, vu le rythme d’Ecublens, cela semble difficile d’y croire encore. Disons que si le FCD va gagner au terrain du Croset, il se relancerait dans la course, mais aurait encore du chemin à effectuer après. Iliria, lui, semblait avoir lâché l’affaire, préférant miser sur sa deuxième équipe (4e ligue) en cette fin de saison. Mais samedi dernier, ils ont battu Haute-Broye (2-1). Cette équipe, vraiment, est imprévisible.

 

Les confrontations directes restantes

Ecublens – Donneloye

Jorat-Mézières – Haute-Broye

Iliria Payerne – Jorat-Mézières

Haute-Broye – Ecublens

Categories: 3e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*