Quarante ans de présidence à Vaulion!

Quarante ans de présidence à Vaulion!
André Reymond fêté pour 40 ans de présidence du FC Vaulion

Le « Detch » porté en triomphe par ses joueurs à la sortie du terrain (photo utilisée grâce à la courtoisie de Pierre Blanchard, journaliste-photographe indépendant à Vaulion).

Alain Klaus a eu un petit sourire en coin en voyant André Reymond applaudi et porté par « ses » joueurs pour sortir du terrain, samedi à l’heure de l’apéro. « C’est la première fois que je vois un arbitre porté en triomphe après un match », a rigolé le secrétaire général de l’ACVF, toujours la remarque juste au bon moment. Si lui-même et Dominique Blanc, président central de l’ACVF, avaient décidé de monter à Vaulion samedi matin, c’était bien pour honorer un grand monsieur du football vaudois. Son nom? André Reymond. Son surnom? Le « Detch ».

Le Terrain du Criblet porte désormais son nom

Si les pontifes de l’ACVF avaient le déplacement au Terrain du Criblet (renommé officiellement Terrain André Reymond), c’est que l’affaire était d’importance, on l’a dit. Le « Detch » fêtait en effet ses… quarante ans de présidence! Arrivé au comité à 18 ans, il en est vite devenu le président, ne lâchant jamais l’affaire, comme on dit. Président passionné, homme à tout faire, il a tenu le club à bout de bras durant ces décennies. Là où certains rechignent à « faire une deuxième année », lui en a fait quarante! Pas besoin de mot, ou alors juste un seul: phénoménal.

Président depuis 40 ans, arbitre depuis 20!

Il a pourtant décidé d’arrêter, le « Detch ». Pour passer plus de temps avec Fatima, sa compagne? Profiter un peu de la vie? A signaler que sa passion du football ne s’arrêtait pas au fait d’avoir été joueur, puis président, au FCV, mais qu’il est également… arbitre depuis vingt ans! Il recevra son insigne officiel de l’ACVF cette année à l’occasion de ce jubilé spectaculaire.

Un vrai serviteur du football, donc, qui a été fêté dignement au cours d’une fête surprise, dont il ne se doutait vraiment pas! Interdiction avait été faite d’en parler avant et le montage de la cantine ne lui a même pas permis de s’en douter. La fête a été parfaite, avec près de 150 personnes réunies à ce qui était encore le Terrain du Criblet. Le maître de cérémonie? Nicolas Languetin, fils du syndic tout simplement parfait au micro. La journée a débuté par un match entre le FCV actuel et les vieilles gloires (arbitré par Nicolas Bersier et « Le Detch » lui-même), avant que tout le monde ne se dirige vers l’apéro, puis vers la partie officielle et le repas.

Comme il faut une fin à tout, même aux meilleures choses, André Reymond s’en va, donc. Il a reçu une belle veste, brodée à son nom, qui lui permettra d’affronter les rudes soirées de novembre dans un des plus beaux terrains du canton de Vaud. Il peut en être fier: entouré de la forêt, bordé par le Nozon, le terrain qui porte son nom a un charme fou et est un lieu apaisant, où seuls quelques bons tacles dignes de la 4e ligue viennent troubler la sérénité ambiante. Le nom de son successeur? Steve Magnenat. A lui de tenir 40 ans désormais…

Categories: 4e ligue, Divers, FC Vaulion