Pully s’endort et se fait punir

Pully s’endort et se fait punir

Dimanche, dans le derby des frères ennemis, Pully longtemps dominateur a nettement calé pour, au final, partager l’enjeu avec un Lutry sans arguments (1-1).

Sur le synthétique du grand rival, Pully, supérieur, peut nourrir de vifs regrets d’avoir raté la belle occasion d’engranger 3 points et surtout de rejoindre Aigle à la tête du classement. Devant une assistance clairsemée et dans une ambiance feutrée et sans passion, Lutry a souffert le martyre dans une entame de match compliquée et calamiteuse. Les Pulliérans, plus entreprenants, ont de suite mis en difficulté une arrière-garde locale désespérément lente, mal organisée et à la rue. Schwyn, avec sa vitesse, s’est promené trop facilement pour semer la terreur et se procurer toute une kyrielle de possibilités pour ouvrir la marque. L’ailier se montrait malheureusement peu efficace dans le dernier geste et guère inspiré dans ses choix.

Les « singes », en pleine partie de natation et dépassés dans tous les compartiments de jeu, se contentaient de défendre et de balancer de longs ballons aléatoires et ingérables. Sur leur seule action digne de ce nom et contre le cours du jeu, Kuntuala idéalement placé ratait une belle occasion (18e). Après ce bref feu de paille, Pully, avec l’omniprésent Jaccard, reprenait son travail de sape pour enfin trouver l’ouverture. Sur un corner, l’arrière Ignacio Da Silva, sous pression, se faisait l’auteur d’une faute de main coupable. Favre ne se faisait pas prier pour transformer avec autorité ce penalty indiscutable (31e). A la pause d’un match à sens unique, personne n’aurait parié un seul denier sur un retour possible d’un Lutry totalement transparent.

Pully baisse la garde

Dès la reprise, les Pulliérans, qui avaient l’occasion de battre enfin leur voisin détesté après 6 tentatives infructueuses, allaient progressivement baisser leur garde et passer dangereusement en mode gestion. Lutry, jusqu’alors invisible, en profitait pour retrouver quelques couleurs et croire encore en ses chances. Apathiques et minimalistes, les visiteurs payaient rapidement la facture. A la suite d’une percée de Kuntuala, le jeune portier Brasey se faisait étrangement surprendre sur une reprise molle et anodine de Barès (58e).

Pully, qui perdait Pucci et Favre sur blessures, n’a plus jamais retrouvé sa verve et ses esprits. Il aurait quand même pu passer l’épaule si Schwyn, encore lui et sur une énorme bourde de Mubenga, n’avait pas perdu son duel avec un Marvint décisif (74e).

La fin, de qualité très moyenne et qui ne restera pas dans les annales, se terminait sans émotion et, fait majeur, avec un Lutry tout heureux de prendre un point inespéré. Du côté des Pulliérans, c’était plutôt la déception et la soupe à la grimace. Le coach, Mario D’Alessandro, se montrait agacé. « Notre piteuse 2e mi-temps est tout simplement inadmissible et incompréhensible. On a payé cher notre laxisme et baisse de régime ».

FC Lutry – Pully Football 1-1 (0-1)

Buteurs: 31e Favre (pen.) 0-1, 58e Barès 1-1

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*