Pully fait taire les pronostics

Pully fait taire les pronostics

Renens, en déplacement à La Rochettaz, a été contraint au match nul (3-3). Ce score de parité permet à Concordia, vainqueur d’Aigle, de revenir à une unité de la deuxième place et à deux du premier rang. Malley en profite aussi et ne pointe plus qu’à cinq longueurs des finales.

Nos lecteurs avaient massivement voté pour une victoire de Renens sur Pully lors du match au sommet du groupe 2 de 2e ligue (68%). Las pour eux, les hommes de Mario D’Alessandro ont parfaitement relevé la tête après une entame ratée contre Concordia (4-1). Ils ont globalement maîtrisé la première mi-temps et ont rejoint les vestiaires avec une avance de deux longueurs grâce à un but contre son camp de Shaqiri et une réussite de Petrovic.

Notre sondage Instagram qui montre que nos lecteurs voyaient Renens grandissime favori face à Pully.

Notre sondage Instagram montrent que nos lecteurs voyaient Renens grandissime favori face à Pully (Source: La page Instagram Footvaud)

Entraîneur des Renanais, Edin Becirovic n’a sûrement pas apprécié la prestation des siens durant la période initiale. Il a en effet procédé à trois changements à la pause. Bien lui en a pris, car moins de 30 minutes plus tard, les visiteurs gagnaient 3-2 grâce à un autogoal de Schumacher, une réussite de Cando et une de Jankovic. Finalement, Pully a obtenu le match nul par l’intermédiaire du jeune Luca Pucci pendant les arrêts de jeu.

La lutte se resserre en haut, mais aussi en bas

Ce nul fait le bonheur de Concordia qui s’est difficilement imposé face à Aigle. Le salut des Lausannois est venu des pieds de l’attaquant de pointe Benoît Tarbin qui a inscrit une réussite juste avant la mi-temps. Malley, qui semblait trop loin des finales de promotion, profite de la guerre entre les ténors pour se rapprocher de la tête.

Malgré une défaite en ouverture contre la « deux » de Stade-Lausanne, la troupe de Trabelsi revient à cinq longueurs de Pully grâce à une solide victoire 5-1 contre Jorat-Mézières, qui se retrouve en position de relégable. En effet, Bex, désormais ex-lanterne rouge, s’est imposé dans le match de la peur contre le LUC. Un doublé de Diego Gugliuzzo et une réussite d’Alban Elezaj ont permis aux Bellerins de l’emporter 3-1. Les « Universitaires » n’ont répliqué que par Nebih Kryeziu juste avant la pause. Ce revers les condamne à la dernière place et un retard de trois unités sur le premier non relégable.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*