Pully brise la série des invincibles Vallorbiers et se qualifie

Pully brise la série des invincibles Vallorbiers et se qualifie

« On respectait beaucoup cette équipe, vraiment! On savait qu’ils étaient redoutables, mais on savait aussi que toute série doit bien s’arrêter un jour… » Mario Fontana est donc l’entraîneur de l’équipe qui a stoppé Vallorbe-Ballaigues après 29 victoires consécutives. Les Nord-Vaudois ont remporté leurs 22 matches de l’année 2014, plus les sept premiers de 2015. Le trentième aura été de trop.

Val-Bal? « Une bonne équipe de 2e ligue », pour Yannick Favre

Pully a donc remporté 2-1 ce quart de finale de la Coupe vaudoise pour lequel il était, quand même, favori. Equipe de haut de tableau en 2e ligue, le Pully Football devait faire respecter l’écart face au leader incontesté de 3e ligue, malgré les nombreux joueurs de niveau supérieur de l’effectif du FC Val-Bal. Cela a été chose faite sur le synthétique de La Rochettaz et, globalement, Pully a mérité cette victoire. Yannick Favre et ses coéquipiers ont eu plus d’occasions et la différence de rythme s’est vue, même si le capitaine pulliéran n’était pas tout à fait d’accord: « Pour moi, cette équipe-là est comparable à une bonne équipe de 2e ligue, voire même une très bonne. Vous l’avez vu comme moi, ils sont au niveau qui est le nôtre, même si, c’est vrai, je pense qu’on a mérité la victoire. On a touché plusieurs fois le poteau en première mi-temps et on a les meilleures occasions du match. Mais c’est clair qu’on a souffert après le 2-1… »

Le but du 2-2 annulé à la 89e

Vallorbe, mené 2-0 dix minutes de la fin, est en effet revenu dans la partie grâce à une très belle finition de Marvyn Matip, très bien servi par Yamin Brouki (80e). Deux minutes plus tard, Antony Russo réussissait l’arrêt de la partie face à une frappe vicieuse de Mehdi Zaidi, laquelle prenait le chemin de sa lucarne (82e). Vallorbe finissait quasiment à six attaquants et forçait Pully à reculer. Mehdi Zaidi allait même inscrire le 2-2, de la tête à la 89e, mais M. Ilco Jancevski sanctionnait le milieu de terrain de Val-Bal, coupable d’une petite poussette au départ du coup-franc. Jean-Yves Bonnard, très classe, n’a pas souhaité en rajouter, mais Vallorbe avait de quoi être déçu sur ce coup-là. Notre avis?  Sincèrement, difficile à dire. Oui, il y a eu contact. Mais comme dans toutes les surfaces de réparation du monde à la 89e… M. Jancevksi, lui, n’a pas hésité et il faut évidemment respecter sa décision, qui s’argumente et se justifie. Il a pris ses responsabilités, c’est tout ce qu’il y a à dire de pertinent, en fait.

Jean-Yves Bonnard: « Ça montre qu’on est dans le vrai »

Ensuite? Des arrêts de jeu très confus. Val-Bal était frustré par cette décision et les dernières minutes furent très hachées, avec notamment l’expulsion de Miguel Magnenat, auteur d’un mauvais geste sur Anthony Schwyn, qui l’avait un petit peu cherché verbalement. Le calme revenait après quelques instants chauds et les esprits se sont refroidis tout de suite après le coup de sifflet final. Val-Bal va donc devoir vivre avec un autre résultat qu’une victoire pour la première fois depuis… novembre 2013. Comment les joueurs vont-ils la digérer? « Ce ne sera pas un souci. On savait qu’on allait perdre à un moment ou à un autre et le faire ici, sur le terrain d’une 2e ligue, ce n’est pas honteux. On n’a pas été ridicules, on a même été à la hauteur dans le jeu. Sincèrement, sur ce plan-là, on n’a rien à leur envier. On prend deux buts évitables et voilà, on est dehors. Je pense que si on avait été balayés, cela aurait été dur pour les joueurs, leur ego. Là, c’est une défaite presque normale contre un bon adversaire. Ça montre qu’on est dans le vrai, donc c’est une base de travail pour continuer à progresser », estime Jean-Yves Bonnard.

Deux poteaux pour Pully en première période

Vallorbe n’a donc plus que le championnat comme objectif d’ici au mois de juin, tandis que Pully peut continuer à vibrer sur les deux tableaux. Mardi, le 1-0 de Thibaut Pouchou, de la tête (64e), est venu récompenser une domination aux points. Pully avait en effet frappé le poteau à la 5e minute par Yannick Favre (corner direct) et par Aleksandar Petrovic (20e, frappe de loin) et Pouchou, déjà lui, a été tout près d’ouvrir la marque 26e. Val-Bal a eu deux occasions: un corner direct de Jacques Etonde (33e) et une frappe de Marvyn Matip, déviée, juste à côté (44e).

 

Pied du Jura en demi-finales le 5 mai

La différence s’est donc faite en deuxième période, avec le but de Pouchou, immédiatement suivi d’une immense occasion pour Yannick Favre (65e) et du 2-0 d’Anthony Schwyn (66e), très opportuniste pour reprendre une frappe de Mauro Carletta repoussée comme il le pouvait par Geoffrey Bardin. Malgré la fin de match houleuse, la qualification revenait aux Pulliérans, qui recevront Pied du Jura sur ce même terrain synthétique le 5 mai. Ce sera serré, mais Pully partira légèrement favori, chez lui. « On se réjouit de cette fin de saison. On devait se reprendre après notre début de deuxième tour un peu raté, que ce soit face à Chavornay ou Aubonne. On avait les occasions, mais ça ne passait pas. La réussite nous fuyait un peu… C’est revenu face à Epalinges et là, avec le succès de ce soir, je crois qu’on peut dire qu’on lancé notre deuxième tour. De belles choses nous attendent… enfin, on espère! », concluait Mario Fontana.

Les hommes du match

Anthony Schwyn a fait mal aux Vallorbiers pendant 90 minutes. Il a percuté, comme toujours, et il a eu le mérite d’inscrire le but vainqueur. Il est l’homme en forme de Pully et sera l’un des joueurs-clés de ce deuxième tour, comme toujours. Gros match également de Mehdi Hassani en défense centrale. Il s’est imposé dans les duels et le duo qu’il forme avec Aleksandar Petrovic est de haut niveau.

A Vallorbe, Mathieu Pelletey a montré toute sa classe. Le défenseur central a un niveau de CFA et cela s’est vu. Tranchant dans ses interventions, dur sur l’homme, il a un niveau de 1re ligue ou de 2e ligue inter sans aucun problème. Enfin, l’entrée de Yamin Brouki a été décisive. Il est sans doute le plus doué des Vallorbiers, ou pas loin, mais il court encore après sa meilleure forme. Son offrande sur le 2-1 est une merveille.

Les demi-finales le 5 mai

Pully (2e)  – FC Pied du Jura (2e)

USTS II (2e) – FC Genolier-Begnins (2e) ou FC Aigle (2e)

Pully Football – Vallorbe-Ballaigues 2-1 (0-0)

Buts: 64e Pouchou 1-0; 66e Schwyn 2-0; 80e Matip 2-1.

Arbitres: M. Jancevski, assisté de M. Aebi et de M. Brkic.

Pully: Russo; Mbemba, Hassani, Petrovic, Stojanovic; Panda Kalala, M. Caregnato (70e Makonda); Pouchou, Favre, Schwyn; Carletta (88e D’Alessandro).

Entraîneur: Mario Fontana

Val-Bal: Bardin; Essobo, Pelletey, Leuba (55e Magnenat), Mayingila; Schwartz, Zaidi, Etonde (83e Ondigui); Azedag (59e Brouki), Matip, Tahri.

Entraîneur: Jean-Yves Bonnard

Centre sportif de la Rochettaz, terrain synthétique. 89e, expulsion de Magnenat.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*