Pully a eu chaud face à un très bon FC Orbe

Pully a eu chaud face à un très bon FC Orbe

Ce FC Orbe est vraiment étonnant. Dimanche, les Urbigènes sont arrivés à douze à Pully, sur le terrain d’un des favoris du groupe 2 de 2e ligue, et l’on se faisait légitimement un peu de souci pour eux. Pourtant, ils ont livré une prestation magnifique, menant encore 1-2 de manière tout à fait méritée à la 70e avant de craquer physiquement. Pully a donc renversé le score, s’imposant 3-2 en fin de match et, globalement, ces trois points ne sont évidemment pas volés pour les hommes de Mario D’Alessandro, mais Orbe a livré une très belle partie, tout en courage et en solidarité.

Onze joueurs nés à Orbe sur le terrain!

Oui, ce FCO est étonnant. Dimanche, sur les douze joueurs présents à la Rochettaz, onze étaient nés à Orbe! Le douzième, Rafael Donatiello, est venu au Puisoir par affinité avec certains de ses coéquipiers comme Lorenzo Cuviello et n’est pas une nouvelle tête. Pourtant, l’atmosphère est toujours explosive et le collectif semble ne tenir qu’à un fil. Les Urbigènes sont nerveux, toujours à la limite du point de rupture, mais, quelque part, c’est ce qui fait aussi leur force. Dimanche, ils ont mis énormément d’agressivité dans les duels en première mi-temps, faisant mal à une équipe de Pully qui avait de la peine à poser son jeu et à trouver ses attaquants autrement que par de longues balles aériennes.

Yannick Favre, malin, égalise

Orbe est parfaitement entré dans la partie, une action collective de grande classe amenant l’ouverture du score. Un centre de Damiano Di Biase trouvait Rafael Donatiello à la 3e minute déjà et l’avant-centre du FCO réduisait de près. 0-1! Pully, pourtant, allait égaliser à la 11e, Yannick Favre tirant directement un coup-franc à 25 mètres dans les buts de Kris Abatantuono qui était en train de placer son mur. Le gardien urbigène, furieux, estimait que M. Jankovic avait commencé à compter les neuf mètres, mais Yannick Favre, apparemment, n’avait rien demandé et a donc enroulé sa frappe dans le but vide. 1-1!

L’arrêt du match pour Kris Abatantuono

La joie des Pulliérans n’allait pas durer puisqu’une minute plus tard, Donatiello, encore lui, marquait le 1-2 en reprenant victorieusement un corner. Orbe surprenait véritablement cette équipe de Pully incapable de réagir autrement que par des incursions isolées. Sur l’une d’elles, Kris Abatantuono réalisait l’arrêt du match à la 36e. En clair? Anthony Schwyn envoyait une merveille de frappe enroulée sous la latte du gardien du FCO, qui arrivait à claquer le ballon au dessus de sa barre transversale. Toute la Rochettaz avait déjà crié au but, mais « Abat » a dit non! Score à la pause, 1-2, et un Pully Football qui allait devoir nettement augmenter le niveau de son jeu pour s’en sortir.

Orbe a eu les occasions de tuer le match en contre

Cela a été chose faite, mais pas totalement. Hervé Rickli subissait de nombreuses fautes à la pointe de l’attaque et Orbe semblait en mesure de bloquer l’avant-centre encore 45 minutes. Et vu que le danger n’était pas si grand, Pippo Vietri pouvait commencer à croire à la victoire. Orbe, en plus, a eu des occasions en contre, Ismail Fallah échouant notamment sur Nicolas Bovey (65e), titularisé en ce dimanche après-midi en lieu et place d’Antony Russo. Plus les minutes passaient, plus Orbe y croyait et Avni Ameti a eu lui aussi la balle du 1-3, mais Bovey s’est montré parfait (68e). Alors, Orbe courageux jusqu’au bout?

Hervé Rickli, frappe croisée du gauche: 2-2!

Non! Sous une chaleur de plomb, les Urbigènes se sont épuisés, à l’image de Frédéric Magurano, sorti sur crampes à un quart d’heure de la fin. Tous les joueurs du FCO, au bout du rouleau, regardaient tristement le banc et n’y trouvaient que leur entraîneur et leur présidente. Ils auraient préféré y voir deux remplaçants, eux qui ne tenaient plus. L’égalisation allait tomber assez logiquement, des pieds d’Hervé Rickli bien sûr. Un ballon sur le pied gauche, une frappe croisée: 2-2!

Hugo D’Aquino inscrit le but de la victoire

Orbe, rincé, allait même encaisser le 3-2 quelques minutes plus tard, une longue touche de Karl Sinapayen trouvant Yannick Favre sur la gauche. Le capitaine de Pully centrait alors pour le jeune Hugo D’Aquino, entré en jeu auparavant. De près, D’Aquino inscrivait le 3-2, score final. Trois points logique pour Pully, qui a cependant eu très chaud face à un FC Orbe comme on aime le voir, sérieux, solidaire et discipliné.

Les hommes du match

Du côté de Pully, Karl Sinapayen a livré un très gros duel à Avni Ameti. Il y avait de l’impact physique entre les deux hommes, mais toujours beaucoup de fair-play. Ils se sont fait mal, c’est sûr, et les deux adversaires sont à créditer d’une bonne partie. Un duel comme on les aime. Sinon? On a bien aimé le défenseur central Mehdi Hassani, lui aussi fort dans l’impact.

Pour le FC Orbe, Loïc Abetel a été très bon à mi-terrain, courant beaucoup et orientant bien le jeu. Mention spéciale également à Yannick Latina, qui a livré une belle opposition à Hervé Rickli en alternance avec son collègue Christophe Jaton.

Les prochains rendez-vous

Le Derby du Nord! Orbe accueille Champvent dans un match qui d’habitude est absolument génial. Ce sera le samedi 5 septembre à 19h au Puisoir. Le lendemain, à 14h30, Pully va faire connaissance avec le chaudron des Îles, où l’attend le FC Bosna Yverdon. Il y a des dimanches après-midi plus tranquilles…

Pully Football – FC Orbe 3-2 (1-2)

Buts: 3e Donatiello 0-1; 11e Favre 1-1; 12e Donatiello 1-2; 70e Rickli 2-2; 83e D’Aquino 3-2.

Arbitres: M. Dejan Jankovic, assisté de M. Adem Cehic et de M. Tiago Georges Nogueira.

Pully: Bovey; Makonda, Hassani, Zahnd, Sinapayen; Jaccard, M. D’Alessandro (73e Panda Kalala), Favre (88e S. D’Alessandro); Schwyn, Rickli, Carletta (57e D’Aquino).

Entraîneur: Mario D’Alessandro

Orbe: Abatantuono; Magurano (75e Monoke), Latina, Jaton, Sylejmani; Fallah, Abetel, Cuviello, Di Biase; Ameti, Donatiello.

Entraîneur: Pippo Vietri.

La Rochettaz.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*