Porto maintient la pression sur Bosna

Porto maintient la pression sur Bosna

Journée compliquée pour le FC Grandson-Tuileries que ce dimanche 3 mai! Dans l’après-midi, la I est allée perdre à Lutry (3-o), concédant seulement sa deuxième défaite de l’année 2015. Rien de grave, l’équipe de Carlos Rangel se sauvera facilement dans le groupe 1. La situation de la II est, elle, un peu plus inquiétante puisque la réserve des Bocans, néo-promue en 3e ligue, n’arrive pas passer sur la barre. Ce dimanche matin, elle avait une occasion en or de le faire puisque sa rencontre était la seule au programme! Toutes les autres parties étaient renvoyées et, sur un terrain détrempé, l’occasion semblait belle de gêner un peu le FC Porto Lausanne.

Hélas pour le FCGT, les Portistas n’ont cependant pas glissé à Grandson, loin de là. Appliqués et déterminés, ils se sont imposés 1-3, faisant la différence en deuxième période alors que Julien Deppierraz, le gardien titulaire, avait dû sortir à la pause. Daniel Costescu, l’entraîneur du FCGT II, a donc décidé de placer son avant-centre Marco Cerqueira dans les buts, contraint et forcé. L’attaquant grandsonnois a réalisé une bonne partie, mais a tout de même concédé deux buts, dont celui de la victoire inscrit par Eriton Ramos.

Trois points pour Porto, donc, qui revient à trois unités de Bosna et maintient la pression. Les Yverdonnois ont cependant un match en plus à disputer, celui reporté en ce dimanche pluvieux, mais le problème pour eux est qu’il s’agit d’un choc face à Vallorbe. Même si aucun match n’est perdu par avance pour Bosna, surtout au Terrain des Îles, la tâche s’annonce compliquée.

Alors, Porto a-t-il encore une chance de disputer les finales? On a eu envie de poser la question, et quelques autres, à Paulo Vieira, directement après la victoire de dimanche matin. L’entraîneur portugais, qui a « pris la flotte » pendant 90 minutes, nous a simplement demandé la permission de prendre une douche chaude avant de nous répondre. Permission accordée.

 

Coach, ça va, vous êtes sec?

Oui, c’est bon (rires)! J’étais sûr qu’on n’allait pas jouer, je dois vous dire. J’ai appelé avant, on m’a dit: « Non, c’est en ordre », donc a dû se lever ce matin (rires)! C’était compliqué, mais on a les trois points et je suis satisfait de ce que l’on a montré.

Vous aviez préparé à déjeuner à vos joueurs ce matin?

Non, on s’est donné rendez-vous à 7h50 pour être ici à une heure décente. Mais là, on a tout l’après-midi, tranquille. On va aller manger au restaurant portugais, tous ensemble, pour décompresser et fêter cette victoire.

On a vu un bon état d’esprit de votre équipe. Vous aussi?

Oui, vraiment. De nouveau, les conditions n’étaient pas idéales, mais on a bien répondu. On a beaucoup d’absents, mais je suis très content de ceux qui ont joué aujourd’hui. Sincèrement, ça fait un peu sourire quand je dis ça, mais on n’a pas un effectif si conséquent. Au premier tour, on en a souffert, notamment à Ependes. On est allés là-bas avec onze joueurs et deux juniors et on perd trois points qui nous feraient du bien aujourd’hui.

Vous avez un joli effectif pour la 3e ligue, quand même… Quand on voit un joueur comme Zeca aujourd’hui, c’est la classe!

D’accord, mais Zeca, justement, il n’était pas sur le terrain au premier tour. Et on a eu beaucoup de blessés. Des vrais blessés.

C’est quoi un faux blessé?

Non, mais ce que je veux dire, c’est que nos blessés l’ont été pour une longue durée, pas juste une semaine ou deux. Mais vous m’aviez compris (sourire). Là, on revient gentiment en forme et on enchaîne les bons résultats.

Ça vous laisse des regrets? 

Si j’avais eu tout le monde depuis le début, on serait tout en haut, ça j’en suis sûr. Vous savez la différence avec la saison dernière, où on a terminé premiers du groupe?

Vallorbe est beaucoup plus fort, déjà.

D’accord, oui. Mais nous, l’an dernier, on a battu Bosna et Vallorbe, chacun une fois. Cette saison, on a perdu les trois matches qu’on a disputés contre eux et on doit encore aller à Vallorbe.

D’où les points d’écart avec Bosna…

Oui, si on les avait battus une fois, on serait à égalité avec eux. Mais bon, le championnat n’est pas fini. De loin pas, même! S’ils perdent contre Vallorbe, on maintient l’écart de trois points. Et là, tout est possible.

Le problème, c’est que vous êtes largement derrière au fair-play…

Et cela pourrait nous faire du mal. Je l’ai dit aux joueurs, d’ailleurs. On pourrait crever au poteau à cause de ça. L’an dernier, on a eu la première place grâce au fair-play. Cette saison, on pourrait louper les finales à cause de cela. Enfin bon, il nous reste cinq matches pour y croire encore.

 

FC Grandson-Tuileries – FC Porto Lausanne 1-3 (1-1)

Buts: 33e Miguel Macedo 0-1; 44e Paris 1-1; 57e Ramos 1-2; 90e Maike Da Silva 1-3.

Arbitre: Mujo Hasanovic.

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.