Pierre-Alain Suard découvre la 1re ligue avec réussite

Pierre-Alain Suard découvre la 1re ligue avec réussite

Vainqueur du Team Vaud M-21 samedi, le FC Bulle continue sa marche en avant en 1re ligue avec 13 points en 5 matchs. Contre Team Vaud M21, qui était supérieur, la victoire était au bout. Le piège tactique bullois a parfaitement fonctionné. Entraîneur du FC Aigle la saison dernière, Pierre-Alain Suard a changé de dimension et explique la réussite de son équipe.

Il y a 3 mois, vous étiez encore en 2e ligue régionale avec le FC Aigle qui a connu un 2e tour compliqué. Dorénavant, vous évoluez en 1re ligue et vous alignez les grosses performances avec Bulle. Fondamentalement, qu’est-ce qui a changé?

J’ai moins de travail (sourire). Quand j’étais à Aigle, j’arrivais 3h avant le match pour organiser l’échauffement, m’occuper des maillots, penser à la tactique. Aujourd’hui, j’ai un assistant, un entraîneur des gardiens, un soigneur, un assistant administratif et un physio. Maintenant, je peux me concentrer sur l’essentiel.

Pouvez-vous nous expliquer la réussite de votre équipe?

J’ai une bande de guerriers. Avant de penser à sortir les individualités, j’ai la chance d’avoir des joueurs qui aiment défendre et travailler. C’est notre force. Normalement, on ne prend pas de but (NDLR : Interview réalisée à l’issue de la rencontre contre Team Vaud, 2 buts encaissés, comme depuis le début de la saison). Offensivement, on a des pépites, ce sont des atouts lors des contre-attaques.

Samedi contre Team Vaud, vous avez énormément joué sur les contres, est-ce la philosophie de Bulle?

On joue beaucoup cette option contre des équipes qui nous sont supérieures et Team Vaud l’est. Pendant la préparation, on a mis l’accent sur le travail défensif, la solidité ainsi que la rigueur. Contre Echallens, lors du 1er match de championnat, ça a parfaitement fonctionné. On a gardé cet aspect. On peine encore à faire le jeu contre des adversaires « plus faibles ». On y travaille la semaine. J’aimerais que mon équipe soit capable d’être comme un couteau suisse durant une rencontre : posséder plusieurs outils. La contre-attaque, c’est acquis, on le fait bien, mais on doit étoffer notre palette.

Mené 2 fois au score contre Team Vaud, Bulle a réagi et a fini par s’imposer. Quelle force morale!

C’est vrai, j’ai la chance de récupérer un vestiaire incroyable grâce à l’excellent travail de Cédric Mora (NDLR Entraîneur la saison dernière). Par exemple, lors de la rencontre de Coupe contre Chiasso, j’étais sceptique. Mais quand j’ai vu les mecs dans le vestiaire, j’ai compris que c’était possible. Il y a de très grosses mentalités. Quand on gagne, c’est agréable, mais quand on perd, ça peut faire mal (sourire). Même à l’entraînement ils aiment se battre et travailler. C’est affolant.

Le nouveau club phare du canton de Fribourg est arrivé en 1re ligue la saison dernière. Cette année, quel est l’objectif?

On doit s’éloigner de la zone de relégation. Le but était 15 points par tour, on en est déjà à 13… Si on dépasse cette barre, on en visera 20… Mais, ça ne veut pas dire que l’on verra plus loin que ce que l’on s’est fixé. On fera le point durant les longs mois d’hiver. Pour l’instant, le maintien est le seul et unique objectif.

Avec de tels résultats, vos joueurs pourraient s’enflammer, mais ça n’a pas l’air d’être le cas?

On a eu peur après Echallens, après Naters, après Chiasso, mais on est toujours performants. Les gars sont très intelligents. Les victoires sont bien fêtées jusqu’au dimanche soir. Lundi à 18h, tout le monde est remis à sa place et on travaille dans la sérénité.

Vous avez passé plusieurs années au FC Aigle, que vous avez repris au bord de la rupture. Gardez-vous contact avec le club de 2e ligue?

Bien sûr. Même si on a marqué que 4 points lors du 2e tour, alors que j’en ai 13 en 5 matchs en 1re ligue, je suis les résultats (rires). Plus sérieusement, on va continuer à collaborer avec le club. 2 jeunes sont déjà partis l’hiver dernier à Bulle. Je sais qu’au moins une fois, on rendra l’appareil.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*