Pied du Jura sort Forward de la course aux finales

Pied du Jura sort Forward de la course aux finales

« Le monde ne va pas s’arrêter de tourner si on n’y arrive pas… Concordia est très régulier et a lâché peu de points. Nous, on en a perdu bêtement ces derniers temps, il faut bien le dire. » Croisé à la mi-temps du match entre Pied du Jura et Forward, jeudi à Apples, Sébastien Boillat ne se faisait déjà pas trop d’illusions sur les chances de son équipe de disputer les finales. La deuxième période a malheureusement confirmé au président morgien que son équipe n’irait pas disputer les play-off. Forward a encaissé une défaite évitable de plus, dans le derby qui plus est: sale soirée pour Morges, qui aura pourtant montré un joli visage.

Un vrai derby campagne-ville

Les Morgiens sont donc officiellement éliminés de la course aux finales, eux qui devaient absolument s’imposer pour mettre un peu la pression sur Concordia. Ils ont été la meilleure équipe sur le terrain dans ce derby, mais se sont heurtés à une équipe de Pied du Jura qui voulait absolument la victoire. Quatre jours après être passés à côté de leur finale de Coupe vaudoise, les hommes de Bruno Chappuis se sont rattrapés devant leur public en gagnant le match le plus important de la saison pour les supporters. Pied du Jura-Forward, c’est l’opposition éternelle entre le club de campagne et celui de la ville, et rien ne fait plus plaisir aux gens de Pampigny, Cottens et Ballens que de battre, gentiment, le grand voisin. La configuration même du terrain d’Apples, en pleine forêt, avec ses moustiques de 800 grammes (on en a tué 19 par mi-temps, on avoue), rajoute encore au charme de ce derby pas comme les autres.

Forward, c’est officiellement fini

Cela a été chose faite, donc, et cela ne consolera pas Pied du Jura de sa défaite en finale, mais les enseignements de la soirée sont doubles. Déjà, on l’a dit, Forward n’a plus aucune chance de jouer les finales. Ensuite, Pied du Jura a encore une chance minime d’y arriver, avec six points de retard sur Concordia à deux matches de la fin, mais un meilleur classement fair-play.

Concordia est à 99% en finale

La donne est désormais claire: Pied du Jura doit aller gagner à Benfica et à domicile face à Orbe, tandis que Concordia doit perdre ses deux matches. Le programme? Bottens au Bois-Gentil et le BRP à Bursins. Tout autre résultat que deux victoires de Pied du Jura et deux défaites de Concordia enverra les hommes de Marcos Carballo en finales. Autant dire qu’ils y sont à 99% et que Samy Laubscher et ses coéquipiers ne se font plus vraiment d’illusions. Les finales, ils les ont perdues en allant s’incliner à Concordia (2-0), et en subissant l’enchaînement des matches, eux dont le calendrier a été infernal.

Le pied gauche de Nicolas Montangero, deux fois décisif

Le match de jeudi? Dominé par Forward, qui aurait mérité de s’imposer aux points, et largement. Les Morgiens ont eu les meilleures occasions, mais ont plié deux fois sur coup de pied arrêté. La première fois à la 23e, Lionel Fuchs reprenant un coup-franc puissant de Nicolas Montangero pour le 1-0 et une deuxième fois à la 82e, le même Montangero expédiant un coup-franc directement dans la lucarne d’Adrien Zanardi. Entretemps, Estefan Alvarez avait fait parler son coup de rein et son sens du but pour égaliser à la 32e. 2-1, score final, très flatteur pour Pied du Jura. Forward a été la meilleure équipe sur le terrain, mais n’a pas su concrétiser. Et ça, ça ne pardonne pas.

Beaucoup d’émotion à Pied du Jura

On terminera simplement sur une note un peu plus triste, en soulignant que cette victoire a été acquise avec une certaine émotion. Tout le monde était en effet choqué par le terrible accident survenu à Robin André. Ce jeune homme de 20 ans, partie intégrante de l’effectif, a été grièvement blessé au service militaire mardi et ses coéquipiers avaient vraiment à coeur de s’arracher pour lui offrir cette victoire. Ils lui l’ont unanimement dédiée et toutes les pensées étaient tournées vers son lit d’hôpital. Puisse-t-il revenir vite voir un match de ses coéquipiers, c’est tout ce qu’on demande.

Les hommes du match

Nicolas Montangero, encore. Il est LE joueur spécial du FC Pied du Jura, une équipe qui brille surtout par son collectif. En 2e ligue, il est un « fuoriclasse ». Il amène le premier but et marque le deuxième d’une superbe toile. Le gardien Patrick Chauvet mérite également une mention pour avoir permis à Pied du Jura de rester dans le match. Solide.

Cyril Oulevay a été excellent pour Forward, comme souvent. Très solide dans les duels, il a très bien relancé, que ce soit dans le jeu court ou dans le jeu long. Un leader par l’exemple. Sinon? On a bien aimé le latéral droit Faber Bickerstaffe. Il n’est pas régulièrement titulaire, mais il a répondu présent. Il a du potentiel, c’est sûr, et pas mal de qualités.

Les prochains rendez-vous

Forward reçoit Bavois II ce dimanche à 16h. Pied du Jura se déplace à Benfica.

FC Pied du Jura – Forward Morges 2-1 (1-1)

Buts: 23e L. Fuchs 1-0; 32e Alvarez 1-1; 82e Montangero 2-1.

Arbitres: M. Jaquet, assisté de M. Dumond et de M. Marrel.

PdJ: Chauvet: L. Fuchs, Pavillard, Montangero, Pittet; Mesot (51e Matthey), Lugon Moulin (71e N. Fuchs), S. Fuchs, Azombo (85e Bangerter); A. Fuchs; Laubscher.

Entraîneur: Bruno Chappuis

Forward: Zanardi; Bickerstaffe, Oulevay, Yaman, Garcia; Kone; E. Demaku (78e Ferreira), Ferrari, Ebe; Peixoto, Alvarez.

Entraîneur: Christophe Ohrel

Terrain des Planches, Apples.

Categories: 2e ligue, FC Pied du Jura

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.