Pied du Jura presque à la hauteur

Pied du Jura presque à la hauteur

Vu les hurlées que faisait Kurt Feuz alors que son équipe menait 0-2 à Apples, on n’ose pas imaginer sa fureur si son équipe avait été menée par le FC Pied du Jura! L’entraîneur du FC Münsingen, en poste depuis 30 ans, n’était pas venu au Terrain des Planches pour rigoler et ses joueurs, du coup, non plus. Tous ont ramassé la foudre, à intervalles plus ou moins réguliers, au cours d’une première période qu’ils ont pourtant bouclé avec deux buts d’avance. Gérard Vontobel en a même souri. « Il était déjà assez rude comme joueur! J’ai joué quelques fois contre lui, je m’en souviens bien », a souri le président de l’ACVF, présent à Apples pour ce premier tour de la Coupe de Suisse. Münsingen a fini par passer, mais si Kurt Feuz a été aussi bruyant dans le bus que sur le banc de touche, on espère que ses joueurs n’avaient pas oublié leur casque et leurs écouteurs…

Alain Joseph a donné le coup d’envoi

Münsingen, solide équipe de 1re ligue sans génie, a fini par s’imposer à Apples, mais rien n’a été facile pour les Bernois face au finaliste de la dernière Coupe vaudoise. Il y avait une jolie affluence, bien 400 personnes, dont Alain Joseph, le président du Lausanne-Sport. Invité par Pied du Jura, il a accepté de donner le coup d’envoi de ce match, un geste applaudi par le public et fort apprécié par tout le monde. Le LS est en train d’améliorer son image et son président a visé juste en venant aux Planches en ce samedi après-midi. Ce n’est pas l’effort du siècle? Non, peut-être, mais c’est un geste qu’il n’était pas obligé de faire et il faut l’apprécier à sa juste valeur.

Un premier quart d’heure raté

On ne sait pas si les joueurs de Bruno Chappuis étaient impressionnés par la présence d’Alain Joseph, mais Münsingen a marqué le 0-1 à la… 2e minute. Peut-être étaient-ils déçus de l’absence de Pierre-Alain Girard, qui avait annoncé sa présence mais a vu son plan de vol idéal annulé (lire ici) et a donc dû renoncer à venir, la mort dans l’âme? Toujours est-il que les pensionnaires de 2e ligue sont passés à côté de leur entame de match. « Vous avez raison. Pendant le premier quart d’heure, on n’y était pas. A côté du match », pestait Bruno Chappuis, qui avait pourtant tout bien préparé. Crispés, timides, les joueurs de Pied du Jura rataient même le plus simple. Des passes à trois mètres ratées, des contrôles du tibia, des duels perdus par manque de conviction: ils n’y étaient tout simplement pas et Münsingen a dû se dire que l’après-midi allait être plus tranquille que prévu.

Adrien Fuchs et Samy Laubscher ont mis le feu

Pourtant, après ce quart d’heure médiocre, Pied du Jura a montré son vrai visage, amenant beaucoup de danger devant la cage bernoise. Adrien Fuchs et Samy Laubscher, les deux attaquants ce samedi, ont commencé à trouver des espaces et, surtout, à se créer des occasions. Sur l’une d’elles, Patrick Karrer, le gardien bernois, a dû concéder un corner. L’échange avec son entraîneur était magnifique, à 70 mètres de distance. « Mais tu fais quoi? Bloque cette balle! » « J’ai essayé… » « Non, tu n’as pas essayé, tu as fait de la merde! ». Le tout hurlé à travers le terrain, évidemment. Du vrai cinéma, comme on aime. Le pire? 30 secondes après cette altercation verbale, Münsingen inscrivait le 0-2, à la 31e, par Christian Plüss. La mi-temps était donc atteinte avec ce déficit de deux buts, difficile à remonter.

Deux immenses occasions d’égaliser

Et pourtant, Pied du Jura a marqué dès le retour des vestiaires, par Samy Laubscher (47e)! « Un fort joli but! Il a éliminé son défenseur et bien conclu l’action », imageait Bruno Chappuis. « Et après, on a encore eu deux immenses occasions d’égaliser… On prend le 1-3 en toute fin de match, c’est frustrant. On pouvait aller chercher cette qualification », estimait l’entraîneur déçu d’un FC Pied du Jura qui l’était tout autant. Ses joueurs ont d’ailleurs dû finir à dix, après la sortie sur blessure de Yann Delay. Tous les changements avaient en effet été effectués. Cela s’appelle la poisse. « Mais bon, la journée a été belle quand même. On avait promis de faire péter la buvette si on passait. Elle va rester debout, mais on va quand même la faire trembler un peu », terminait Bruno Chappuis.

FC Pied du Jura – FC Münsingen 1-3 (0-2)

Buts: 2e Frey 0-1; 31e Plüss 0-2; 47e Laubscher 1-2; 89 Christen 1-3

Pied du Jura: Chauvet; L Fuchs, Lecocq, Gaudin, Pittet; Lugon Moulin (62e Delay), T. Fuchs (73e Azombo), S. Fuchs, Matthey (46e Teuscher); A. Fuchs; Laubscher.

Entraîneur: Bruno Chappuis

Münsingen: Karrer; Ledesma (63e L. Lavorato), Suter, Kurmann, Funaro; Mumenthaler, Selmani, Frey (75e Christen), Plüss (58e Dreier); Christen, Gasser.

Entraîneur: Kurt Feuz

Terrain des Planches, Apples, 400 spectateurs.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.