« Je pense que Comisetti peut encore me faire évoluer »

« Je pense que Comisetti peut encore me faire évoluer »

Mehmed Begzadic est un enfant de Lausanne, des hauts de Lausanne pour être plus précis, passionné et appliqué il a toujours été un joueur sachant se démarquer du lot par son talent et son envie d’apprendre. Il ne cesse de vouloir s’améliorer. Aujourd’hui âgé de 24 ans, il poursuit un apprentissage à Lausanne et évolue au FC Echallens Région sous le numéro 10. Un retour remarqué pour ce joueur remarquable.

Quel parcours depuis les juniors au FC La Sallaz ! Tu as joué au Lausanne-Sport, à Yverdon Sports, au FC Locarno, au Stade Nyonnais et te voilà à Echallens après un petit passage à Azzurri LS 90. Pourquoi tant de mouvement ?

« Je pense qu’à Lausanne j’étais bien, mais j’ai voulu « voir si l’herbe était réellement plus verte ailleurs. » J’ai été prêté à Locarno mais j’ai vite déchanté, ça ne s’est pas déroulé comme je l’imaginais. J’ai eu la chance de signer au Stade Nyonnais, où ça s’est bien passé, j’ai pris du plaisir et de l’assurance. Au bout d’environ un an et demi, j’ai eu l’occasion de retourner à Yverdon-Sports où j’y suis resté six mois, mais je dois admettre que ce fût une période moins facile pour moi. Elles ne se sont pas déroulées dans les meilleures conditions.

Je me suis retrouvé à Azzurri, mais ce n’est pas à ce que je recherchais. Il n’y avait pas une très bonne stabilité. Cet été j’ai eu la chance de rejoindre Echallens Région, qui me rappelle un peu le LS, un club qui est bien encadré, avec des bonnes personnes. Il y a de fabuleuses conditions d’entraînement, ce qui me procure tout ce que je cherche. Je m’y sens vraiment très bien. »

Désormais titulaire indiscutable en première ligue au FC Echallens Région, te voilà déjà victorieux de deux équipes de Challenge League en Coupe de Suisse (Aarau en 32e, 1-0 et Neuchâtel Xamax en 16e, 3-2) comment vit-on cela dans son quotidien ?

« C’est toujours particulier de gagner en Coupe Suisse, ce n’est pas la même sensation qu’en championnat, surtout qu’on a joué contre deux très bonnes équipes de Challenge League.

J’avoue que c’est assez excitant. Pas mal de monde m’en parle. On a bien profité de ces victoires, mais il faut vite se reconcentrer sur le championnat car on a des gros matches qui arrivent. »

 Est-ce que retravailler sous les ordres d’Alexandre Comisetti est l’étape qu’il te manquait jusque-là pour passer un cap ?

« Oui j’ai eu la chance de l’avoir comme entraîneur au LS, il sait comment je fonctionne, il a toujours su tirer le meilleur de moi, et je pense vraiment qu’il peut encore me faire évoluer. »

Depuis le temps des juniors au FC la Sallaz tu jouais déjà avec Ibrahim Da Veiga, puis au Lausanne Sport et maintenant à Echallens, vous êtes inséparables ou c’est une pure coïncidence ?

« (Rires) inséparables je ne sais pas, mais c’est mon ami d’enfance et c’est un réel plaisir de jouer avec lui. »

Ibrahim Da Veiga a accepté de réagir sur les propos de son « ami d’enfance ».

Ibrahim, avec Mehmed, vous êtes quasiment inséparables depuis les juniors à La Sallaz, tu n’y es pour rien dans sa venue?

« (Rires) Ouais c’est vrai, On s’entend super bien depuis tout petit donc ça aide. Même quand on jouait pas dans la même équipe on se tenait informé de ce que l’autre avait fait et c’était marrant quand on jouait l’un contre l’autre à Yverdon ou Azzurri LS.

Je lui ai toujours dit comment ça se passait à Echallens, comme quoi personne ne met la pression sur les joueurs, que c’est un club parfait pour lui, dans le sens où c’est une équipe qui aime bien le beau jeu et en plus de ça avec l’arrivée du coach Comisetti ça lui conviendrait bien. Le coach le connaît bien depuis l’époque où il nous coachait en M21. Donc quand il m’a dit qu’il avait signé chez nous j’étais super content et son intégration s’est faite sans soucis comme je l’imaginais et maintenant bah c’est un joueur important pour nous.

Mais sur un plan plus personnel c’est un vrai plaisir de l’avoir avec moi parce que c’est quelqu’un avec qui je me suis toujours bien entendu sur et en dehors du terrain. »

 

Categories: 1re ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*