Ousmane Traoré relance un Yverdon Sport réaliste

Ousmane Traoré relance un Yverdon Sport réaliste

Décidément, Stéphan Cornu aime bien les séries. Lui qui a commencé son aventure aux Trois-Sapins avec quatre victoires (Fribourg, Team Vaud, Azzurri et Terre Sainte) vient d’enchaîner… trois défaites (Martigny, Lancy et Yverdon)! Bien sûr, ce n’est mathématiquement pas encore terminé pour le FC Echallens Région, qui se trouve à cinq points de la troisième place, à cinq journées de la fin. Mais, sans vouloir être trop défaitiste, la défaite de ce samedi à Yverdon pourrait bien être celle de trop, et celle, surtout, qui empêche les Challensois de croire véritablement encore aux finales. Pour y croire encore (un peu), il faudra déjà commencer par battre La Chaux-de-Fonds ce samedi.

L’objectif de Stéphan Cornu était d’assurer le maintien

Une çatastrophe? Non, pas du tout. Si Bernardo Hernandez, en arrivant l’été dernier, avait ouvertement dit son envie d’amener Echallens en play-off, l’objectif est vite devenu irréalisable et, soyons clairs, personne n’y a vraiment cru du côté des Trois-Sapins. Oui, Bernardo Hernandez était ambitieux et il avait raison de l’être, mais l’EFCR n’avait pas les armes, cette saison, pour y croire vraiment. L’objectif fixé à Stéphan Cornu cet hiver était d’ailleurs clair: le maintien et rien d’autre, puisque la situation était quand même compliquée à Noël. Après douze points en quatre matches, le nouvel entraîneur avait déjà rempli son contrat et pouvait souffler… et commencer à rêver.

Echallens domine, Yverdon marque trois fois

Le rêve a donc disparu sur la pelouse du Stade Municipal, à moins d’un miracle. Echallens n’a pas démérité, pourtant, dominant son adversaire dans la possession de balle. Yverdon, qui souffre de ce point de vue ces dernières semaines, s’est montré solide et… réaliste. Même en l’absence d’Allan Eleouet, un vrai coup dur (d’autant que le meilleur attaquant d’YS cette saison risque de manquer toute la fin de championnat), Yverdon a su faire la différence à trois reprises. L’homme qui a permis ce tour de force? Ousmane Traoré.

Ousmane Traoré, la satisfaction du printemps

Le Sénégalais de 31 ans est en effet impliqué sur les trois buts de l’équipe de Philippe Perret. Il a d’abord marqué le 1-0, à la suite d’un cafouillage sur corner, avant de délivrer deux passes décisives en deuxième période pour Alhassane Touré et Mehmed Begzadic. 3-0, un score vraiment bien payé pour des Yverdonnois qui ont eu le mérite d’être réalistes. Ousmane Traoré, titulaire au poste d’ailier gauche, ce samedi, est en train de monter en puissance, lui qui a commencé l’année blessé, puis écarté du contingent pour quelques journées. L’ancien joueur de Sedan et Laval, entre autres, a un très joli CV, lui qui a joué une saison en Ligue 2 française, n’y faisant de loin pas que de la figuration.

Son passage en Belgique (Beveren notamment) a également été couronné de succès et il estime valoir mieux que la 2e ligue inter, où il est arrivé l’été dernier à Vevey, et même mieux que la 1re ligue, où il a débarqué cet hiver à Yverdon. Le natif de Dakar a une grande confiance en lui et en ses moyens et n’hésite jamais à le faire savoir, ce qui a provoqué quelques crispations au sein du vestiaire yverdonnois. Il y a eu des mots échangés, des paroles malheureuses, mais désormais, tout est oublié. L’ordre est revenu et Ousmane Traoré est en train de montrer une partie de ses immenses qualités. Qu’il continue ainsi, c’est tout ce qu’Yverdon Sport lui demande.

Steve Samandjeu manquera aussi plusieurs semaines

YS est donc toujours là, en cinquième place, à deux points d’Azzurri. Surtout, cette équipe a su réagir après la gifle de la semaine dernière à Azzurri justement (6-1, lire ici) et, sans montrer, son meilleur visage, a réussi le plus important: prendre les trois points même lorsque les soucis s’accumulent. Le latéral gauche Steve Samandjeu devrait ainsi être absent plusieurs semaines lui aussi… Un problème, c’est sûr, même si Isaac Bamele a été plutôt bon ce samedi au poste de latéral gauche.

Trois équipes à la lutte pour le maintien, maintenant

Le programme des cinq derniers matches s’annonce plus ardu qu’il n’y paraît, puisque les trois prochains matches se disputeront face à des équipes ayant besoin de points dans la lutte pour le maintien. Et dans ce genre de partie, s’imposer n’est jamais facile, bien évidemment. Dans l’ordre? Yverdon s’en va d’abord à Martigny (12e), avant de recevoir Lancy (10e). Ensuite? Un déplacement à Terre Sainte (13e), puis un autre à La Chaux-de-Fonds (2e), avant un dernier match à Yverdon, face à Guin (8e), qui ne jouera sans doute plus rien. Mais il faudra entre 12 et 14 points pour s’en sortir, sans doute, ce qui ne laisse guère de place à l’erreur.

Les prochains rendez-vous

Martigny accueille Yverdon ce samedi à 16h30 à Octodure. Le même jour, à 17h, Echallens reçoit La Chaux-de-Fonds.

Yverdon Sport – FC Echallens Région 3-0 (1-0)

Buts: 16e Traoré 1-0; 72e Touré 2-0; 89e Begzadic 3-0.

YS: Zwahlen; Lauper, Rossé, Dia, Bamele; Gudit (87e Vialatte), Morina, Begzadic; Isabella (59e Jimenez), Touré (76e Martinet), Traoré.

Entraîneur: Philippe Perret.

Echallens: Richard; Djalo (75e Debluë), Salvi, Veuthey, Bryand; Réaut, Bastardoz, Parra (62e M. Germanier), D. Germanier; Bahlouli, Lokwa (81e Atkinson).

Entraîneur: Stéphan Cornu.

Stade Municipal.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*