Oui, Lausanne peut aussi gagner 1-0

Oui, Lausanne peut aussi gagner 1-0

Déjà, on a esquissé un sourire en voyant la feuille de match et cette titularisation de Xavier Margairaz, l’esthète du milieu de terrain lausannois. Lors des trois premières journées, Fabio Celestini lui avait offert, au mieux, une entrée en jeu. Ce jeudi, devant 5029 spectateurs face à Saint-Gall, l’entraîneur du LS a décidé de titulariser son meneur de jeu. Et c’est peu dire que Xavier Margairaz, auteur d’un match plein, a décidé de remercier son entraîneur, puisque le génial gaucher a offert la victoire au LS d’une très jolie tête croisée, sur un service parfait d’Olivier Custodio (49e). 1-0 pour le LS, score final. Merci, monsieur Margairaz.

Cette fois, tous les ingrédients étaient réunis

Lausanne, d’ailleurs, a amplement mérité cette victoire, la deuxième consécutive. Le LS, c’est sûr, a réalisé son meilleur match de la saison ce jeudi. Face à GC, il manquait un peu de tout. A domicile face à Thoune, le jeu était plaisant, mais l’efficacité défensive beaucoup moins. A Sion, le coeur y était, le réalisme aussi, mais pas forcément le jeu. Et cette fois, Lausanne a fait un mix de toutes ses qualités et offert une performance très convaincante à son public. Oui, il y avait un peu de tout ce jeudi et surtout de très bonnes choses. Car désormais, on sait que le LS peut gagner 1-0 en étant bon offensivement et en étant solide derrière. Dans une saison de Super League lors de laquelle l’objectif est (pour l’instant?) le maintien, il est difficile de croire que cela n’aura pas d’importance.
 

Fc Lausanne Sport vs Fc Saint Gall 1-0

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Un 3-5-2 fait pour Nicolas Gétaz et Benjamin Kololli

Déjà, il faut bien convenir d’une chose: ce 3-5-2 est une réussite totale, qui exploite au mieux les qualités des Lausannois. Fabio Celestini se trompe rarement tactiquement et ce n’est de toute façon pas nous qui allons lui apprendre quelque chose à ce niveau-là. Mais là, quel coup de génie, quand même! Les trois défenseurs centraux que sont Elton Monteiro, Jérémy Manière et Marcus Diniz sont complémentaires et solides. Mais surtout, les deux joueurs de couloir, Nicolas Gétaz à gauche et Benjamin Kololli, s’éclatent comme des fous sur leur aile et mettent un danger pas possible dans le camp adverse. C’était déjà vrai face à Sion, mais cela l’était encore plus face à Saint-Gall ce jeudi. Vraiment, les deux hommes ont été autant des latéraux que des ailiers et les autres clubs de Super League vont devoir sérieusement commencer à réfléchir à trouver une parade. Parce que sinon, tout le monde va prendre le bouillon, tant ces deux hommes sont intenables sur leur côté.

Francesco Margiotta sur les deux premières actions

Lausanne a amplement mérité sa victoire, on l’a dit, en développant par moments un jeu de grande qualité. La plus belle action de la première période? Une séquence de jeu magnifique, à une ou deux touches, conclue par une tête de Francesco Margiotta, de peu à côté. Lausanne aurait également pu marquer à la 34e, lorsque Samuele Campo, très bien servi en profondeur par ce même Margiotta, a buté sur Daniel Lopar, de très loin le meilleur Saint-Gallois sur le terrain. Benjamin Kololli, sur le rebond, a frappé au dessus du pied gauche.
 

Fc Lausanne Sport vs Fc Saint Gall 1-0

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

L’exigence en marque de fabrique

Thomas Castella? Il était là, quand même, et s’est illustré sur un coup-franc de Danijel Aleksic (23e) et une frappe puissante de Marco Aratore (26e). Sinon, les Saint-Gallois n’ont rien montré, merci d’être passé et au revoir. En vérité, l’addition aurait même pu être beaucoup plus lourde pour les Brodeurs, qui ont vu Samuele Campo envoyer une lourde frappe au coin du poteau et de la transversale (61e) et Kevin Mendez manquer l’immanquable (91e). Entre ces deux occasions? Une maîtrise totale du LS, brillant. A Fabio Celestini, désormais, de trouver les mots et de faire en sorte de dénicher des défauts à son équipe. On lui fait confiance, bien sûr, et son exigence est sa marque de fabrique. C’est grâce à elle, en priorité, que ce Lausanne-Sport est aussi séduisant aujourd’hui.

Dimanche à Lancy et ensuite, ce sera le Stade de Suisse!

L’équipe de Fabio Celestini occupe désormais la troisième place, un point devant Young Boys, son prochain adversaire en championnat. Ce sera le samedi 20 août, à 17h45 au Stade de Suisse, pour ce qui peut désormais être appelé un choc du haut de tableau. Mais avant cela, il faudra être sérieux lors du premier tour de la Coupe de Suisse, ce dimanche à Lancy (1re ligue) face à une équipe genevoise qui ne perd quasiment jamais depuis l’arrivée à sa tête de Jean-Michel Aeby en cours de saison dernière.

 

LS-SG3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*