Orbe s’offre Chavornay au terme d’un match spectaculaire

Orbe s’offre Chavornay au terme d’un match spectaculaire

Victorieux 5-4 d’un magnifique derby contre le FC Chavornay, le FC Orbe prend la deuxième place du groupe 4 de 3e ligue. A quatre matchs de la fin, la troupe de Bruno Gomes compte deux unités d’avance sur son meilleur ennemi. Suspense.

Neuf buts, un carton rouge, une réussite dans les arrêts de jeu, tels étaient les ingrédients du derby entre Chavornay et Orbe. Cette rencontre au sommet a vu la victoire des Urbigènes sur le score de 5-4. Après avoir mené 3-1, ils se sont fait rejoindre à 3-3 et ensuite à 4-4 à la 87e. A la 91e, Sashko Stoyanov recevait un carton rouge. Une poignée de minutes plus tard, Fabio Cerqueira parvenait à inscrire le but de la victoire d’un somptueux coup franc. Le Puisoir était en délire.

C’était un bon match de 2e ligue

Bruno Gomes, entraîneur du FC Orbe, se montrait satisfait, surtout que ce match se jouait contre le village d’à côté. « Cette rencontre est toujours spéciale. En plus, il y a plusieurs anciens joueurs d’Orbe qui évoluent à Chavornay. Cela fait une adrénaline supplémentaire. La partie était spectaculaire avec deux collectifs qui jouent bien au ballon. Pour moi, c’était un bon match de 2e ligue. Nous avons réalisé une bonne première période, mais ensuite nous avons baissé le rythme et notre adversaire en a profité. »

Après s’être fait remonter à 4-4, Orbe a tout de même trouvé les ressources pour glaner les trois points : « J’ai senti que mes joueurs étaient stimulés par cette égalisation. Chavornay prend un carton rouge et nous parvenons à passer l’épaule. Malgré le peu de temps qui restait, j’ai préféré stabiliser la défense et j’ai fait rentrer un arrière. »

Il reste quatre matchs à gagner

Le FC Orbe, grâce à ces trois points, prend la deuxième place du groupe 4 de 3e ligue qui était jusque-là occupée par son adversaire. A quatre rencontres du terme, il peut rêver des finales de promotion. En effet, il compte deux unités d’avance sur Chavornay. « Nous sommes passés devant, mais ce n’était qu’un match, tempère l’entraîneur. Il en reste quatre à gagner. »

D’ailleurs, ces quatre dernières rencontres seront à jouer contre le huitième, le neuvième, le dixième et le onzième. Le classement semble refléter un calendrier facile, cependant, ces quatre clubs – La Sarraz-Eclépens II, Crissier II, Turc Lausanne et Grandson-Tuileries II – luttent contre la relégation et ne vont rien lâcher contre les Urbigènes. « C’est très compliqué de jouer contre les équipes du bas du classement, confirme Bruno Gomes. Cela va sûrement être plus difficile que contre Chavornay. »

Chavornay doit encore jouer le leader Yverdon

Les « Corbeaux », quant à eux, devront également jouer contre la « deux » de Crissier, se déplacer à Champvent II, septième, recevoir Valmont II, cinquième et pour l’ultime rencontre, le dimanche 3 juin, se rendre du côté du Stade Municipal pour affronter le leader Yverdon. Un chemin semé d’embûches pour Chavornay, autant que pour Orbe, mais avec un léger avantage pour les pensionnaires du Puisoir, comme le précise Bruno Gomes : « Nous avons notre destin en main ».

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*