Ils ont ouvert leur compteur le même soir

Ils ont ouvert leur compteur le même soir

« Cela faisait un moment que je l’attendais! » Mustafa Sejmenovic était soulagé dans les couloirs de la Maladière, lundi soir. Celui qui marquait régulièrement 5 buts lors de chaque saison de Challenge League avec Yverdon Sport et Bienne n’avait en effet pas encore marqué avec Xamax, où il est arrivé à l’été 2015. Une éternité pour celui qui monte sur quasiment chaque coup de pied arrêté et dont le timing lui permet de frapper souvent juste. Jusqu’ici, pour une raison obscure, il n’avait cependant jamais marqué en rouge et noir. Alors, à la 39e ce lundi face à Aarau, il a exulté comme rarement, le défenseur central de Xamax, lorsque son coup de tête a trompé Lorenzo Bucchi, le gardien du FCA. 3-1 et un Xamax FCS bien lancé sur la voie du succès dans ce choc au sommet de Challenge League.

Mustafa Sejmenovic avait d’ailleurs quelque chose à se faire pardonner et c’est peut-être ce qui lui a permis de mettre toute la rage nécessaire pour marquer. A la 6e minute, le défenseur nord-vaudois de Xamax a en effet commis une erreur inhabituelle pour lui, en touchant le ballon de la main sur un centre a priori anodin. « Je ne sais pas vraiment ce que j’ai fait. J’ai voulu mettre la tête, sans souci, et dans mon élan, j’ai mis la main », a-t-il expliqué par la suite. M. Schärer a pris la bonne décision en sifflant penalty et Sébastien Wüthrich ne l’a pas raté. Un manquement technique assez étrange chez Sejmenovic, d’autant qu’il n’est de loin pas habitué à cela, lui qui est plutôt sobre en toutes circonstances.

Thibault Corbaz, le coup de tête parfait au premier poteau

Il a donc rattrapé son erreur un peu plus tard, heureusement, et son erreur n’a ainsi pas porté à conséquence. Un autre qui pouvait avoir le sourire après le match s’appelait Thibault Corbaz. Le milieu de terrain vaudois a livré un nouveau match plein face à Aarau, confirmant être devenu un titulaire indiscutable dans l’esprit de Michel Decastel. L’ancien junior du FC Bâle a fait parler sa technique et sa vision du jeu, jouant souvent très bas, mais il n’a pas hésité à se projeter vers l’avant dès le début du match. La preuve? C’est lui qui s’est retrouvé au bon endroit, face au but de Lorenzo Bucchi, à la 2e minute sur un centre de Pedro Teixeira. Son coup de tête au premier poteau était parfait et, ironie de l’histoire, il a lui aussi marqué son premier but en rouge et noir ce lundi soir!

Il a cependant attendu moins de temps que Sejmenovic, puisque lui a débloqué son compteur à son sixième match déjà. Et quelque chose nous dit que ce n’est pas fini, car on le trouve encore plus fort qu’à Bienne, notamment dans son volume de jeu. A lui de confirmer en montant encore en puissance cette saison, car ce qu’il est en train de montrer en ce début de championnat est vraiment intéressant.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*