«On va devoir commencer à y penser…»

«On va devoir commencer à y penser…»

13 points d’avance à sept journées de la fin: Napoli Vevey a une voix royale vers les finales de 3e ligue. Le leader du groupe 2 s’est imposé samedi soir sur son terrain synthétique de La Veyre malgré une demi-douzaine d’absents. Le nom de la nouvelle victime des Veveysans? Montreux II, battu 2-0. Franck Atangana et Tiago Cochard ont inscrit les deux buts de la victoire de Napoli. David Schwendi, l’entraîneur des Veveysans, a gentiment accepté de répondre à nos questions à peine le match terminé.

Coach, beaucoup d’absents aujourd’hui, mais une victoire méritée, non?

Oui. C’est vrai qu’on a dû changer pas mal de choses pour ce match, mais cela prouve que tout le monde est concerné. On n’a pas livré la partie de l’année, mais on a gagné et c’est le plus important.

De toute façon, ce n’est pas aujourd’hui qu’il faut être prêt, c’est au mois de juin…

Non, on n’y est pas encore. Je vois de quoi vous voulez parler, mais les finales, c’est un sucre pour nous, un bonus. On n’a pas le droit d’y penser.

Arrêtez, vous avez treize points d’avance…

Allez, disons que l’on va peut-être devoir commencer à y penser.

Avec 13 points d’avance, il faudrait que vous vous écrouliez complètement pour les rater et ce n’est pas vraiment la tendance de ce début d’année!

Oui, c’est vrai. On a commencé par un nul à Aigle II et, sur le coup, on était déçu. Mais avec le recul, on s’aperçoit que c’était un bon point parce que je peux vous assurer qu’ils vont prendre des points à pas mal de monde. Ils seront vraiment bons durant ce deuxième tour. Donc, pas trop de regrets pour nous, surtout qu’on a enchaîné en battant Lutry II, Atlantic et Montreux II aujourd’hui. Dix points en quatre matches, on ne va pas se plaindre.

Vous allez devoir commencer à gérer en vue des finales. Cela va changer votre approche, non?

Déjà, on n’y est pas encore. Mais c’est clair que si on conserve cette avance, on y sera bientôt. Tant mieux, le plus tôt ce sera le mieux, pour que les joueurs puissent se concentrer là-dessus. Je vous l’ai dit il y a quelques semaines (lire ici), notre objectif n’était pas du tout d’aller disputer ces finales. Mais maintenant qu’on en a la possibilité… On a un groupe très sain, où il n’y a pas de jalousie, et ce serait parfait de récompenser les gars avec ces matches-là, qui sont géniaux à jouer et peut-être uniques dans une carrière.

Pas de jalousie, c’est-à-dire?

Ce que je veux dire, c’est qu’on a un président qui donne beaucoup pour son club, mais qu’il le fait intelligemment.

Concrètement?

Il donne son temps et son argent, mais il le fait d’une manière que j’estime saine. Nous avons très peu de sponsors, mais lui, il a envie que l’équipe soit bien. Il nous a offert des équipements complets, pour les entraînements et les matches et les joueurs savent que s’ils ont besoin de chaussures ou d’un équipement spécifique, le club peut le leur offrir, dans la limite du raisonnable. C’est sa manière de faire en sorte que les joueurs se sentent bien, vu qu’il ne leur donne pas d’argent. Et ça, c’est super pour un entraîneur.

Pourquoi?

J’en viens à ce que je vous explique: comme les joueurs ne sont pas payés, il n’y a pas de jalousie dans le vestiaire, contrairement à ce qui peut se passer ailleurs, pas très loin. Cela se ressent et c’est ce qui fait notre force. J’en suis convaincu.

Vous allez commencer à regarder les futurs finalistes des autres groupes?

Jusqu’à aujourd’hui, je ne m’y suis pas du tout intéressé. On a déjà assez à faire dans ce groupe 2 où on a un derby de la Riviera chaque semaine. Mais je vais m’y mettre…

Ah, vous commencez à avouer que vous allez jouer les finales!

Je suis bien obligé. Les joueurs, d’ailleurs, ont déjà commencé…

Ah bon?

Oui, mardi soir certains d’entre eux sont allés voir jouer Vallorbe à Pully, en Coupe vaudoise (lire ici). Ils écrivaient dans le groupe Whats’app de l’équipe et je me disais: « Mais pourquoi ils parlent de Vallorbe, ils font quoi à ce match? » Et j’ai ensuite compris qu’ils étaient allés les superviser! C’est plutôt bon signe, je trouve, ça prouve qu’ils ont vraiment envie d’aller jouer les finales et qu’ils s’intéressent à ce qui se passe autour d’eux. Mais on a encore des points à faire avant d’y penser, désolé de casser l’ambiance.

Categories: 3e ligue

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.