Dominique Coelho: «On ne veut surtout pas se projeter»

Dominique Coelho: «On ne veut surtout pas se projeter»

Ambitieux, Terre Sainte s’est facilement imposé contre Le Locle samedi (5-0). Ce succès permet à l’ « USTS » de revenir à hauteur de Vallorbe-Ballaigues qui n’a pas joué dimanche, car le match prévu contre Romontois a été renvoyé. Entraîneur depuis deux ans et demi, Dominique Coelho s’est confié à l’issue de la rencontre. Malgré les trois points et la situation de « Val-Bal », il reste prudent quand il évoque une éventuelle promotion.

Dominique, il y a pire comme retour à la compétition, non?

Oui, ça s’est bien passé, heureusement. Il faut dire que l’on est tombé contre un adversaire qui n’était pas bien préparé. Le Locle ne doit pas avoir les conditions optimales là-haut avec la neige et le froid. Il n’avait pas les automatismes nécessaires pour rivaliser. Les joueurs n’étaient pas au top athlétiquement.

Votre adversaire n’était pas prêt, mais est-ce que vous, vous l’étiez?

Oui, je pense. Tout s’est enchaîné de manière positive. On a marqué sur notre deuxième occasion. Grégoire Bovet a repris victorieusement un corner. Ensuite, l’équipe déroule, on a la réussite avec nous. A 4-0 à la mi-temps, tout est devenu plus facile pour nous. En deuxième période, nous avons géré, fait tourner l’effectif grâce aux quatre changements et protégé ceux qui avaient été avertis. Franchement, on n’a jamais été inquiété. Peut-être une fois, Le Locle s’est montré dangereux.

La cinquième réussite est inscrite par Salih Akyol, son neuvième but de la saison, quel joueur!

Oui, je suis content pour lui qu’il marque. Il a du talent et il n’a que 19 ans. En plus, lors du premier tour, il n’a pas beaucoup joué, car il y a de la concurrence à son poste. Et pourtant il a de sacrées statistiques, ça prouve sa valeur.

Ces trois points glanés contre Le Locle, classé 12e, vous permettent de revenir à la hauteur de Vallorbe-Ballaigues, qui compte néanmoins une rencontre de moins. Est-ce que vous pensez déjà à la promotion?

(Il réfléchit). Je vous arrête tout de suite, rien n’est fait. On revient de tellement loin. Si on considère les événements de la saison passée, on peut que se montrer humble face à notre situation. (NDLR: Pour rappel, Terre Sainte avait comblé un retard de 10 unités sur Chênois, mais avait échoué lors du dernier match: défaite 2-1 et carton rouge contre Monthey). On sait d’où on vient et on sait où on veut aller, mais on ne veut surtout pas se projeter. Il ne faut pas oublier que l’on découvre un championnat, tout est nouveau pour nous.

D’ailleurs, ce « transfert » de groupe, était-ce une volonté du club?

Le comité prend ses décisions, moi je n’interviens pas, mais je ne crois pas que cela soit une demande de notre part. Pour moi, l’essentiel reste d’ atteindre notre objectif qui est la promotion. Moi, je suis content, je me réjouis de découvrir de nouveaux terrains, des équipes que je n’ai jamais affrontées.

D’ailleurs, le week-end prochain vous allez découvrir l’ambiance du stade du Marais à Thierrens, un endroit, où il ne fait jamais bon de jouer.

Peut-être, mais comme expliqué, je ne connais pas encore cette pelouse. On verra. En revanche, je sais que toutes les rencontres vont être compliquées . Nous avons eu un peu de chances aujourd’hui (NDLR : samedi), mais à partir de maintenant, ça ne sera plus plus comme ça (rires).

Avec votre expérience dans le groupe 1 et dorénavant au sein du groupe 2, trouvez-vous qu’il y a une différence de niveau entre les deux?

Selon moi, le 2 est plus attractif que le 1. Une victoire n’est jamais acquise, même s’il y a 2-0 à la mi-temps, aucun club ne lâche l’affaire. Tous les joueurs sont combatifs, mouillent le maillot jusqu’au coup de sifflet final. Il y a moins de mouvements dans les équipes que, par exemple, à Genève. Au bout du lac, il y a 63 clubs et les joueurs sont plus enclins à changer.

En parlant de transferts, qu’en est-il de votre mercato?

(Réflexion) Le niveau est resté le même, je pense. On s’est tout de même séparé de neuf footballeurs. C’était une volonté du comité de travailler avec la formation. Ainsi, on a intégré des juniors à notre «une» ou monter des joueurs de la «deux». On a également enregistré deux retours aux sources avec Benoît Bryand (Stade Nyonnais) et Christophe Debluë (Echallens), tous deux latéraux.

US Terre Sainte – Le Locle Sports 5-0 (4-0)

Buteurs: 9e Grégoire Bovet 1-0, 20e Mohamed Anas Ammar 2-0, 24e Nahuel Acosta 3-0, 40e Alessandro Albii 4-0, 50e Salih Akyol 5-0


(La photo de couverture est une image d’illustration)

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*