«On ne s’attendait pas à un début comme ça!»

«On ne s’attendait pas à un début comme ça!»

Mario Tavares n’en revenait pas, samedi soir, quelques instants après la victoire de son FC Corcelles-près-Payerne sur le terrain de Bussigny (2-4)! « Franchement, je ne pensais pas qu’on viendrait s’imposer aussi facilement ici. On était sur le terrain d’un premier de groupe, nous qui nous sommes qualifiés in extremis. Non, ça c’est clair, on ne s’attendait pas à un début comme ça! Mais on le prend, hein (rires)! » L’entraîneur du FC Corcelles-près-Payerne a donc accompagné son équipe vers un premier exploit, qui le ravit. « On a un bon groupe, qui mérite ces finales. Mais on n’a encore rien fait! »

Ce printemps, les finales semblaient hors d’atteinte

Si Corcelles est aussi heureux d’être là, c’est qu’à un moment donné, il a bien cru ne plus pouvoir participer à ces play-off. Mario Tavares le confirme: « C’est clair qu’après avoir été battu par Iliria, dans les circonstances que l’on sait, on a pensé qu’on était trop loin. Et puis, on n’a rien lâché et on a vu qu’Iliria avait battu Orbe et tout d’un coup, on s’est retrouvés en position de se qualifier si on gagnait nos deux derniers matches! » Là, les Ours Blancs ne se sont pas fait prier et ont remporté les six points qui leur ont ouvert les portes des finales. Et autant dire qu’ils ne veulent pas s’arrêter là, les Broyards. L’année du 75e anniversaire du club, ils se verraient bien accéder à la 3e ligue, surtout que la région n’y sera pas bien représentée l’année prochaine avec la relégation du Stade Payerne II. Il y a donc de quoi faire et espérer rester à ce niveau. On n’en est pas encore là, mais on s’en rapproche.

Xavier Antille ouvre le score d’entrée, et Bussigny se retrouve à dix

Samedi, à Bussigny, Corcelles a bénéficié des circonstances, mais a été solide. Après le 0-1 de Xavier Antille après quelques dizaines de seconde, le gardien de Bussigny a été expulsé à la demi-heure. Penalty transformé par Luc Rapin et les Ours Blancs en route vers leur premier succès, finalement acquis 2-4. Les Broyards n’avaient de toute façon pas le choix: ils devaient faire un bon résultat, sous peine d’être déjà éliminés mardi après leur déplacement sur le terrain de l’ogre Vignoble, grandissime favori.

Vignoble a balayé 5-0 la III d’Azzurri, invité-surprise

Car leur tâche ne sera pas facile à Cully, face à une équipe de Vignoble qui s’est débarrassée sans broncher d’Azzurri III, le « miraculé de ces finales ». Les Lausannois ont en effet été repêchés sur tapis vert, passant devant Etoile Lausanne grâce à un match gagné par forfait lors de la dernière journée. On a déjà raconté l’histoire, mais le fait est qu’Azzurri ne s’attendait plus à disputer ces finales et a été balayé par un impressionnant Vignoble. Philippe Ehrensperger ne voulait pas jouer aux faux modestes: « Nous avons été plus forts qu’eux, tout simplement. Ce match s’est déroulé dans un fair-play admirable, avec un très bon arbitre. Aucun carton n’a été distribué et on a vraiment passé une belle soirée de football. » C’est plus simple de parler ainsi en gagnant 5-0, non? « Evidemment! On a marqué très vite et ensuite, on a pu faire plaisir à tout le monde. Chaque joueur sur la feuille de match a pu entrer un moment. Il y avait du monde au stade et je crois qu’on a fait plaisir aux gens qui nous soutiennent », continue celui qui est entraîneur de Vignoble depuis l’été dernier.

Un joueur de la 1b aux buts!

Son seul motif d’inquiétude en ce samedi paisible? « Il y a eu les orages dans les vingt dernières minutes où c’était un peu chaotique, mais il y avait déjà 4-0, donc ça n’a pas eu une grande influence sur le score. Non, en fait, on a eu un souci de gardien. Mon titulaire étant blessé, je devais faire appel au gardien des vétérans, mais il n’était pas là. Alors, on a débuté avec un gardien qui n’avait pas joué depuis deux ans, avec, sur le banc, un joueur de la II dont on m’a dit qu’il se débrouillait dans les cages, si jamais. Le problème, c’est qu’après 20 minutes, celui qui était aux buts a commencé à avoir la tête qui tournait. On a donc fait rentrer le joueur de la 1b et il a très bien fait ce qu’il avait à faire. Bon, il a été tranquille, ça va… », raconte avec le sourire Philippe Ehrensperger, qui récupérera le portier des vétérans mardi. Une bonne nouvelle de plus.

« Je leur ai surtout dit de jouer relâché »

Mais ce qui réjouit surtout l’ancien joueur de Concordia, c’est la maîtrise de son équipe en ce samedi: « On a vu une équipe de Vignoble très concentrée et très à son affaire. Je n’étais pas inquiet, je connais la qualité de mes joueurs, mais je leur ai surtout dit de jouer relâché. Le risque existe, lors des finales, que l’on se crispe. Un peu comme Djokovic face à Wawrinka, vous voyez ce que je veux dire… Mais là, le fait de marquer d’entrée nous a libéré et on a bien débuté ces finales. On se réjouit de la suite avec ce choc au sommet, dès mardi face à Corcelles-Payerne. »

Pas forcément de promotion dès mardi

Les deux équipes ayant gagné, le fait de s’imposer ne sera pas forcément synonyme de promotion. Ni pour Vignoble, ni pour Corcelles, surtout que Bussigny est dans les mêmes eaux au fair-play. En fait, seul un nul entre Bussigny et Azzurri III, mardi, qualifierait le vainqueur de Vignoble-Corcelles pour les finales. Bref, il est encore un peu tôt pour les calculs, le mieux est encore de jouer pour gagner.

Veyron-Venoge et Lusitano Gland en bonne position

Toujours samedi soir, le FC Veyron-Venoge (vainqueur à Echallens II 1-2) et le Club Lusitano Gland (qui a battu largement Pully IIA 4-0) ont pris un joli avantage. Là aussi, il y aura un choc au sommet mardi à Gland. Le vainqueurs aura fait un pas, là non plus pas définitif mais important, vers la 3e ligue.

 

Le programme du groupe 3

Samedi

FC Vignoble IA – FC Azzurri 90 III 5-0 (3-0)

Buts: Branco (3e), Lambelet (16e), Joaquim Dias (40e), Lambelet (57e) et Medeiros (90e).

 

FC Bussigny – FC Corcelles-près-Payerne 2-4 (0-3)

Buts: Ruchat (62e) et Schiffrin (75e). Xavier Antille (2e), Luc Rapin, pen. (30e), Thiago Fonseca (38e), Xavier Antille (81e).

 

Mardi

FC Vignoble IA – FC Corcelles-près-Payerne

FC Azzurri 90 III – FC Bussigny

 

Samedi

FC Corcelles-près-Payerne – FC Azzurri 90 III

FC Bussigny – FC Vignoble IA 

 

Le programme du groupe 1

Samedi

Club Lusitano Gland – Pully Football IIA 4-0 (0-0)

Buts: Bruno Alberto Da Silva (47e et 77e), Luis Miguel Melo (50e et 82e).

 

FC Echallens Région II – FC Veyron-Venoge 1-2 (0-0)

Buts: 81e Demiri; Lodari (61e, pen), Faillétaz (67e).

 

Mardi

Pully Football IIA – FC Echallens Région II

Club Lusitano Gland – FC Veyron-Venoge

 

Samedi

FC Echallens Région II – Club Lusitano Gland

FC Veyron-Venoge – Pully Football IIA 

Categories: 4e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*