«On est à Chavannes, et toi?» «Moi aussi!»

«On est à Chavannes, et toi?» «Moi aussi!»

On imagine parfaitement David Tenthorey et Christian Leuenberger motiver leurs troupes avant le dernier match de la saison, samedi sur le terrain de Chavannes-le-Chêne. C’est vrai, ce derby n’avait aucune importance sur le plan comptable, les Tsavannais étant déjà relégués. Mais qu’importe, ce match est une question d’honneur entre deux équipes qui se respectent, mais qui ont une vraie rivalité sportive. Hors de question de perdre de match, qu’il ait de l’enjeu ou pas. S’il y a encore de vrais derbys dans le football vaudois, celui-ci en fait largement partie.

Chavannes égalise en fin de match

Le score final? 4-4, avec un FC Chavannes-le-Chêne qui ne voulait pas quitter la 3e ligue sur une défaite dans le derby et est revenu, au courage, dans les dix dernières minutes. Claude-Pascal Thuillard, le président-buteur, a ramené le score à 3-4 à la 81e avant le 4-4 de Mathieu Noël (86e). Du caractère, vraiment.

Rendez-vous à 17h30 sur place pour le derby

Mais si ce derby a une vraie importance locale, un des joueurs de Donneloye a encore des progrès à faire dans son approche et c’est là où on en veut en venir. Nous ne donnerons pas son nom, parce que nous sommes bienveillants et charitables, mais disons que lorsque les deux co-entraîneurs de Donneloye ont donné rendez-vous à tout le monde à 17h30 à Chavannes, il ne s’est pas posé beaucoup plus de questions que ça.

« On est à Chavannes, et toi? » « Moi aussi! »

A l’heure du rendez-vous, David Tenthorey et Christian Leuenberger ont commencé à se dire qu’il était un peu en retard. Rien de grave. Et puis, à 18h, une heure avant le match, voilà le téléphone qui sonne et ce brave joueur qui appelle, un peu inquiet. « Vous êtes où, les gars, je trouve pas? Et c’était bien à 17h30 le rendez-vous? », demande-t-il au téléphone. « On est à Chavannes, et toi? » « Moi aussi! » Bref, le quiproquo a été résolu: il était à Chavannes-près-Renens, se réjouissant sans doute d’affronter à nouveau Turc Lausanne, seule équipe du groupe y jouant!

Neuf kilomètres d’écart entre Chavannes-le-Chêne et Donneloye

Le joueur en question est donc vite remonté dans sa voiture, a fini par trouver Chavannes-le-Chêne et est même entré en jeu en cours de deuxième période, ce qui donne un indice sur son identité pour ceux qui veulent aller vérifier sur Clubcorner! En tout cas, une chose est sûre, Christian Leuenberger veillera à bien signifier à tous ses joueurs la saison prochaine que le derby se joue à Chavannes-le-Chêne, district Jura-Nord vaudois, à neuf kilomètres de Donneloye…

Categories: 3e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*