«On cherche vraiment un entraîneur venant de l’extérieur»

«On cherche vraiment un entraîneur venant de l’extérieur»

Surprise à la Veyre! François Bonetti, entraineur de Napoli Vevey (3e ligue) depuis le début de la saison, a démissionné. « Il estimait ne plus pouvoir travailler correctement en binôme avec moi », explique, tout en honnêteté, Joao Luis Das Dores. L’entraîneur de la II de Napoli (5e ligue) et aussi directeur sportif du club, dont il est le vice-président. Bref, un personnage incontournable au sein du club veveysan, lequel se structure gentiment. « On a des A et des C. On aimerait faire une école de foot, mais on n’y est pas encore. Ca avance petit à petit », explique-t-il.

François Bonetti est parti

Aujourd’hui, Napoli recherche donc un entraîneur pour sa première équipe, après le départ de François Bonetti, ancien technicien du CS La Tour-de-Peilz, qui avait succédé à David Schwendi cet été. « C’est dommage, je trouvais que François faisait du bon travail au niveau footballistique et des entraînements. Mais bon, je respecte sa décision, je ne peux pas faire autrement », continue Joao Luis Das Dores, qui se défend d’être trop directif. « Je sais que des gens disent cela, mais c’est faux. Je laisse chaque entraîneur préparer, choisir et diriger ses entraînements. Je ne dis jamais rien à ce niveau-là, pas plus que sur l’équipe ou n’importe quoi. Simplement, il doit me rendre des comptes pour les résultats. A moi, mais aussi au président, bien sûr. Et tout allait bien aussi de ce côté-là puisque nous sommes troisièmes. »

Joao Luis Das Dores: « Appelez-moi! »

Le premier tour a en effet été très réussi avec cette place sur le podium, derrière l’impressionnant Aigle II et Saint-Légier. Et le dernier résultat du premier tour a été très encourageant avec un match nul face aux Aiglons, justement. « Ils avaient tout gagné jusque-là! Et en plus, on mériterait d’avoir quelques points de plus sur la saison, parce qu’on a vraiment bien joué. J’estime que sur le plan du jeu, on pourrait être dans les deux premiers. Alors aujourd’hui, je lance un appel à tout entraîneur intéressé par une équipe de haut de tableau, qui veut aller jouer les finales: appelez-moi! Mes coordonnées sont disponibles sur football.ch. On a des pistes, mais j’aimerais un entraîneur qui vient de l’extérieur, capable d’apporter un regard neuf sur le groupe. Il n’a pas besoin d’être de la Riviera ou d’être un grand connaisseur du groupe 2. On a besoin de ça aujourd’hui. Tous nos joueurs se connaissent bien, ils sont soudés, donc on aimerait apporter un technicien capable de les amener à un niveau supérieur. » L’appel est lancé.

Categories: 3e ligue

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.