« On a les moyens de terminer parmi les six premiers »

« On a les moyens de terminer parmi les six premiers »

Tejsir Thaçi, fraîchement arrivé à Azzurri en provenance de Dardania Lausanne, a connu un baptême du feu réussi en 1re ligue. Outre la victoire de sa formation contre le leader Etoile Carouge (1-0), le milieu a distillé une passe décisive sur la réussite de son coéquipier Stephane Gomes. Interview.

Milieu de terrain, Tejsir Thaci vient d'arriver à Azzurri. En 2018, il évoluait sous les couleurs du Dardania Lausanne en 2e inter

Milieu de terrain, Tejsir Thaci vient d’arriver à Azzurri. En 2018, il évoluait sous les couleurs du Dardania Lausanne en 2e inter. (Crédit photo: Alain Schmitz)

Première convocation en 1re ligue, première titularisation, première passe, c’était dur d’imaginer de meilleurs débuts, non?

J’avoue que c’est pas mal (rires). J’ai été surpris d’être dans le onze de départ, car je me suis blessé le week-end dernier lors d’un match de préparation. Je ne me suis pas entraîné lundi, mais finalement le coach m’a fait confiance.

Vous lui avez bien rendu sa confiance en réalisant cette passe décisive à la 26e minute de jeu, racontez-nous votre sentiment.

Nous marquons sur un joli travail d’équipe, ça fait toujours du bien. On voit que l’on a du plaisir à évoluer ensemble et créer des automatismes.

Cette réussite permet à Azzurri de battre le leader et se donner de l’air par rapport à la barre (8 points d’avance). Comment expliquez-vous ce succès, alors  qu’Azzurri a enregistré une pléthore de mouvements cet hiver?

Il y a une très bonne ambiance dans l’équipe. Les gars sont solidaires et courent pour l’autre. Les éléments sont très jeunes. Je fais même partie des vieux et je n’ai que 21 ans (rires).

Est-ce que cette victoire est méritée?

Nous n’avons pas vraiment eu la balle, mais on a bien respecté les consignes du coach et joué les coups à fond. Lorsqu’on avait l’occasion de partir en contre, on le faisait et ça a bien marché. Carouge aurait pu égaliser ou même gagner 2-1, mais on a bien tenu. Il faut aussi féliciter notre portier, il a fait un très bon match (NDLR: Stanislas Lebongo, venu de Nantes, 21 ans). Il faudra vraiment surveiller ce joueur, il est excellent.

Ali Kokollari est le nouveau coach. Son nom est méconnu dans nos contrées à part un court passage du côté de Dardania. Que pensez-vous de lui?

Ça se passe bien, il a beaucoup axé la préparation sur le physique ce qui est normal. Je crois que c’est l’homme de la situation, mais on ne peut pas juger après une seule rencontre.

Après ces bons débuts, est-ce que l’objectif d’Azzurri a évolué?

Non, on vise d’abord le maintien. En revanche, on a vu qu’on n’a pas été ridicules contre le leader, ça donne du courage pour la suite. Je suis persuadé qu’en restant solidaires comme samedi, on a les moyens de terminer parmi les six premiers.

Ce week-end, vous vous déplacez de côté de Martigny qui est classé juste devant vous, quelles sont vos attentes pour cette rencontre?

J’espère vraiment que l’on va récolter les trois points afin de continuer sur notre lancée. Mais l’important reste de sortir du match sans avoir de regrets et le sentiment d’avoir bien joué.

Merci, Tejsir, bonne saison!

(Photo de couverture: Tejsir Thaçi sous les couleurs de Dardania Lausanne)

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*