Olivier Custodio va élargir sa palette

Olivier Custodio va élargir sa palette

Olivier Custodio côté droit? C’est une tendance qui se dégage des quatre premiers matches amicaux du Lausanne-Sport, cet été. « Il n’y a pas disputé tous les matches, attention », précise Fabio Celestini. C’est vrai, mais quand même: la saison dernière, le capitaine du LS a joué l’intégralité de ses matches au poste de milieu défensif, seul devant la défense. Ce ne sera pas forcément le cas cette année, pour deux raisons.

Andrea Maccoppi ne peut jouer qu’à une place

La première, c’est qu’Andrea Maccoppi est arrivé. « Et lui, c’est un pur spécialiste du poste. Il ne peut jouer nulle part ailleurs », détaille son entraîneur. Arrivé de Chiasso, ce milieu de terrain très joueur a en effet le profil parfait du numéro 6 moderne, tel que l’aime Fabio Celestini: ce n’est pas un montre physique, mais un vrai joueur de ballon. Le LS, c’est le credo de son entraîneur, va aller en Super League pour jouer et ne veut pas d’un milieu de terrain destructeur. Bien au contraire: la ligne de quatre au milieu doit envoyer du jeu. « Andrea Maccoppi, c’est la rampe de lancement parfaite, un joueur qui s’est déjà très bien intégré », estime Jérôme Reynard, reporter à « 24heures » et suiveur régulière du Lausanne-Sport. Dans son article de mercredi, il n’a ainsi pas hésité à le présenter comme « l’architecte du jeu lausannois ».

Il n’y aura qu’un milieu défensif

Cela ne veut pas dire pour autant qu’Andrea Maccoppi va jouer tous les matches, tout le temps. Ses qualités de footballeur ne font aucun doute, mais sa capacité à s’adapter à la Super League est tout de même une inconnue, lui qui n’y a jamais joué. Comme les autres, il devra gagner sa place, mais disons que les matches de préparation ont de quoi le rendre optimiste. Alors, Olivier Custodio va-t-il se faire déloger? Disons-le ainsi: si Andrea Maccoppi est sur le terrain, alors oui, le capitaine lausannois devra jouer ailleurs et ce sera sur le côté droit.

Olivier est tellement complet qu’on peut facilement l’utiliser dans un autre rôle

Voilà la deuxième raison du choix de Fabio Celestini: la polyvalence de son numéro 17. Là où Andrea Maccoppi ne peut jouer qu’en 6, Olivier Custodio peut évoluer dans un style bien plus offensif. « Il a la vitesse, la puissance, la technique…. Olivier est tellement complet qu’on peut facilement l’utiliser dans un autre rôle. Il ne faut pas oublier qu’Olivier a appris à jouer en 6 et qu’il le fait très bien, mais il peut aussi jouer ailleurs, un cran plus haut », détaille son entraîneur.

Un latéral constamment à l’attaque

Un cran plus haut, c’est donc dans ce rôle de milieu relayeur qui, c’est vrai, lui va bien. Ce n’est plus forcément lui qui vient chercher les ballons très bas, mais il peut se projeter plus vite vers l’avant. « En fait, je joue milieu droit quand on défend, quand on forme la ligne de quatre au milieu. Mais quand on attaque, je joue axial », explique Olivier Custodio. Fabio Celestini demande beaucoup d’intelligence tactique à ses joueurs et l’idée de base est la suivante: côté gauche se trouve un joueur offensif, Gabriel Torres ou Kevin Mendez vraisemblablement. Alors, Lausanne va attaquer avec l’un de ses latéraux très haut dans le terrain, laissant trois défenseurs derrière en phase offensive. Et là, Olivier Custodio, avec les ailes occupées, va délaisser son côté droit. Le projet n’est évidemment pas de le faire jouer ailier, mais au contraire de renforcer le coeur du jeu. Par contre, quand l’adversaire privera le LS de ballon, le rôle du milieu droit est bel et bien de fermer son côté.

Deux positions dans lesquelles il se sent à l’aise

Alors, justement, que pense-t-il de ce nouveau rôle, le capitaine du LS? « Moi, ça me va très bien. Le poste que je préfère, il n’y a pas de mystère, c’est celui de numéro 6. Mais je me sens très à l’aise dans cette position aussi. » Des propos clairs, qui reflètent surtout une chose: cette année, Olivier Custodio va élargir sa palette. Et ça, dans la construction d’une carrière, ça n’a pas de prix.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*