« Mon objectif, c’est retrouver le terrain »

« Mon objectif, c’est retrouver le terrain »

En août 2016, Pierre-André Schürmann était aux JO de Rio avec l’équipe olympique algérienne. L’ancien joueur de Sion, Vevey, Bâle et du LS notamment, équipe qu’il a aussi entraînée (il y a eu aussi Sion et NE Xamax, entre autres) a pris du recul après le Brésil. Mais cette période est terminée.

En août dernier, Pierre-André Schürmann était au JO de Rio avec l’équipe nationale olympique algérienne. Malgré une élimination prématurée en terre brésilienne, voilà un souvenir qu’il n’effacera jamais de sa mémoire; et Dieu sait s’il en a empilé, dans ce tiroir du haut où il y encore de la place.

« Cette équipe, on ne la prenait pas tellement au sérieux, là-bas », dit l’ancien joueur (1986-1992) et entraîneur du LS (1998-2001). « Elle était formée de joueurs locaux, inexpérimentés. Outre le défi olympique, mon travail a consisté, aussi, à démontrer que cette équipe avait du potentiel. » Pierre-André Schürmann a vécu en Algérie, au Centre national. Il a beaucoup voyagé sur ses terres. Vu des matchs et découvert des joueurs, qui sont aussi des hommes. « C’est un pays accueillant et j’y ai été bien reçu. Les gens sont chaleureux et très passionnés. Le foot dicte la politique du pays. »

Du recul pour souffler

Depuis un peu plus d’un an, il a pris du recul; par rapport aux Jeux, par rapport à la Fédération algérienne. Son contrat portait sur deux ans. Son échéance s’est située après les Jeux, avec possibilité de le rediscuter, à la performance. Ce bail d’une aventure très extraordinaire n’a pas été prolongé. Pierre-André Schürmann avait pourtant réussi sa mission en conduisant aussi son équipe en finale de la CAN des M23 contre le Nigeria. « Cette performance nous a qualifiés automatiquement pour les Jeux. Personne ne nous attendait. »

Au retour des JO, Pierre-André Schürmann s’est fait opérer d’une hernie inguinale. « Elle s’est manifestée au Brésil. J’ai souffert, c’était comme si je recevais des coups de poignard. J’ai dû prendre des médicaments. » Si cette épisode médical fait partie du passé, le foot, lui, est toujours présent chez lui. « Mon objectif, c’est retrouver le terrain. »

Jour et nuit, il pense à ce sport qui le nourrit, passionnément et spirituellement, qui meuble ses journées, pour l’instant sans hommes ni ballons. Il en profite pour visiter des clubs étrangers « Je trouve intéressant de comparer les niveaux », s’informer et se plonger dans ce foot moderne, parfois déraisonnable, qui roule, un peu partout, plus vite que le ballon. « Je bouffe des vidéos. Je vais voir des matchs, je suis un Lion, un perfectionniste. Je ne suis pas un grand parleur mais je bouge beaucoup. J’aime bien maîtriser les situations mais je ne lutte pas contre les mots fragiles. »

Pierre-André Schürmann, jadis entraîneur à Neuchâtel-Xamax.

Dans la réflexion

Il a en mémoire des paroles que lui avait dites un jour feu Richard Dürr, pour lequel il avait un immense respect. « Ce que j’aime notamment chez toi, c’est que tu mets en avant les joueurs, tu ne parles jamais de toi. » Pierre-André Schürmann est dans la réflexion permanente. Il analyse. Il se renseigne. Il ne fait rien au hasard. « Pour moi, ajoute-t-il devant un café fumant, un bon entraîneur est celui qui est capable de travailler avec les jeunes et de les amener à un haut niveau. »

Il y a du Schürmann dans cette description. Au LS, il a été directeur sportif avant de reprendre la première équipe en 1998. « Dans ce rôle, comme recruteur notamment, ça a débouché sur de grosses performances avec peu de moyens. » Il aime bien le management, ce lien entre la direction du club, les joueurs et l’entraîneur. Le LS est son club de cœur.

Mais où Pierre-André Schürmann rebondira-t-il ? Sur quelle terre fertile et propice à sa passion ? Après Rio, il a pris du recul mais cette action, qui était nécessaire, arrive à échéance. À 57 ans, l’homme a des énergies renouvelables et une expérience très solide avec des titres. Son portable sonne. On pense à lui.

Comments

  1. Allezls
    Allezls 6 octobre, 2017, 11:29

    Schürmann de retour au LS ! Avant que l’on ne se fasse à nouveau piquer un ancien du LS par des Suisse-allemands beaucoup plus fûtés…

Only registered users can comment.