Nyon, Echallens et Team Vaud M21: victoire obligatoire!

Nyon, Echallens et Team Vaud M21: victoire obligatoire!

Il y a les équipes d’élite, bien sûr. Le Lausanne Sport et le FC Le Mont jouent jusqu’au 9 décembre, et nous aurons largement le temps d’en reparler. Mais les clubs de Promotion League et deux de 1re ligue ont encore un petit effort à faire. Le point commun entre Nyon, Echallens et Team Vaud M21, outre le fait de jouer tous trois ce samedi? Une victoire les placerait en position idéale avant la trêve. Tous trois ont une immense carte à jouer ce samedi et seraient bien inspirés de remporter trois points.

 

Stade Nyonnais (10e, 22 points) – FC Tuggen (8e, 24 points)

Promotion League, 17e journée. Samedi, 16h, Colovray.

Le Stade a une revanche à prendre. Giflé 5-1 lors de la deuxième journée de championnat chez les Schwytzois, les hommes de Bernardo Hernandez s’étaient bien repris en alignant quatre victoires consécutives. Ils occupaient alors la deuxième place du classement, avant de clairement baisser de pied. Mais ce match leur offre une occasion en or de bien finir l’année, en passant devant leur adversaire du jour. Une chose semble sûre: il n’y aura pas match nul à Colovray, samedi, à 16h, puisque Tuggen compte 8 victoires et 8 défaites lors de ses 16 premières rencontres!

La performance d’Osni Mutombo sera évidemment scrutée de près. Le jeune gardien nyonnais était passé complètement au travers au match aller, mais avait montré une force de caractère intéressante en étant excellent tout le reste du tour, gagnant la « bataille de la concurrence » avec Jason Eyer. Les deux hommes étaient sur la même ligne au départ, mais Mutombo a joué tous les matches de championnat, Eyer se contentant de la Coupe avec une mentalité irréprochable. Alors, gros match de Mutombo en vue, pour que Tuggen ne soit plus un cauchemar dans son esprit? Si oui, Nyon aura fait un grand pas vers les trois points. Ceux-ci seraient bienvenu, pour essayer de travailler tranquillement cet hiver, surtout qu’avec 25 points le maintien sportif serait quasiment acquis.

Il resterait alors à gagner la bataille des coulisses, où rien n’est facile à Colovray. Le départ d’Alfred (pour raisons financières), ainsi que le manque de certitudes, ne semblent pas perturber un groupe courageux et mené de main de maître par Bernardo Hernandez. Comme l’an dernier, comme depuis de nombreuses années en fait, le groupe semble imperturbable aux événements extérieurs.

 

Team Vaud M21 (6e, 22 points) – FC Monthey (13e, 9 points)

1re ligue, samedi 14h30 au Stade Juan-Antonio Samaranch, Vidy

Le match n’a pas pu aller à son terme, samedi dernier, La Pontaise ayant été suffisamment labourée pour que l’arbitre décide de renvoyer tout le monde aux vestiaires à la mi-temps, sur le score de 0-0. Team Vaud ne s’en plaindra pas, puisqu’une victoire le placerait en troisième ou en quatrième position, suivant le résultat d’Echallens à Fribourg. Ce match à rejouer se disputera à Vidy, en espérant des conditions climatiques idéales. Les joueurs de Jean-Yves Aymon ont réalisé un premier tour absolument admirable, bien au delà des espérances.

On les voyait d’ailleurs plutôt lutter pour se maintenir, et on en est à se demander s’ils ne pourraient pas se mêler à la lutte pour les finales. Vraiment? Oui, vraiment, même si cela dépend d’eux, bien sûr, mais aussi de Saint-Gall M21, en Promotion League. Si les Saint-Gallois se maintiennent, aucune équipe M21 ne pourra monter. Mais s’ils venaient à couler, une place serait disponible. Une chance pour Team Vaud? Et, en extrapolant beaucoup trop, si le LS ne joue plus rien en Challenge League, à quel point les éminences de la Pontaise pourraient-elles décider de mettre la priorité sur une éventuelle promotion des M21? Personne n’a la réponse pour l’instant, mais le scénario n’est pas complètement inenvisageable.

Reste que l’essentiel est ailleurs et que le bilan de ce premier tour est excellent pour Jean-Yves Aymon, tant sur le plan de la qualité de jeu que de la relation avec la première équipe. Andelko Savic a pu retrouver la confiance (et les buts) avec les M21, avant de se relancer avec le LS. Cette équipe sert aussi à cela, même si Bavois (battu 0-1 sur un but de Savic justement) a de quoi ne pas être d’accord. Seul point noir de ce premier tour, le comportement des M21 à Yverdon lors d’un match où ils ont terminé à huit, et où ils n’ont pas montré une belle image de la formation vaudoise. Mais Jean-Yves Aymon était absent…

 

FC Fribourg (12e, 11 points) – FC Echallens Région (4e, 23 points)

1re ligue, samedi 16h à Saint-Léonard

Echallens, le 18 octobre 2014, Echallens-Bavois. © Muriel AntilleRenvoyée samedi dernier, cette rencontre est une occasion à saisir pour Echallens et Carl Martinet (photo)! Pourquoi? Parce qu’Azzurri et Stade Lausanne ont perdu, et qu’Yverdon et Bavois ont fait match nul! Echallens doit aborder cette rencontre en conquérant face à un FC Fribourg qui n’a gagné qu’un match à domicile cette saison (face à Terre Sainte). Pourquoi? Parce qu’en cas de victoire, Damien Germanier et ses coéquipiers seront deuxièmes à la trêve, à égalité de points avec YS. Cela doit suffit comme motivation, même si les Pingouins ne sont évidemment pas à prendre à la légère.

Echallens a prolongé sa saison d’une semaine juste pour ce match et on se doute bien que certains de ses éléments auraient préféré passer cette semaine sur leur canapé plutôt que de retourner s’entraîner. Mais justement, cela doit donner une motivation supplémentaire aux joueurs de Julien Marendaz: ces séances d’entraînement en plus doivent avoir servi à quelque chose. A eux de le démontrer ce samedi, à Fribourg, pour passer l’hiver en position de finaliste. On va être clair: ils n’ont pas le droit de laisser passer cette chance. Même si le terrain sera mauvais, même si le FCF voudra bien terminer devant son public et prendre de l’air sur la zone de relégation.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*