Nyon avait les armes pour mieux faire

Nyon avait les armes pour mieux faire

Pensionnaire de Promotion League, Stade-Nyonnais s’est incliné face à Thoune qui évolue en Super League dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Suisse.

C’est vraiment dommage. C’est par ces mots que l’on peut résumer la défaite du Stade Nyonnais face au FC Thoune en huitièmes de finale de la Coupe de Suisse. Dommage, car les hommes d’Oscar Londono n’ont pas démérité, ils ont même fait mieux. Ils ont joué au ballon. En Promotion League ou en Coupe face à « plus fort » les « jaune et noir » jouent leur jeu, et c’est tout à leur honneur.

Deux minutes cauchemardesques

Le fossé entre la Super League et la troisième division se sera vu, durant deux minutes. Le temps à Tosetti et Ferriera d’inscrire deux buts sur des errements défensifs des pensionnaires de Colovray. On jouait la 9e minute de jeu et c’était déjà 2-0 pour les visiteurs. Sans ces deux réussites initiales, le Stade aurait sans doute fait mieux, beaucoup mieux, car Yagan Hiraç, à la 32e, réduisait la marque et redonnait espoir à Nyon. Un espoir qui était bien réel à ce moment-là.

La deuxième mi-temps a vu une équipe bernoise timorée et attendre son adversaire. Pour le jeu, les spectateurs reviendront. A trop attendre leurs adversaires, les hommes de Marc Schneider auraient pu, à plusieurs reprises, encaisser l’égalisation. Comme à la 56e, avec un centre en retrait de Mickael Mobulu qui n’a pas trouvé preneur et la défense de Super League a pu dégager au loin, telle une équipe de Promotion League.

Pas d’exploit en coupe, mais en championnat ?

Malheureusement, à trop vouloir pousser et inscrire le but synonyme de prolongation, la troupe de Londono a laissé des trous béants et s’est faite piégée à la 91e par Mickaël Fachinetti. Le Neuchâtelois aura joué un bien mauvais tour à l’équipe romande. Le destin était du côté de la défaite pour Stade Nyonnais, mais le club de la Côte avait la possibilité de bousculer son adversaire, de réaliser l’exploit, afin de pouvoir écrire un nouveau chapitre des exploits vaudois de l’année 2017. Tant pis, le scénario rêvé (pour les Vaudois évidemment) ne s’écrira pas en coupe, mais peut-être en championnat avec à la clef une promotion en Challenge League ? Le destin, aux portes de l’été, sera peut-être cette fois-ci favorable au Stade-Nyonnais.

Stade Nyonnais – FC Thoune 1-3 (0-2)

Buts : 7e Tosetti 0-1, 8e Ferreira 0-2, 32e Hiraç 1-2, 91e Facchinetti 1-3

Centre sportif de Colovray

Stade Nyonnais : Mutombo ; Yagan (77e Gaillard), Hebib, Tall (C), Titie ; Dessarzin (73e Valente), Zambrella, Moreno, Mobulu ; Fargues, Chentouf (73e Besnard) ; Entraîneur : Oscar Londono

Thoune : Faivre ; Glarner, Bürgy, Gelmi, Hediger (C) ; Costanzo, Ferreira (55e Spielmann), Lauper, Kablan (78e Facchinetti); Tosetti, Sorgic (69e Rapp): Entraîneur: Marc Schneider

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*