Nyon est allé en mettre quatre à Breitenrain!

Nyon est allé en mettre quatre à Breitenrain!

Quel résultat! On n’a pas eu la chance de voir ce match, mais le score parle de lui-même. En allant s’imposer 0-4 à Breitenrain, face à une équipe renforcée il y a quelques semaines par les arrivées de Labinot Sheholli et de Kaua Safari, tous deux des joueurs importants du FC Bienne la saison dernière et titulaires ce samedi, les Nyonnais ont marqué les esprits. Les Bernois n’étaient en plus de loin pas à la rue, eux qui ont réussi un nul (1-1) dans le derby face à Köniz en ouverture de championnat il y a quatre jours. Alors? Les Stadistes ont tout fait juste, tout simplement.

Ndiaw Ndiaye, buteur pour sa première

Sur le terrain synthétique de la banlieue bernoise, sous une chaleur de plomb, les hommes de Sébastien Bichard ont montré qu’ils étaient prêts malgré leur été troublé. « On aurait pu mener 0-3 ou 0-4 à la pause, on leur a vraiment fait mal. 0-2, c’était le minimum, vous pouvez me croire », relevait l’entraîneur stadiste dans le bus du retour. Un penalty de Nabil Souni et un but de la nouvelle recrue Ndiaw Ndiaye ont permis aux Nyonnais de mener de deux longueurs à la mi-temps. Déjà bien.

Nyon avait récupéré un peu de monde par rapport à mercredi et au match contre Bâle M21 (lire ici). Patrick Cazzaniga et Ibrahima Camara ont ainsi débuté, tout comme le Sénégalais Ndiaye. L’avant-centre, que l’on a notamment vu avec Team Vaud M21, Renens et dernièrement Vevey, est un joueur à haut potentiel. Utilisera-t-il Nyon comme le tremplin qui le fera véritablement décoller? Tout le monde l’espère, lui le premier. En tout cas, en marquant lors de son premier match, il a posé les bases d’un passage fructueux.

« On est en train de se constituer un groupe intéressant »

« On a bien géré, sans s’affoler, et ce qui m’a fait plaisir, c’est que les remplaçants ont fait de bonnes entrées. Dylan Tavares a marqué, par exemple. Cela montre que tout le groupe répond bien et c’est important dans notre situation », continue Sébastien Bichard. Victoire finale 0-4, donc, sur le terrain d’une des grosses écuries de Promotion League. « Avec le retour de tout le monde, ce sera parfait. On est en train de se constituer un groupe intéressant, où il y aura de la concurrence », continue l’entraîneur stadiste.

Chiasso dimanche en Coupe de Suisse à Colovray

La prochaine échéance? Dimanche à 15h face à Chiasso en Coupe de Suisse. Avec une chance de passer? Sébastien Bichard y croit, mais reste prudent: « Je les ai vus deux fois. Une fois face au Mont, et là je me dis qu’on a une chance, et une fois face au LS et là, je me dis que c’est plus compliqué! C’est une belle équipe, solide, avec de bons joueurs devant. Ce sera dur. Mais avant dimanche, il y a mercredi… » Le jour de l’assemblée générale du Stade Nyonnais, laquelle décidera de l’avenir du club de Colovray. Tout peut se régler… ou rien. Ce mercredi, Vartan Sirmakes se présentera officiellement à la présidence, en espérant être élu, lui qui l’a déjà été une fois « à blanc ».

Vartan Sirmakes était dans le bus

Malgré ce contretemps, la motivation du directeur général de Franck Muller semble intacte. « Aujourd’hui, dans le bus,il était là. Il a payé le repas d’avant-match, il était là avec Luis Pereira. C’est important aussi pour les joueurs, cela montre qu’il y a quelqu’un qui pense à eux, que nous ne sommes pas tout seuls », termine Sébastien Bichard.

 

FC Breitenrain – Stade Nyonnais 0-4 (0-2)

Buts: 21e Souni, pen. 0-1; 39e Ndiaye 0-2; 65e Ndongo 0-3; 84e Dylan Tavares 0-4.

Spitalacker, terrain synthétique.

Categories: Promotion League

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*