Nouvelle présidence pour Dardania Lausanne

Nouvelle présidence pour Dardania Lausanne

Comme annoncé sur la page Facebook du club, une assemblée s’est tenue lundi 26 février pour élire un nouveau président. En effet, Teki Sadiku a laissé son poste précipitamment. Explications avec le nouveau dirigeant du club lausannois.

Nous avons contacté Francisco Gonzalez, alors vice-président du club, qui restait évasif sur la situation. « On verra bien, peut-être qu’il y a un Qatari qui viendra lundi pour reprendre le club », lâchait-il sur un brin d’humour avant la séance. Finalement, il n’y a pas eu de prince saoudien ni d’émir du Qatar pour relancer le club. C’est donc une réorganisation interne qui est choisie comme solution. Le responsable juniors Isak Aliaj et le vice-président Francisco Gonzalez vont co-présider le FC Dardania Lausanne.

Isak Aliaj s’est exprimé sur cette nouvelle situation : « Pour l’instant, la priorité c’est le maintien. Nous n’avons pas de grand changement en ligne de mire. On doit analyser ce qui s’est passé et on va tenter d’apporter ce qui manque pour ne pas être relégué. Francisco était déjà dans la direction du club, on doit apprendre à collaborer ensemble, mais je ne me fais pas trop de soucis pour ça. »

Surchargé, il a préféré quitter le club

Quant aux raisons du départ précipité de Teki Sadiku, Isak évoque une surcharge dans sa vie privée : « Il nous a expliqué que la surcharge de travail était difficile à concilier avec la gestion du club, il a une famille, des enfants… C’est un choix qu’il a fait et que nous devons respecter. Nous le remercions pour son excellent travail. Il nous a promis de toujours rester près du club. » L’équipe fanion est juste au dessus de la barre des relégués. Elle compte six points d’avance sur le FC Stade-Payerne et n’est qu’à quatre points du 4e au classement du groupe 2 en 2e ligue inter. « Ce n’est pas une situation facile, il faut reprendre un club en milieu de saison, on a pas beaucoup de temps pour dynamiser le tout, mais on est confiant ». La situation n’est pas évidente, pour sûr. Toutefois, le duo semble avoir la tête sur les épaules et est bien décidé à s’investir corps et âme pour ce deuxième tour.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*