« Nous voulions instaurer une nouvelle dynamique »

« Nous voulions instaurer une nouvelle dynamique »

L’équipe de Patrick Isabella, malgré plusieurs changements conséquents dans le contingent, réalise un début de championnat correct avec une victoire et une défaite. Revue de l’effectif avec l’assistant David Geijo et le charismatique entraîneur.

Deuxième la saison dernière du groupe 2 de 2e inter, le FC La Sarraz-Eclépens a renouvelé une partie de son effectif durant l’inter-saison : huit départs pour dix arrivées. Malgré un très bon championnat dans lequel la troupe de Patrick Isabella a longtemps chatouillé l’invincible Bulle, un changement était nécessaire. Un nouveau cycle.

Moyenne d’âge: 23,7 ans

Assistant entraîneur et directeur technique au sein du club, David Geijo évoque cette mini-révolution, inhabituelle dans un club qui a souvent brillé par sa stabilité. « Nous voulions instaurer une nouvelle dynamique et rajeunir l’équipe. Je pense qu’il est bien de voir arriver ces joueurs talentueux, qui ont tout à prouver et possèdent une bonne marge de progression. Le staff est conscient qu’il faudra les entourer et bien les diriger, mais nous sommes très confiants. Il y a également des anciens qui aideront dans ce sens. » La moyenne d’âge est de 23,7 ans.

Parmi ces nouvelles têtes, deux ont déjà fait parler la poudre, Axel Saunier, arrivé de Thierrens, a déjà inscrit deux buts, un contre Farvagny (défaite 3-2) et un face à Guin (victoire 3-2). Quant à Dorian Luwawa, débauché à Bulle, il a déjà planté trois fois, dont un doublé contre Guin. Cinq buts, c’est le total du club depuis le début de la saison. Les deux attaquants se sont bien adaptés et sont « responsables » de 100% des buts de La Sarraz. Il y a pire comme début.

Groupe 2 équilibré

De l’extérieur, la promotion de Bulle pourrait être vue comme une autoroute pour la 1re ligue, mais le calcul est plus complexe et le foot reste le foot. La saison dernière, il y avait un gouffre entre les deux premiers, cette année, le championnat s’est – en théorie – équilibré. US Terre-Sainte, deuxième du groupe 1, a migré dans le 2, avec la prétention de monter. Colombier, Farvagny, auteur d’un magnifique second tour, et le CS Romontois peuvent également jouer les trouble-fêtes, surtout que ces trois collectifs ont gagné leurs deux rencontres initiales, au même titre que La Tour/Le Pâquier. La pression est donc déjà mise sur les Vaudois.

Cependant, la pression ne se ressent pas du côté de La Sarraz. Il n’y a pas d’obligation de monter. « Nos objectifs? Comme chaque année, nous visons le haut du tableau, sourit malicieusement Patrick Isabella, entraîneur du club. La promotion est un rêve, surtout que l’on a déjà évolué plus haut. Nous l’espérons, mais le foot n’est pas une science exacte et heureusement. Je reste persuadé qu’avec notre contingent au complet, nous avons le potentiel de viser une place dans les 3-4 premiers. » David Geijo, lui, émet un souhait : « J’aimerais que La Sarraz soit encore en course pour la promotion mi-mai ».

L’effectif a donc été remanié de manière conséquente, mais le discours du staff reste toujours le même avec simplicité, humilité et patience. Peut-être que ces trois qualités seront les clefs qui ouvriront la porte de la 1re ligue à La Sarraz/Eclépens avec cette jeunesse décomplexée, talentueuse et prête à mouiller le maillot.

La Gazette des transferts de La Sarraz


A surveiller :

Axel Saunier

Patrick Isabella : « Nous avons engagé cet attaquant de Thierrens pour qu’il mette des buts et il va le faire. »

Les trois arrivées venues de Lutry : Lirim Hasani, Andrea Guarino, Kushtrim Shaqiri

David Geijo : « Je compte beaucoup sur eux. Ils sont jeunes, ils ont envie de bouffer du terrain et ont un fort potentiel. Je suis beaucoup le foot des talus et je suis très content de pouvoir engager des joueurs de 2e ligue pour notre équipe. »

Léo Morax

Patrick Isabella : « Nous avons de la chance de l’avoir chez nous. Il a le profil adéquat pour notre équipe. Il vient gagner du temps de jeu chez nous. »

Christopher Nzinga

Patrick Isabella : « C’est un super joueur avec énormément de qualités. Cela fait plus de 10 ans qu’il joue en Suisse. Il connait parfaitement le foot de notre pays et c’est un indéniable avantage. Son état d’esprit est, de plus, irréprochable. »

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*