Napoli Vevey et Saint-Légier ont pris de l’avance

Napoli Vevey et Saint-Légier ont pris de l’avance

Ce groupe 2, celui de la Riviera et du Chablais (le seul club situé hors de cette zone est le FC Lutry II), est très étonnant. En résumé? Napoli Vevey et Saint-Légier détachés à l’avant, un groupe de neuf équipes qui se tiennent en six points (!) et le FC Roche décroché, dix points derrière la zone de sauvetage! Clairement, les deux premiers ont pris l’avantage pour ce qui est des finales, même si aucun d’eux n’a la certitude d’avoir déjà son billet.

Napoli Vevey va-t-il monter une troisième fois de suite?

Napoli, néo-promu, n’a perdu que deux fois (face à Montreux II et La Tour-de-Peilz). Sinon? Neuf victoires en 11 matches! Une belle régularité, rendue possible grâce à une indéniable solidité défensive. Les hommes de l’entraîneur David Schwendi et du coach Joao Luis Das Dores ont été très convaincants, quelques semaines à peine après leur brillante promotion en 3e ligue. Rien ne semble pouvoir les arrêter, s’ils arrivent à conserver leur effectif cet hiver, voire à se renforcer. La concurrence est rude sur la Riviera, mais Napoli aura sans doute les armes pour rivaliser ce printemps. Arrivera-t-il à conserver ses deux meilleurs éléments offensifs, à savoir Josué Das Dores et Michael Custodio? Pour le premier, c’est sûr, oui. Pour le second, il va peut-être falloir trembler, car le FC Montreux-Sports pourrait tenter de le rapatrier à Chailly. Affaire à suivre.

Oui, Saint-Légier est une place forte du football vaudois!

Un point derrière le leader se trouve le FC Saint-Légier de Philippe Chaperon. Son buteur Enis Iseni est en feu et « Saint-Lé » apparaît comme un favori crédible pour les finales. La seule défaite enregistrée l’a été face à Napoli Vevey (0-1). Sinon? 8 victoires, souvent très larges, et deux nuls. Avec 39 buts marqués en 11 matches, Saint-Légier a tout simplement la deuxième meilleure attaque de toute la 3e ligue derrière l’impressionnant Vallorbe-Ballaigues. Au Stade Praz-Dagoud, ça attaque vite et fort cette saison, et cela confirme que Saint-Légier est bien une place forte du football vaudois. Reste maintenant à faire ces finales, à monter en 2e ligue et à s’y installer. Monter et descendre, à la longue, cela fatigue.

Le parcours très étrange d’Atlantic Vevey…

Napoli et Vevey loin devant? Cela veut dire que les poursuivants sont logiquement décrochés. Mais ce qui est fort étonnant dans ce groupe est qu’Atlantic Vevey (3e) est plus proche de la zone de relégation (six points) que de la zone de promotion (huit points)! Les Portugais de La Veyre, qui ont échoué de très peu en finales au mois de juin dernier, ont eux aussi réalisé un premier tour assez incroyable. Dans le détail? Ils sont donc troisièmes, mais avec un goal-average négatif (-4) et cinq défaites en onze matches! Mais comme ils n’ont pas fait de match nul, les voilà sur le podium… Un parcours vraiment irrégulier au possible, d’autant qu’ils n’ont effectué que des séries: trois défaites pour commencer, suivies de deux victoires, puis de deux défaites et de quatre victoires pour finir! Etrange, n’est-il pas?

La Tour-de-Peilz, un candidat crédible malgré ses 8 points de retard

Derrière, le CS La Tour-de-Peilz faisait volontiers figure de favori en début de tour, mais les hommes de François Bonetti ont eux aussi été trop irréguliers. Leur principal fait d’armes? Sans aucun doute leur belle victoire à La Veyre face à Napoli Vevey (1-3) en fin de championnat. Mais ils n’on pas su la faire fructifier, en concédant un nul face à Ollon (2-2) une semaine plus tard. Dommage, car s’ils avaient pu enchaîner, les pensionnaires de Bel-Air seraient revenus un peu plus près des places de tête. Reste que cette équipe a le potentiel pour aller chercher les finales, après les avoir ratées de très peu la saison dernière. Sincèrement, on ne serait pas surpris de voir les Tourains revenir très près des places de tête. Ils seront fixés très vite, et nous avec, puisqu’ils recevront le FC Saint-Légier lors de la troisième journée du deuxième tour, le 12 avril. Une date à cocher, déjà!

Azzurri Riviera, un poil décevant vu la qualité de l’effectif

Un point derrière Atlantic et La Tour-de-Peilz se trouve l’ACS Azzurri Riviera, un autre finaliste malheureux de juin dernier. Avec son nouvel entraîneur Luca Sergi et son effectif XXL, Azzurri Riviera faisait figure de prétendant à la montée, ce qu’il est d’ailleurs toujours. Mais les Veveysans ont déjà neuf points de retard, malgré des noms tels qu’Adrien Pravata, Fabio Ribeiro (l’ancien buteur d’Atlantic Vevey), Giuseppe Casella, Mladen Petrovic, Kevin Braichet et Wilfrid Loizeau dans l’effectif. Comme quoi, l’addition de grands noms ne fait pas tout, surtout dans ce groupe 2 que l’on n’hésitera pas à qualifier de compétitif, même s’il n’a promu aucune équipe l’an dernier. Luca Sergi a sans doute besoin d’un peu de temps pour que son équipe tourne bien, mais le temps, justement, presse déjà.

Villeneuve va chercher un maintien tranquille, rien de plus

Le FC Villeneuve de Christophe Maraux est néo-promu, comme Napoli Vevey, et se situe en 6e place, après avoir fait la course en tête en début de saison. 6 matches et 13 points, le commencement avait de l’allure, mais les Villeneuvois ont calé en fin de parcours. Sur les cinq derniers matches, ils ont gagné une fois (à Montreux) et surtout perdu quatre fois. Les finales semblent désormais bien loin, mais un maintien tranquille fera sans doute l’affaire de Christophe Maraux et de ses joueurs. L’entraîneur du FC Villeneuve semble vouloir s’inscrire sur le long terme et faire du club une place forte de 3e ligue. Il aurait pu espérer mieux en tout début de championnat, mais les rêves fous de troisième ascension consécutive semblent définitivement enfouis.

Lutry, le 9 septembre 2014, Lutry II-Roche. © Muriel Antille

Les « II » suivent en meute groupée

La horde des deuxièmes équipes suit. Dans l’ordre? Vevey, Montreux, Aigle et Lutry (photo). Ces quatre équipes vont tenter de se maintenir afin de garder un écart adéquat avec leur équipe fanion. Tant Vevey que Montreux sont en 2e ligue inter et pourraient donc voir leur réserve jouer un cran plus haut, mais aucune des deux ne semble prête à y arriver dans un futur proche. A elles de se stabiliser en 3e ligue et de continuer à sortir des joueurs intéressants, à l’image de Cyril Farquet, jeune attaquant montreusien à fort potentiel. Après avoir mis 7 buts avec la II, il a inscrit le but de la victoire de la I face à Vernier lors de la seule victoire du MS lors du premier tour, à la dernière journée (1-0). La bonne attitude.

Ollon n’est qu’à six points du podium, mais est sous la barre!

Aigle et Lutry, de leur côté. ne peuvent pas monter et n’ont même pas la Coupe vaudoise pour rigoler un peu. L’objectif n’est rien d’autre que le maintien, qu’il faudra obtenir face au CS Ollon, premier relégable à Noël. Les Chablaisiens ne sont pas largués, puisqu’en regardant le bon côté des choses, ils ne sont qu’à six points du podium! Les deux derniers matches ont été favorables, puisque les hommes de Semir Muratovic ont eu la bonne idée de battre Vevey II (5-1) avant d’aller chercher un superbe nul à La Tour-de-Peilz (2-2). Ces quatre points font du bien. Un vrai coup dur pour Ollon serait de perdre son buteur Valon Bajrami cet hiver, lui qui a inscrit à peu près 40% des buts de son équipe au premier tour. Un joueur de sa qualité, en 3e ligue, est très demandé. Même si Ollon, équipe à forte identité, se remettrait de son départ en faisant appel à des valeurs de solidarité et de cohésion qui ne sont pas une légende, il ferait mal.

Le FC Roche devra faire en tout cas 18 ou 19 points en onze matches

Enfin, complètement à la traîne, le FC Roche de Rémy Bollat n’a pas encore gagné cette saison et ne compte que deux points. Mais, comme nous l’avait dit l’entraîneur de cette jeune équipe il y a quelques semaines (lire ici), le FCR est tout sauf largué dans le jeu. Simplement, les Rotzérans marquent trop peu (9 buts en 11 matches) pour espérer quelque chose dans ce groupe. Leurs deux points, obtenus face à La Tour-de-Peilz et à Ollon, pèsent peu dans le décompte final. Il faudra en rattraper dix pour espérer se sauver. Ou dit autrement, si le maintien se joue à 20 points, il faudra en gagner 18 ou 19 en 11 matches…Ce n’est pas impossible. Mais disons que ce serait un exploit qui vaudra bien quelques puissants articles ici-même le cas échéant!

 

Classement du groupe 2

Tous 11 matches

1. Napoli Vevey, 27 points
2. FC Saint-Légier, 26 points
3. FC Atlantic Vevey, 18 points
4. CS La Tour-de-Peilz, 18 points
5. ACS Azzurri Riviera, 17 points
6. Villeneuve Sports, 16 points
7. Vevey Sports 05 II, 14 points
8. Montreux-Sports II, 13 points
9. FC Aigle II, 13 points
10. FC Lutry II, 12 points
11. CS Ollon, 12 points
12. FC Roche, 2 points

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*