Nabila Mezzanotte: «Je n’en crois pas mes yeux»

Nabila Mezzanotte: «Je n’en crois pas mes yeux»

Notre téléphone a vibré vendredi en début d’après-midi. Notre interlocutrice? Nabila Mezzanotte, présidente du Lancy FC. Apparemment, elle avait des choses à dire.

Que peut-on faire pour vous, madame la présidente?

Je viens de lire votre interview de M. Philippe Mortgé (lire ici), et je suis outrée. Je tiens à réagir. S’il y avait la possibilité d’écrire des commentaires sous vos articles, je l’aurais fait de suite, mais ce n’est pas le cas. Heureusement, il y a votre numéro de téléphone.

Que voulez-vous dire?

Je trouve inadmissible, et je choisis le mot, que le président du Stade Nyonnais ose parler de respect et de courtoisie. En core maintenant, je n’en crois pas mes yeux en relisant votre article.

En quoi la présidente du Lancy FC est-elle concernée?

Tout simplement parce que le comité du Stade Nyonnais, et son directeur technique Diego Sessolo, n’arrêtent pas d’appeler mes joueurs, ainsi que l’entraîneur de notre deuxième équipe, en leur proposant des sommes complètement folles pour venir jouer à Nyon dans les plus brefs délais. Et cela, sans avoir la « courtoisie », pour reprendre les termes de M. Mortgé, de m’appeler. Tout se passe dans le dos. Vous trouvez cela acceptable?

On n’est pas grand-monde pour juger…

Et bien moi, je vous le dis: c’est inacceptable. Les joueurs qui sont chez nous sont libres de partir, tout comme notre entraîneur de la deuxième équipe. On ne retient personne en otage, mais lorsqu’on connaît la situation du Stade Nyonnais et les sommes dont ils parlent aux joueurs du Lancy FC, c’est à tomber par terre quand on lit, et ils l’admettent d’ailleurs, qu’ils ne peuvent pas payer les salaires des joueurs en place ni des entraîneurs des juniors.

C’est le monde du football, non?

Non. Ou alors même, ne venez pas parler de respect dans une interview. Vous imaginez le tableau? A deux semaines du championnat, venir appâter des joueurs de 1re ligue à Genève, ainsi qu’un entraîneur, alors qu’il y a une équipe en place à Nyon?

Comment l’avez-vous appris?

Parce que les joueurs m’en ont parlé! Tout se sait ici, Lancy est une petite famille. Alors, de nouveau, on peut contacter des joueurs, mais pas comme ça, et surtout on s’abstient des grandes phrases sur le respect. Voilà ce que j’avais à vous dire. Et vous pouvez tout écrire, de la première à la dernière phrase.

Categories: Promotion League

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.