Nabil Souni et Ndiaw Ndiaye arrivent à Azzurri 90

Nabil Souni et Ndiaw Ndiaye arrivent à Azzurri 90

Le mercato est terminé et Azzurri 90 LS a apporté les dernières retouches à un effectif qui ne manquait déjà pas d’allure. Les deux dernières recrues les plus spectaculaires? Sans aucun doute Nabil Souni et Ndiaw Ndiaye, deux bons éléments du Stade Nyonnais (Promotion League). Réussir à attirer deux titulaires de la ligue au dessus, voilà forcément une bonne nouvelle pour une équipe ambitieuse de 1re ligue.

Numéro 10, Nabil Souni (photo) a régulièrement impressionné à Colovray. Techniquement impressionnant, ce Franco-Algérien de 23 ans est notamment déjà passé par Xamax, Sion II et Marbella, en Espagne. En contact avec Servette cet hiver, il s’est finalement orienté vers Azzurri où il devrait en toute logique occuper un poste offensif. Ndiaw Ndiaye continue lui son tour de Suisse romande. On l’a vu à Renens, Team Vaud M21 et Vevey, avant qu’il ne vienne s’établir à Nyon. A 22 ans, il a un potentiel énorme et ses qualités physiques en font un attaquant redoutable. Tous ses entraîneurs nous en ont parlé comme d’un joueur fait pour le monde professionnel, à condition de franchir un palier sur le plan mental. Sera-ce à Azzurri? On l’espère pour lui et pour le club de Chavannes car, c’est sûr, ce Sénégalais a tout pour devenir un cador.

Parmi les autres renforts de dernière minute, Azzurri 90 annonce le retour de Salou Galokho, qui était parti à Vevey. Pouvant évoluer comme latéral ou milieu de couloir, l’ancien joueur de Grenoble postulera à une place de titulaire. Très polyvalent, très fiable, il connaît déjà bien son nouveau club et sera tout de suite opérationnel. Autre arrivée, celle de Loïc Ombala, qui arrive de Team Vaud. Ce latéral s’était entraîné avec Le Mont en début de préparation, sans parvenir à un accord avec le club de Challenge League. Enfin, Azzurri accueille également Bradley Bavueza, jeune joueur offensif venant de Servette M21, ainsi qu’Omar El Khatib, un Palestinien de 17 ans monté des juniors A du club. Enfin, Luca D’Attoli, fils du président, intègre également le contingent pour ce deuxième tour. Lui aussi vient des juniors du club.

Ces renforts viennent s’ajouter à ceux déjà acquis de Nordyn Jaggi, Flavio Cassara, Claudio Gentile et Ange Nsilu, déjà largement commentés dans nos colonnes.

Parmi les départs, trois sont acquis, et pas n’importe lesquels. Michele Morganella, le latéral gauche, a décidé de se rapprocher de chez lui en signant au FC Martigny (1re ligue). Une perte très dommageable pour Azzurri, tout comme celle de Sébastien Meoli. L’ancien joueur du LS, qui revenait de sa grave blessure, devrait annoncer sa prochaine destination très vite. Mickael Feghoul, l’attaquant français auteur de six buts au premier tour, est lui parti à Old Boys. Enfin, Dereck Isabella s’est formellement engagé avec Yverdon Sport, où il avait d’ailleurs déjà évolué, tandis que Salvatore Barbaro retourne au FC Aigle.

Toute cette agitation peut surprendre dans un club qui avait annoncé jouer la carte de la stabilité cet hiver. Sans doute qu’Antonio D’Attoli était sincère quand il nous a annoncé sa volonté de boucler son recrutement très vite, dans la foulée de la signature d’Ange Nsilu. Bien sûr, depuis, il y a eu le départ de Patrick Isabella, qui n’était pas prévu au programme de la préparation, mais Antonio D’Attoli n’a pu s’empêcher de profiter des occasions s’offrant à lui. Bonne ou mauvaise tactique? On le saura ce printemps et on en aura déjà une idée dès ce samedi, si le temps le permet, avec la réception de Fribourg (17h à Chavannes).