Il n’a manqué qu’un but à Thibault Corbaz

Il n’a manqué qu’un but à Thibault Corbaz

Neuchâtel Xamax FCS a parfaitement commencé son championnat de Challenge League, en battant logiquement Servette (2-1) samedi. Les Xamaxiens ont réalisé une première mi-temps de grande qualité, menant rapidement 1-0 grâce à un joli but de Gaëtan Karlen. Le 2-0 est tombé peu après la pause grâce à Charles-André Doudin, avant la réduction du score de Liassine Cadamuro (84e, 2-1). Le SFC a poussé en fin de match, mais n’a pas pu égaliser. Trois joueurs vaudois ont pris part à ce match: Thibault Corbaz, Mustafa Sejmenovic et Mirsad Hasanovic.

Thibault Corbaz (Xamax, 22 ans)

Fc Neuchâtel Xamax vs Servette Fc 2-1
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Positionné comme milieu défensif dans le 4-2-3-1 de Michel Decastel, le natif de Vullierens a été bon. Avec Pietro Di Nardo à côté de lui, il a formé une paire solide à la récupération et a semblé déjà très en confiance. Il sort d’une saison très compliquée avec Bienne, où il a été blessé, puis pas payé, voire les deux en même temps, mais il a semblé avoir effacé tous ses soucis le temps d’une préparation avec sa nouvelle équipe. On l’a senti sûr de lui, déjà maître du milieu. Il n’a pas la même activité que Freddy Mveng, à qui il succède, mais il a des qualités techniques largement au dessus de la moyenne en Challenge League. On l’a vu se sortir avec beaucoup de classe de situations compliquées, lui qui excelle dans les petits espaces. Il est bien pris, dos au jeu? Hop, une petite déviation du talon en direction de ses attaquants. Il est encerclé par deux joueurs? Son contrôle orienté les met dans le vent. Il ne lui a manqué, en fait, qu’un but pour que sa prestation puisse être qualifiée de très bonne. Ce n’est pas son rôle de marquer? Il aurait dû le faire, pourtant, à la 12e minute. Le service venu de la droite de Raphaël Nuzzolo était parfait et le Vaudois s’est retrouvé seul face à Lorenzo Gonzalez, mais n’a pas réussi à le tromper, alors que le but était ouvert. Dommage, on était déjà debout sur notre siège, prêt à s’enflammer. Il a ainsi laissé la vedette, et le premier but de la saison de Challenge League, à son coéquipier Gaëtan Karlen. Il ne lui a manqué que ça, vraiment, et ses débuts avec le maillot neuchâtelois ont été plus qu’encourageants.

Mustafa Sejmenovic (Xamax, 30 ans)

Fc Neuchâtel Xamax vs Servette Fc 2-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Le joueur ayant le plus de matches de Challenge League (plus de 300) a été fidèle à lui-même: fiable à l’extrême. Son duo avec Cédric Zesiger en défense centrale est extrêmement complémentaire et Michel Decastel a sans doute trouvé sa ligne défensive pour cette saison, sauf blessures, vu que Mickaël Facchinetti a été très bon à gauche. Mustafa Sejmenovic est toujours bien placé, il ne va au duel que quand il est sûr de gagner et il relance parfaitement. Comme depuis le début de sa carrière, il joue sur ses qualités: l’intelligence et le placement. Il ne cherche jamais à faire ce qu’il ne sait pas faire et personne ne le verra jamais effectuer un raid solitaire balle au pied, plein axe. Mais il ne commet jamais d’erreurs, il parle quand il faut parler et il rassure tout le monde. Le patron est toujours là et il est plus que jamais l’un des meilleurs défenseurs de Challenge League.

 

Mirsad Hasanovic (Servette, 21 ans)

Fc Neuchâtel Xamax vs Servette Fc 2-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Match décevant pour le jeune Yverdonnois, qui a eu du mal à s’adapter au synthétique neuchâtelois, tout comme ses coéquipiers. Ses contrôles se sont révélés approximatifs et il a eu parfois du mal à se situer dans le 4-1-4-1 d’Anthony Braizat, lui qui évoluait dans une position de « 8 » avec Ousmane Doumbia à côté de lui. Ses immenses qualités sont évidentes et il part pour une belle saison de Challenge League, mais la vérité, c’est que samedi, il a vécu un match à oublier au sein d’un SFC inquiétant en première période. Il s’est battu comme toujours, avec caractère, et on aurait aimé le voir en deuxième période, lorsque Servette a enfin pris le contrôle du jeu et du ballon. Hélas, Anthony Braizat a décidé de le sortir dès la 54e pour faire entrer Alexandre Alphonse et changer de système. Dès lors, le SFC a mieux joué et le jeune Vaudois a été obligé de voir cela depuis le banc.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*