Musa Araz a largement réussi ses débuts avec la Suisse M21

Musa Araz a largement réussi ses débuts avec la Suisse M21

Cela s’appelle réussir ses débuts! Quatre jours après avoir joué 90 minutes avec la Suisse M21 face à l’Allemagne, Musa Araz a récidivé mardi soir, à Thoune face à l’Ecosse, avec la sélection de Pierluigi Tami. Le plus beau? Il a ouvert la marque juste avant la mi-temps. « J’avais frappé le poteau deux minutes avant, malheureusement, mais j’ai pu marquer le 1-0, oui », se réjouissait le milieu du terrain du Mont, contacté peu après la rencontre. Son but? « Une demi-volée du pied droit, un peu après un renvoi sur corner. Je suis d’autant plus heureux qu’il s’agit de mon premier but en cinq ans d’équipe de Suisse! »

Ses deux premiers matches en M21

Récemment promu en M21, le Fribourgeois de 20 ans, qui a intégré le centre de formation du FC Bâle lorsqu’il en avait 15, s’est immédiatement imposé, jouant deux fois 90 minutes en quatre jours, face à l’Allemagne et à l’Ecosse, donc. Ses deux premiers matches en M21 se sont donc plutôt bien déroulés, dans une équipe qui ne manque pas de talent. Une preuve? Le duo d’attaque était tout simplement composé de Michael Frey (Lille) et du nouveau prodige Breel Embolo (Bâle). « Je suis vraiment content, on a livré un bon match, surtout en première mi-temps », explique le joueur du Mont, qui n’a pas encore marqué en championnat cette saison. Le seul regret? « Le but encaissé en fin de match. Ce match nul est rageant, mais pour ma part, je ne retire que du positif. Que ce soit en Allemagne vendredi ou ce soir, j’ai été aligné du début à la fin, donc je suis vraiment heureux. »

Claude Gross se félicite tous les jours d’avoir convaincu le FC Bâle de lui prêter un de ses espoirs

Reste maintenant à bien récupérer avant le match de dimanche face à Wil (15h à Baulmes), lequel sera très important pour le Mont, puisque les deux clubs sont à égalité de points (14) après quinze journées. Mais ce genre de choses ne fait pas peur à Musa Araz, milieu de terrain infatigable et véritable révélation de la saison pour le club montain. Claude Gross, à qui il ne faut pas trois minutes pour repérer un bon joueur, se félicite tous les jours d’avoir convaincu le FC Bâle de le prêter au Mont pour quelques mois. Son avenir n’est sans doute pas en Challenge League, mais sa progression passe par là. De grandes choses l’attendent, c’est une certitude, tant ce jeune homme a une maturité étonnante, en plus de qualités footballistiques évidentes.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*