Montreux vient chercher un bon point à Dardania

Montreux vient chercher un bon point à Dardania

« Tout le monde va aller sur internet ce soir pour voir combien on en a pris contre Dardania. Je sais bien comment sont les gens, allez…Et bien ce soir, ils vont voir qu’on a fait 2-2, ça va peut-être en calmer certains. » Alain Baré est allé féliciter ses joueurs dans le vestiaire, après ce bon match nul obtenu à Chavannes-près-Renens, et n’a pas manqué de glisser un petit tacle à ceux qui avaient enterré son FC Montreux-Sports un peu trop vite. Le plus beau? Ce deuxième point de la saison a été obtenu sur le terrain d’une équipe de Dardania qui restait sur quatre victoires consécutives. « Il faut arrêter de me dire qu’on n’a pas d’équipe! On en a une, et elle tient largement la route », a continué le président montreusien.

Deux excellents joueurs sont arrivés à Montreux et cela change beaucoup de choses

Il est vrai qu’après avoir reçu quelques belles gifles en début de championnat, le MS est désormais là, et bien là, réalisant un très bon match jeudi soir à Chavannes. Ce qui a changé? L’arrivée de bons joueurs, principalement. Cela n’explique pas tout, mais quand même. Le néo-promu avait commencé son été en perdant des éléments importants, comme Mickael Custodio, Fatah Ahamada et Mohamed M Sabeg. Il y a mieux pour affronter un nouveau championnat et le MS avait mis du temps à se préparer, encaissant 16 buts lors de ses deux premiers matches. Mais depuis, l’attaquant Franck Boudard et le défenseur Rudy Torest sont arrivés et cela a changé beaucoup de choses. C’est tout? Non, bien sûr, mais ces deux joueurs-là ont une telle présence qu’ils donnent confiance à tout le monde autour d’eux.

1-1 après six minutes, Pierre Cheminade répondant à Simeon Zlatev

Montreux est donc désormais prêt, et cela s’est vu jeudi, face à une équipe de Dardania en pleine confiance, mais peut-être un peu fatiguée. Les hommes de Paulo Diogo pouvaient prendre la tête de ce groupe 1 de 2e ligue inter en cas de victoire et ont peut-être cru trop vite que ce serait facile. Ils ont en effet ouvert la marque d’entrée grâce à leur milieu de couloir bulgare Simeon Zlatev et semblaient lancés sur la voie des trois points. Se sont-ils vus trop beaux? Peut-être… Toujours est-ils qu’ils ont encaissé le 1-1 tout aussi vite. Comment? Sur coup de pied arrêté, grâce à l’imposant Pierre Cheminade. Quand le défenseur central du MS monte, il touche en général le ballon et l’envoie régulièrement au fond. 1-1 après six minutes!

Hanse Kelly Naounou, un attaquant intéressant

Dardania a accéléré tout de suite derrière, marquant le 2-1 grâce à un joli petit ballon piqué, de l’extérieur, de Simeon Zlatev, encore lui! Le Bulgare a ainsi réalisé son deuxième doublé consécutif et s’affirme de plus en plus comme un élément important de cette équipe de Dardania. Même privés de Gentian Bunjaku (blessé), les hommes de Paulo Diogo ont un formidable potentiel offensif. La découverte? Le grand attaquant Hanse Kelly Naounou, arrivé de Suède, fait de la place devant et risque de marquer pas mal de buts à très court terme. Ce n’est pas un monstre technique, loin de là, mais il protège bien les ballons et sa taille en fait un centre-avant redoutable. Et comme Dardania a eu la bonne idée de garder tous ses joueurs importants de la saison dernière et d’aller chercher l’excellent Geoffrey Cadet en défense centrale, la promotion en 1re ligue n’est pas un objectif irréalisable, loin de là.

Shiqprim Morina joue toujours juste

On s’enflamme un peu trop? Pas forcément, non. Le président Nuki John n’en fait pas mystère: il veut aller en 1re ligue et il semble s’en être donné les moyens cet été. Il a eu l’intelligence de ne pas trop modifier son contingent, on l’a dit, se contentant de le renforcer intelligemment. Et il peut compter sur un joueur à part pour la 2e ligue inter, en la personne de Shqiprim Morina. Ce jeune homme nous avait impressionné avec le Stade Nyonnais l’an dernier, devenant un titulaire indiscutable et portant régulièrement le brassard de capitaine à Colovray. Son transfert à Köniz étant toujours dans l’attente de validation, il « garde la forme » avec Dardania et sa présence au milieu de terrain est évidemment un bénéfice énorme pour les Lausannois. Il joue juste, souvent à une touche, il garde le ballon, il gagne les duels… Même sans être à 100%, car on sait qu’il peut être encore meilleur, il est impressionnant.

UGS-Dardania dans dix jours

Alors, Dardania, favori de ce groupe1? Et pourquoi pas, en fait? Vevey n’a pas encore prouvé qu’il était assez fort pour mériter l’étiquette de favori ailleurs que sur le papier, et seul UGS, pour l’heure, semble aussi fort que les Albanais de Lausanne. On va évidemment suivre de près l’évolution de cette équipe dans les prochains mois, pour voir si elle a véritablement de quoi croire à la promotion, mais on voit mal, aujourd’hui, ce qui pourrait l’empêcher d’y croire. Son prochain match, sur le mythique terrain d’UGS, sera un premier indicateur. Si Dardania ne perd pas là-bas, alors…

Rudy Torest, un défenseur très solide

Les Lausannois n’ont pourtant pas gagné ce match face à Montreux, qui ne vise rien d’autre que le maintien. Alain Baré nous l’a clairement dit: cette saison, pas question de penser au haut du classement. L’équipe actuelle doit suffire pour aller chercher le maintien et l’apport de joueurs d’expérience va dans ce sens. Les renforts? Le défenseur Rudy Torest a été aligné en charnière centrale avec Pierre Cheminade et s’est montré relativement convaincant. On écrit « relativement », car il a montré d’étonnants manques de concentration, dans des positions dangereuses, mais il aussi démontré de belles qualités. Ses points forts? L’interception et le duel, clairement. Il a disputé plusieurs duels en très haute altitude avec Hanse Kelly Naounou, sortant vainqueur d’une bonne partie d’entre eux. Il est solide et apporte de l’impact physique à une équipe qui en manque un peu. Montreux est d’ailleurs 2e au classement fair-play, ce qui n’est pas vraiment bon signe pour une équipe qui joue le maintien… même si, en cas d’égalité de points, ce critère sera décisif!

Frank Boudard, meilleur buteur de CFA 2 en 2011-2012

L’autre recrue montreusienne? Frank Boudard (32 ans), un joueur offensif aux références très intéressantes. Formé à Troyes, où il a connu Cédric Faivre, il a joué au Paris FC, notamment, et a terminé meilleur buteur de CFA2 lorsqu’il jouait à Sézanne (22 buts lors de la saison 2011-202). Clairement pas rien. Il est encore un peu à court de rythme et doit s’améliorer physiquement, mais tout le monde a déjà pu se rendre compte qu’il s’agit d’un sacré joueur de ballon. Jeudi, il a formé un « triangle français » au milieu de terrain avec Cédric Faivre en pointe haute, et lui et Romaric Clerget un peu derrière. Et là, pardon, mais ça joue au foot! Les trois hommes pourraient se passer la balle en une touche pendant deux heures, tant leurs qualités techniques sont immenses et ils vont faire tourner la tête à pas mal d’équipes dans les semaines à venir. On le dit clairement pour ceux qui n’auraient pas encore compris: le Montreux qui en prend 8 par match est clairement à oublier.

Eric Rameau obtient le penalty du 2-2 dans les arrêts de jeu

Dardania s’en est déjà rendu compte, encaissant une égalisation méritée dans les arrêts de jeu. L’action? Une accélération d’Eric Rameau, un dribble et l’attaquant se fait crocheter par Dardan Miftari, qui s’en sortait bien avec un carton jaune. Le penalty a été remarquablement transformé par Franck Boudard, à contre-pied à ras de terre. Avait-il un peu de pression sur les épaules au moment de tirer son deuxième penalty en autant de matches? La question l’a fait sourire. « Non, pas du tout! On parle d’un match de football, rien d’autre. Je suis content parce qu’il nous offre un point. Cela va faire du bien à tout le monde », a-t-il simplement commenté, avant de filer vers une douche bien méritée.

Dardania peut s’en vouloir pour deux raisons

Au final, Dardania peut s’en vouloir, pour deux raisons. La première? Avoir laissé filer deux points, bien sûr. Les Lausannois ont eu plusieurs occasions d’inscrire le 3-1, mais n’ont pas su concrétiser. La deuxième raison de s’en vouloir? Leur prestation. Ils ont sûrement cru trop vite qu’ils s’imposeraient facilement et n’ont tout simplement pas donné assez pour aller chercher les trois points. Insuffisant pour une équipe qui cherche la promotion, clairement.

Les joueurs de Montreux, de leur côté, ont levé les bras au ciel en fin de match, heureux de ce deuxième point de la saison, lequel lance véritablement leur championnat. Ce ne sera de loin pas le dernier, c’est une certitude. A confirmer face à Sierre dans dix jours.

Les hommes du match

Du côté de Dardania, gros match de Shqiprim Morina. L’ancien Nyonnais sait tout faire avec un ballon et tant que les Lausannois pourront compter sur lui au milieu de terrain, ils seront tranquilles. A 20 ans, il a une seule marge de progression: ses statistiques. Il doit marquer et faire marquer et, donc, se montrer plus décisif. Parce que sinon, il sait tellement tout faire que c’en est affolant. Sinon, gros match de Simeon Zlatev. Un doublé pour le Bulgare, et de vraies différences sur le côté. Il n’est clairement pas le plus doué de tous les Bulgares passés à Dardania. Il est moins fort que Nikolay Tsvetkov, par exemple, mais il est tout aussi efficace, dans son style.

A Montreux, on a aimé le match de Rudy Torest en défense centrale. Il doit améliorer sa concentration, on l’a dit, car un défenseur central ne peut pas se permettre le moindre relâchement, mais il a de telles qualités physiques qu’il compense largement. Enfin, on mentionnera Cédric Faivre. De retour après cinq matches de suspension, il a montré pourquoi il était indispensable à son équipe. Il apporte du caractère, du jeu, du tempérament et une rage de vaincre de tous les instants. Exemplaire.

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes rejouent le samedi 20 septembre. Dardania sera à UGS (17h) pour un choc au sommet, tandis que Montreux accueillera Sierre (18h).

Dardania Lausanne – FC Montreux-Sports 2-2 (2-1)

Buts: 2e Zlatev 1-0; 6e Cheminade 1-1; 10e Zlatev 2-1; 90e Boudard 2-2.

Arbitres: M. Malesevic, assisté de M. Garaffa et de M. Ademi.

Dardania: Miftari; Djeladini, Stoev (42e Georgiev), Cadet, Gomes Tavares; Vladimirov, Suliman, S. Morina, Zlatev; Ebibi (78e Nebijovski); Naounou (84e Miguel Roque).

Entraîneur: Paulo Diogo

Montreux: Mountford; Provenzano, Torest, Cheminade, Abaidia; Beqiri (82e Kauffmann), Clerget, Boudard, Tavares (46e Tahiri); Faivre; Rameau.

Entraîneur-joueur: Cédric Faivre

Centre sportif de Chavannes-près-Renens, terrain principal.