Montreux peut avoir des regrets

Montreux peut avoir des regrets

Lors d’une dernière journée, le mot d’ordre est souvent: « Ne pas avoir de regrets ». Mais là, Montreux peut en avoir d’immenses. Il fallait que quatre conditions soient réunies pour que le maintien soit une réalité. Dans l’ordre? Que Sierre perde à la maison face à Dardania. Que Saxon ne batte pas Plan-les-Ouates. Que Sierre prenne plus de cartons que Montreux. Et, enfin, que Montreux aille gagner à Vernier, dernier. Les trois premières conditions ont été remplies, mais pas la quatrième, celle qui dépendait d’eux!

Trois minutes pour faire la différence

C’est en cela que ce match nul est rageant. Si Sierre avait battu Dardania 4-0, Montreux pourrait se dire avoir perdu le maintien bien avant. Mais là, ils étaient tout près, les Montreusiens… Lorsqu’Eric Rameau a marqué le 3-3 à la 87 à Vernier, ils ont eu plusieurs minutes pour marquer le 3-4 qui les aurait sauvés. Sans succès. Le dernier du classement, déjà relégué depuis longtemps, a tout donné jusqu’à la fin.

La suite s’appelle donc « 2e ligue », avec un duo d’entraîneurs composé de Cédric Faivre et de Daniel De Nardis. L’objectif sera la remontée immédiate (lire ici).

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*