Montreux ne va pas s’arrêter là

Montreux ne va pas s’arrêter là

Montreux relégable, vraiment? Dimanche, on a vu une équipe conquérante, sûre d’elle, mais qui traîne évidemment, son mauvais premier tour comme un boulet. Ce n’est même pas, en fait, que Montreux a été catastrophique à l’automne, mais son effectif, clairement, n’était pas au niveau de celui auquel il est aujourd’hui. Un homme symbolise la percussion retrouvée du MS. Son nom? Micky Custodio.

Micky Custodio, l’atout numéro 1

L’attaquant a été parfait dimanche sur le terrain d’un FC La Sarraz-Eclépens dépassé par sa vitesse. Son premier tour passé à Napoli Vevey (3e ligue) ne lui a pas fait perdre le rythme ou, si oui, disons que ça ne s’est pas vraiment vu. Il a percuté, il a provoqué des fautes, il s’est battu comme un lion et, surtout, il a été décisif. Comment? En inscrivant le 0-1 sur une action typique de son style de jeu. Une accélération à l’entrée de la surface, un coup de rein pour se mettre sur son pied droit et un face à face remporté contre Damien Warpelin. Du bon travail, qui rappelle à tout le monde qu’il est l’un des meilleurs attaquants que l’on puisse trouver à ce niveau. On aime bien Napoli, mais il est clair que Micky Custodio est un joueur qui doit disputer chaque saison en 1re ligue ou en 2e ligue inter.

 

Montreux marque 0.9 but par match seulement… pour l’instant

Une autre preuve? Le 0-2, inscrit par Eric Rameau (très belle finition), sur lequel il a été décisif. Même sans Nelson Oliveira, l’attaque de Montreux a été à la hauteur de sa réputation et on peut déjà affirmer une chose: le rythme actuel de 0.9 but par rencontre sera vite amélioré. Le recrutement hivernal a été parfait, on a déjà eu l’occasion de le dire, et on est très confiant pour ce MS, qui a toutes les armes pour s’en sortir.

La Sarraz a dix points de retard et douze d’avance

Montreux retrouve donc l’espoir avec cette victoire indispensable sur le terrain d’une équipe qui ne joue désormais plus rien. En d’autres temps, une défaite du leader comme dimanche (Dardania-Collex 0-1) aurait fait sourire Jean-Philippe Karlen, qui aurait immédiatement calculé l’écart séparant son équipe de la première place. Mais La Sarraz-Eclépens, aujourd’hui, ne regarde ni devant (10 points de retard), ni derrière (12 points d’avance) et doit se contenter d’une chose: bien finir la saison, en essayant de terminer 5e. En titularisant de jeunes joueurs, et en n’ayant d’ailleurs pas trop le choix de faire autrement, « Charly » Karlen prépare déjà l’avenir.

Samedi face à Plan-les-Ouates: chaud!

Le FC Montreux-Sports, lui, est dans l’urgence. « On fait des points, mais les autres aussi », grinçait Alain Baré. En trois parties, le MS est allé s’incliner à UGS (2-o), a fait match nul contre Servette M21 (0-0) et, donc battu La Sarraz dimanche (1-3). Quatre points en trois matches, le rythme est bon, surtout que ces trois parties ont été disputées contre des adversaires du haut de tableau. Samedi se profile cependant un gros choc face au FC Plan-les-Ouates, qui est la première équipe non-relégable, cinq points devant Montreux. Ce choc sent déjà la poudre et le MS n’a pas le choix: il doit gagner. En le faisant, il reviendrait tout près de son adversaire. S’il perdait, rien ne serait fini, mais l’écart serait assez conséquent et il faudrait désormais chasser Saxon, qui a également cinq points d’avance aujourd’hui.

La Sarraz-Eclépens a eu deux occasions, c’est tout

Plus que la victoire, c’est le contenu du match de dimanche qui doit réjouir Cédric Faivre. Montreux a été très solide, grâce notamment à un Pierre Cheminade infranchissable. La Sarraz a eu deux occasions du match, c’est tout dire. Un coup-franc de « Misko » Bozic repoussé par Fabio Provenzano (70e) et un sauvetage de Marco Mammone sur la ligne face à Hervé Rickli (71e). Sinon? Rien, mis à part le but de la tête d’Aleksandar Ristic (83e). La Sarraz a poussé dans les dernières minutes et Micky Custodio a manqué le 1-3 à deux reprises, ce qui a fait dire à un Cédric Faivre très inquiet depuis son banc: « On va se la ramasser. C’est comme ça dans le foot. Quand on ne marque pas, on encaisse. » Il n’en sera rien et ce sont au contraire les deux entrants, Cyril Farquet et Visar Tahri, qui s’associeront pour inscrire le 1-3 et offrir les trois points à Montreux en toute fin de match.

Il a dit à Footvaud.ch

Pierre Cheminade, défenseur de Montreux

C’est un succès mérité, on a été solides du début à la fin. Ce qui fait la différence avec le premier tour? Le fait qu’on ait de meilleurs joueurs, tout simplement. On ne va pas le cacher, on est plus nombreux et on est plus forts, surtout offensivement. Notre état d’esprit? Il a toujours été bon, même au premier tour. Le problème n’était vraiment pas là, au contraire. On a toujours été fort dans la tête, même quand les résultats ne venaient pas. Samedi, face à Plan-les-Ouates, c’est une belle bataille qui nous attend. On sera prêt et on veut les trois points.

Les hommes du match

Du côté de La Sarraz, un homme est vraiment sorti du lot: Valentin Dupuis. Ce jeune milieu de terrain de 18 ans, arrivé cet hiver du FC Gland, est déjà largement au niveau. Techniquement, il est au dessus, déjà. Sa vision du jeu est excellente et il fait souvent les bons choix, pour ne pas dire toujours. Il est vraiment impressionnant et il a sans doute un avenir dans l’élite du football interrégional, pour autant qu’il continue de progresser et qu’il conserve son humilité et son envie d’apprendre. C’est bien simple: il a tout. Bon match également de Damien Warpelin dans les buts. Il a tout fait juste jusqu’à la 89e et La Sarraz lui pardonnera volontiers sa boulette sur le 1-3, alors que tout était joué.

Micky Custodio a été le meilleur homme sur le terrain. « Il a tout fait », résumait sobrement Jean-Philippe Karlen, admiratif. Il a dynamité La Sarraz d’entrée par sa vitesse et sa qualité technique. Il marque le 0-1 et est décisif sur le 0-2. Sinon? Pierre Cheminade a été énorme. Le défenseur central du MS est une montagne, absolument impassable dans les airs et dur sur l’homme. Et comme en plus il sait relancer, il n’est pas loin d’être le défenseur parfait! Son seul manque? La vitesse, mais il compense largement. Sa mentalité exemplaire et son esprit de gagneur se répandent en outre sur tout le terrain.

Les prochains rendez-vous

Déplacement difficile pour le FC La Sarraz-Eclépens, qui sera à Frontenex pour y affronter UGS le samedi 28 mars, à 17h. A 18h, à Chailly, Montreux recevra Plan-les-Ouates, un adversaire direct pour le maintien. Autant dire que trois points seront indispensables.

FC La Sarraz-Eclépens – FC Montreux-Sports 1-3 (0-1)

Buts: 19e Custodio 0-1; 76e Rameau 0-2; 83e Ristic 1-2; 90e Tahri 1-3.

Arbitres: M. Madeira, assisté de M. Seillon et de M. Fernandes.

La Sarraz: Warpelin; Funcasta (46e Ristic), Salvi, Yenga, Teba (74e Falcon); Lekiqi, Bozic, Dupuis; De Groot (80e Velagic), Rickli, Georgiev.

Entraîneur: Jean-Philippe Karlen

Montreux: Provenzano; Torest, Cheminade, Mammone, Abaidia; Provenzano (74e Tahri), Ndebele, Hyseni; Custodio, Rameau (82e Farquet), Kauffmann (84e Brönnimann).

Entraîneur: Cédric Faivre

En Gravey.

Categories: 2e ligue inter

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.