Montreux gagne le droit d’y croire encore

Montreux gagne le droit d’y croire encore

Il était revenu pour ça, cet hiver, Micky Custodio. L’ailier voulait aider Montreux, son club, à rester en 2e ligue inter et savait que le MS avait besoin de sa vitesse et de sa capacité à faire voler en éclat toutes les défenses du groupe. Samedi, il a une fois de plus rempli sa mission, en frappant à une reprise, une seule, à la 54e. Une longue balle de Pierre Cheminade, une interception ratée d’un défenseur, et Custodio qui s’en va tromper Dardan Miftari. 1-0, score final, merci qui? Merci Micky.

« Tout est encore possible! »

Montreux a ainsi remporté samedi trois points très importants dans la lutte pour le maintien, surtout que Veyrier a eu la très mauvaise idée de battre Vevey (1-0) dans le même temps. La barre est donc à quatre points, mais la bonne nouvelle est que les Montreusiens doivent encore jouer face à Veyrier et face à Saxon, les deux équipes qu’ils doivent rattraper. « Tout est encore possible », criait l’entraîneur Cédric Faivre dans les vestiaires, lui qui est entré en jeu pour la deuxième fois consécutive après avoir pourtant annoncé cet hiver qu’il ne rechausserait plus les crampons. Vrai: tout est encore possible, surtout que le MS a enregistré une sacrée bonne nouvelle ces derniers jours.

Premier match de Richmond Rak sous ses nouvelles couleurs

Laquelle? La qualification de… Richmond Rak! L’ancien joueur du LS, de Xamax et de GC était sans club, et avait déjà joué à Montreux lorsqu’il avait 17 ans. Il en a 30 aujourd’hui et arrive du sud de la France, où il évoluait dans les divisions inférieures, de manière irrégulière. Autant dire qu’il est en manque flagrant de rythme, mais ses qualités footballistiques sont évidentes. Titularisé dans l’entre-jeu, il a tenu 73 minutes pour ses grands débuts et a réalisé quelques gestes de grand classe, qui ont fait applaudir chaleureusement la tribune du Stade Eugène-Parlier. Il sera un renfort énorme pour le MS dès qu’il sera revenu en forme, ce qui semble être une question de semaines.

Six titulaires absents à Dardania

Le problème, c’est que le temps presse et que Montreux a besoin de points très vite. Autant dire que la réception de Dardania était importante et il faut bien dire que les Lausannois étaient bons à prendre en ce samedi. Les Lausannois étaient en effet privés de Geoffrey Cadet et de Jocelyn Gomes Tavares (blessés), mais aussi de Flamur Ramadani, Valon Hysenaj et Ahmed Mejri, tous trois suspendus, sans même parler de Ferdi Djeladini, rentré au pays. Six titulaires, cela fait beaucoup à l’heure de se déplacer sur le terrain d’une équipe du MS en quête de points. Seul coup dur pour les Montreusiens, la présence sur le banc de Fabio Provenzano, incertain jusqu’au dernier moment en raison d’une blessure au dos qui met du temps à se soigner. Mais, c’est peu de le dire, Gabriel Vieira, son très jeune remplaçant de 17 ans, a magnifiquement assuré l’intérim.

Une première mi-temps riche en occasions pour Montreux

Montreux a frappé en premier dans ce match, grâce à une frappe enroulée de Micky Custodio après deux minutes de jeu à peine. Hélas pour lui, et la beauté du geste, son tir s’est écrasé sur le poteau des buts de Dardan Miftari avant de longer la ligne fatidique… et de ressortir. Le MS a globalement dominé la première période, s’offrant plusieurs occasions, dont un coup-franc de Romaric Clerget (14e), un face à face entre Visar Tahri et le portier de Dardania (30e) et deux frappes mal cadrées de Richmond Rak, pourtant en position idéale les deux fois (32e et 34e). C’est tout? Non. Eric Rameau s’est présenté seul face à Miftari, mais a vu son tir dévié par le pied droit du dernier rempart des visiteurs (44e). Du côté des Lausannois? Une immense occasion pour Miguel Dias, bien sauvée par Gabriel Vieira. Clairement, le MS aurait mérité mieux que ce 0-0 à la pause et Dardania était bien payé.

Dardania n’a été vraiment dangereux que dans les dix dernières minutes

L’ouverture du score de Micky Custodio (55e), qui a pris tout le monde de vitesse, était donc plus que logique. L’ailier montreusien est bien le principal danger offensif du MS et son arrivée, cet hiver, a permis de libérer un peu de poids des épaules d’Eric Rameau, qui n’est désormais plus le seul à pouvoir espérer marquer un but dans le jeu. 1-0 à l’heure de jeu, donc. Ensuite? Une domination constante des Montreusiens, qui auraient même pu marquer le deuxième par Custodio, qui manquait deux fois le cadre (63e et 81e). Dardania était à l’agonie et n’a relevé la tête que durant les dix dernières minutes. Là, Montreux a clairement été moins serein. Un solo de Hanse Naounou Kelly (83e) et un coup-franc de Shqiprim Pira (89e) avaient le poids de l’égalisation, mais Gabriel Vieira a été parfait les deux fois, permettant à Montreux de remporter ces trois points.

Les Lausannois peuvent encore y croire, malgré quatre défaites consécutives

Dardania, qui avait remporté ses deux premiers matches de l’année, en est à… quatre défaites consécutives. Une série noire incroyable, qui tend à nous faire croire que la promotion en 1re ligue ne sera malheureusement pas pour cette année. Mathématiquement, tout est encore possible car UGS n’est qu’à six points et rendra visite à Dardania le week-end prochain. Il y a donc encore de l’espoir, mais Paulo Diogo va avoir du travail pour redonner confiance à son équipe, qui devra réaliser quasiment un sans-faute lors des sept derniers matches pour espérer revenir. Déjà, c’est clair, il faudra battre UGS dimanche prochain à 15h30 à Chavannes. Il y a tellement de talent dans cette équipe que tout est possible, surtout que les suspendus seront de retour qu’il y a encore une carte à jouer. Il y a de l’espoir. Et tant qu’il y en a, tout est possible.

M. Hicham Matni, toujours aussi fort

A noter pour finir, et ce n’est pas anecdotique, l’excellent match de M. Hicham Matni. Ce n’est pas une surprise, mais cela mérite d’être signalé. Il était déjà excellent en 2e ligue et il y a une certaine logique à ce qu’il le soit également en 2e inter. Seule action litigieuse, celle de la 89e, lorsque Dardania s’est plaint d’une main d’un défenseur de Montreux qui avait, selon les Lausannois, été commise dans les seize mètres. M. Matni a décidé qu’elle était juste en dehors et personne ne peut lui en vouloir. Même avec douze caméras de Canal +, cette affaire-là aurait été compliquée à juger. Au-delà de ça, il a été parfait de bout en bout de cette partie, il est vrai très correcte.

Les hommes du match

Miguel Dias a été très bon à mi-terrain pour Dardania. Il a récupéré pas mal de ballons et s’est montré dangereux offensivement. On parle rarement de lui lorsqu’on évoque les qualités individuelles des joueurs de Dardania, mais il s’agit d’une erreur que l’on ne commettra plus. Bon match également de Mervan Hoxha en défense centrale. Il avait un sacré client en face en la personne d’Eric Rameau, mais il a bien géré. Fort dans les duels.

L’élégance et l’aisance technique ont un nom: Romaric Clerget. Le milieu de terrain français est tellement facile techniquement qu’on pourrait le regarder jouer pendant des années encore. Il est moins tranchant offensivement qu’il y a quelques années, mais cela n’enlève rien à son importance dans le jeu du MS. Mention très bien également au très jeune gardien Gabriel Vieira. Il n’a que 17 ans, et évidemment pas encore l’expérience de Fabio Provenzano, mais il a livré une belle partie, ne relâchant aucun ballon et se montrant très sûr dans ses interventions. Un futur bon gardien? Alain Baré était fier de son coup, lui qui l’a récupéré à Team Vaud lors du dernier jour du mercato hivernal.

Les prochains rendez-vous

Montreux sera à Sierre le samedi 25 avril à 18h. Le lendemain, gros choc à Chavannes entre Dardania et UGS à 15h30.

Montreux-Sports – Dardania Lausanne 1-0 (0-0)

Buts: 55e Custodio 1-0.

Arbitres: M. Matni, assisté de M. Hofmann et de M. Jobin.

Montreux: Vieira; Y. Provenzano, Cheminade, Mammone, Abaidia; Rak (73e Ndebele), Clerget, Hyseni; Custodio (85e Faivre), Rameau, Tahri (67e Nelson Oliveira).

Entraîneur: Cédric Faivre

Dardania: Miftari; Suliman, Hoxha, Ibraimi, L. Morina; Miguel Dias, Biba (70e Pira); Nebijovski, Bekteshi (59e Kuqaj), Hamdi (82e Lukebadio); Naounou.

Entraîneur: Paulo Diogo

Stade Eugène-Parlier, Chailly.

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*