Mirko Salvi prêté avec effet immédiat à Lugano

Mirko Salvi prêté avec effet immédiat à Lugano

L’information sera officialisée prochainement, mais tout est déjà réglé entre le FC Bâle et le FC Lugano: Mirko Salvi va garder les buts tessinois au deuxième tour. Après avoir passé toute la saison 2014/2015 en prêt au FC Bienne (Challenge League), le portier vaudois était revenu à Saint-Jacques au début du championnat en cours. Troisième gardien derrière Tomas Vaclik et Germano Vailati, il est apparu deux fois en match officiel, au mois de décembre. Sa première entrée a eu lieu à Poznan, en Europa League (0-1), et sa première titularisation est survenue à Tourbillon, en quarts de finale de la Coupe de Suisse (2-2, défaite aux tirs aux buts). Ses deux premiers matches au plus haut niveau, pour l’heure.

Une place de titulaire à prendre

Tout va donc s’accélérer dans les prochains heures pour le gardien nord-vaudois, le FC Lugano ayant fait part de son intérêt en fin d’année. Les Tessinois, à la lutte pour le maintien, entendent faire de lui leur numéro 1, ce qui a séduit le FC Bâle. Les Rhénans veulent en effet absolument savoir ce que donnerait leur espoir en Super League et, vu qu’ils ne sont pas prêts à lui offrir le poste de gardien du FCB pour l’instant, la solution luganaise est idéale. Au Cornaredo, Salvi pourra acquérir de l’expérience et du temps de jeu, afin de prouver aux dirigeants de Saint-Jacques qu’il a les épaules pour s’installer, un jour, dans les cages du meilleur club suisse actuel. Le FCL cherchait absolument à se renforcer à ce poste, aucun de ses deux portiers actuels (Alex Valentini et Francesco Russo) ne donnant toutes les garanties de sécurité pour l’instant.

Un contrat longue durée à Bâle

La politique bâloise rappelle ce qui s’était passé à l’époque pour Yann Sommer, par exemple. L’actuel numéro 1 de l’équipe de Suisse avait d’abord été prêté à Vaduz, en Challenge League, puis à GC, à l’échelon supérieur. Il y a de plus mauvais exemples à suivre… Mirko Salvi est sous contrat jusqu’en juin 2017 à Bâle, avec une option automatique pour 2018 en fonction du nombre de matches joués sous le maillot rhénan.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*