Mirko Salvi a mené la légion vaudoise

Mirko Salvi a mené la légion vaudoise

L’équipe suisse M21 est allée chercher un joli match nul à Postdam face à l’Allemagne (1-1) vendredi soir. Cette rencontre amicale a été l’occasion pour Pierluigi Tami de procéder à une large revue d’effectif. procédant à quatre changements en cours de match. Mais le sélectionneur national s’est appuyé sur quelques valeurs déjà sûres, dont le prodige bâlois Breel Embolo, qui a joué 90 minutes, et le Lillois Michael Frey, auteur du 1-1 à la 17e. La Suisse M21 rejoue dès mardi, face à l’Ecosse, à 18h30 dans la Stockhorn Arena de Thoune. Entrée gratuite.

Cinq joueurs vaudois, ou jouant dans le canton de Vaud, ont pris part à cette rencontre

TEAM SCHWEIZ, SCHWEIZER NATIONALMANNSCHAFT, NATI, SCHWEIZER, U-17,U17,

Mirko Salvi (photo: DR)

Mirko Salvi, titulaire (90 minutes)

Parmi les joueurs bien connus du football vaudois, Mirko Salvi occupe évidemment une place à part. Le gardien du FC Bienne est né à Onnens, dans le Nord vaudois, et a été repéré très vite par le FC Bâle. Il y a gravi tous les échelons, suivant le « cursus » normal pour un portier bâlois en étant prêté en Challenge League une saison. Très bon avec les Biennois depuis quelques semaines, il a complètement fait oublier un début de saison un peu compliqué. Régulièrement encensé par ses coéquipiers, le staff biennois et la presse, il continue sa progression et vise plus que jamais, à terme, le poste de numéro 1 du FC Bâle.

Musa Araz, titulaire (90 minutes)

Il n’est certes pas vaudois, mais fribourgeois. S’il apparaît quand même dans cette sélection, c’est qu’il réalise un très gros premier tour avec le FC Le Mont, en Challenge League. Titulaire indiscutable dans l’entrejeu, il est prêté par le FC Bâle jusqu’à Noël, mais Claude Gross espère bien qu’il pourra profiter de ce grand espoir du football suisse jusqu’à la fin de la saison. Il a encore franchi un palier avec cette titularisation avec les M21 et ce n’est sans doute pas la dernière, vu la maturité et la qualité qu’il montre en championnat.

Salim Khelifi, entré en jeu (31 minutes)

L’ancien joyau du LS peine à s’imposer en Allemagne. Entré en jeu une seule fois en 1. Bundesliga la saison dernière, il n’a pas encore débuté un match en 2. Bundesliga cette année. L’Eintracht Braunschweig, son club, compte sur lui, puisqu’il est entré six fois en jeu, mais jamais avant la 65e… Il a été titulaire une fois, en Coupe d’Allemagne, mais est sorti à la mi-temps. La situation n’est donc pas idéale, mais le jeune Bellerin s’accroche. Ces 30 minutes avec le maillot de la sélection nationale lui feront du bien.

Thibault Corbaz, entré en jeu (24 minutes)

Lui aussi, comme Mirko Salvi et Musa Araz, a effectué sa formation au FC Bâle, qui l’a prêté au FC Bienne, avant de le transférer définitivement. Il se sent bien à la Gurzelen, mais a toujours dans un coin de la tête l’envie d’évoluer en Super League. Né à Vuillerens, pas loin de Morges, il a un profil très intéressant de milieu de terrain très technique et très combatif.

Jetmir Krasniqi, entré en jeu (5 minutes)

Le défenseur du LS plaît beaucoup à Marco Simone, avec lequel il est un titulaire indiscutable. Cela n’a pas échappé à Pierluigi Tami, qui l’a appelé pour défier l’Allemagne et lui a offert cinq minutes de jeu. Une belle satisfaction pour lui et pour Team Vaud, où il a effectué toute sa formation.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.