Le merle chante dorénavant en 5e ligue

Le merle chante dorénavant en 5e ligue

Le groupe 6 de 5e ligue était à l’honneur dimanche avec un match entre FC Espagnol LS II et Lausanne Nord Academy IIIB. Le premier nommé s’est imposé grâce à un extraordinaire but de Louis Amaudruz.

Le geste parfait. Un fantasme que toute personne désire réaliser une fois. Que cela soit au niveau du travail, au niveau de sa passion, celui-ci peut être cherché parfois toute une vie sans réussite. En football ? Que signifie-t-il vraiment ? Un amorti impeccable, une passe en profondeur millimétrée, un petit pont ou le but de la victoire ? La réponse sera différente pour chaque individu. Mais dimanche, il a eu lieu. Benjamin Kololli ? Nabil Fekir ? Ivan Perišić? Non, celui qui l’a réalisé se nomme Louis Amaudruz.

(Crédit photo Jeremy Damon)

« Je n’ai pas réfléchi »

A quoi ressemblait ce mouvement ? Il s’agit d’une frappe des 35 mètres. Anodine à première vue. Mais à force de redescendre, le ballon n’avait qu’une cible : la lucarne gauche. Son envie ? Nettoyer la toile d’araignée. Son objectif ? Réussi. « Je n’ai pas vraiment réfléchi », réagit l’intéressé. « Si j’ai regardé le gardien ? Non pas du tout. J’ai essayé et ça a fonctionné cette fois-ci. Je suis content. Un jour, durant mes classes juniors, j’avais déjà réussi un tir comme ça », achève-t-il modestement.

La modestie lui sied à merveille. Louis Amaudruz ne veut pas tirer la couverture sur lui: « Je suis content d’avoir aidé l’équipe. » Défenseur central formé au sein du FC Lutry, il reprend le football cette année. « J’ai envie de jouer pour le plaisir. En B Inter, nous avions beaucoup de pression. Ici, je joue avec mon frère. C’est vraiment bien. » Son épanouissement s’est ressenti avec cette splendide frappe.

Premiers points pour Espagnol

Reste que ce magnifique but, outre sa beauté, a offert les trois points à la nouvelle deuxième garniture d’Espagnol LS, face à un Lausanne Nord Academy IIIB un brin décevant. Il s’agit en effet des premiers points égarés par ce dernier. Tout le contraire des pensionnaires des terrains de Chavannes qui cueillent enfin leurs premiers points de la saison. Entraîneur heureux, Jean-Yves Pilloud justifie les deux défaites initiales : « Tous les joueurs sont enfin qualifiés. On a vu aujourd’hui que, quand on est tous là, on peut déranger toutes les équipes. » Surtout avec des joueurs du talent de Louis Amaudruz ? « Oui, il nous fait beaucoup de bien, mais je te parie qu’il ne remettra plus de buts comme ça cette saison », rigole-t-il.

Ce collectif vient de l’équipe de Chantemerle, qui joue dans le groupe B de la Ligue romande. Il a trouvé, au sein du club d’Espagnol LS, son bonheur. « C’est vrai que nous avons été parfaitement accueillis par le comité », ajoute le coach. « Nous n’avons aucune pression de leur part. Nous pouvons nous faire plaisir entre potes. » L’objectif, un brin plaisantin et entendu au bord du terrain, était la qualification pour la Coupe de Suisse. Malheureusement, dimanche, un carton jaune et un carton rouge ont certainement mis à fin à ce rêve. Cependant, d’autres objectifs pourraient être atteints d’ici au mois de mai…

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*