« Même si ça ne passe pas, je serais fier de mon équipe »

« Même si ça ne passe pas, je serais fier de mon équipe »

En très mauvaise posture à l’issue du premier tour, le FC Turc Lausanne a grignoté des places au second et pointe au troisième rang à égalité avec le deuxième à une journée du terme de la saison. Avec un déficit de seulement 3 points au fair-play, tout semble possible dans ce groupe 2 de 3e ligue pour les pensionnaires de Chavannes. Même la réserve de Vevey peut encore tout perdre. On fait le point avec l’entraîneur de Turc, Mike Scire.

8 victoires d’affilée (y compris le succès par forfait contre Vevey IIA) et voilà que vous pouvez envisager les finales de promotion pour la 2e ligue. Pouvez-vous nous expliquer ces succès?

Pas vraiment (rires). Notre équipe est restée la même. On s’est juste montré plus régulier. Notre force est notre mental avec des joueurs qui bossent dans une bonne ambiance. Malgré pas mal de blessures, on est toujours en course et c’est magnifique. Les gars ont pris leurs responsabilités et savent ce qu’ils doivent faire. Ils veulent jouer le coup à fond jusqu’au bout.

Même si vous n’atteignez pas les finales, la saison restera dans les annales du club, non?

Oui, car nous avons battu notre record de points qui était de 42 (NDLR : 46 pour le moment). Mais quand on arrive si proche, on veut aller le plus loin possible et emmener Turc pour la première fois de son histoire en 2e ligue.

Samedi, ça va être chaud! Avez-vous déjà étudié tous les scénarios?

(rires) Je crois. C’est tellement serré. Nous sommes à égalité, mais nous avons 3 points de retard au fair-play… Sur les 3 dernières rencontres, nous avons reçu qu’un carton jaune. On fait le maximum pour ne pas prendre d’avertissements, on sait que ça coûte cher à la fin. En plus, il faut aussi penser à gagner. C’est vraiment une chaude situation. Même si ça ne passe pas samedi, je serais néanmoins fier de mon équipe.

Saint-Légier est une bonne formation

Vous accueillez la « deux » de Saint-Légier qui est classée 5e et qui vient de se défaire de votre adversaire direct Rapid-Montreux. Est-ce que vous êtes confiant?

On va profiter de jouer à domicile et d’être aidé par nos supporters. J’espère qu’ils seront nombreux. Saint-Légier est une bonne formation qui aime battre les cadors du championnat. On se concentrera sur notre match en jetant un coup d’oeil sur les autres terrains.

Est-ce que vous aurez des espions à Vevey et Montreux?

Bien sûr!

Les finales étaient-elles un objectif en début de saison?

Oui, on voulait y aller, faire le maximum pour les atteindre. Au fil du premier tour, on avait perdu un espoir, mais comme on le voit, au foot rien n’est joué tant que ce n’est pas fini.

Peut-on évoquer ces finales de promotion où vous avez peur que ça porte malheur?

Allons-y

Je serais ravi d’affronter Yverdon II

Pensez-vous avoir une chance d’accéder à l’échelon supérieur?

Franchement, on aime bien les grosses équipes. Si on pouvait affronter la « deux » d’Yverdon, je serais ravi. Je sais que mes gars sont capables de faire quelque chose contre les ténors. Ils peuvent sortir un très bon match. Tout est possible sur une semaine et trois rencontres.

Est-ce que monter en 2e ligue est sportivement viable pour Turc?

Oui, on viserait le maintien tout en gardant l’ossature actuelle. On y rajouterait 3-4 joueurs d’expérience qui veulent rejoindre nos rangs, mais qui n’avaient pas envie d’évoluer en 3e ligue, ce que je comprends. Bref, on verra tout ça, car le chemin reste encore très long entre temps.

Avez-vous un petit pronostic pour samedi?

J’espère une victoire 3-2 et je crois à une qualification pour les finales, c’est notre destin!


Samedi 1er juin 19h:

Vevey United IA (1er) – CS Ollon (11e et déjà relégué)

FC Turc Lausanne (3e) – FC Saint-Légier II (5e)

FC Rapid-Montreux (2e) – US Portuguaise (12e, dernier et déjà relégué)

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*