Mehdi Benhaddouche a résilié son contrat en Algérie

Mehdi Benhaddouche a résilié son contrat en Algérie

A 23 ans, Mehdi Benhaddouche a décidé de quitter l’Algérie, où il était arrivé cet hiver. Cette décision, un peu surprenante, fait suite à la relégation en deuxième division de son club, le CABBA. L’attaquant avait choisi de partir d’Yverdon Sport pour évoluer en première division en Algérie, mais, là-bas, il n’a pas pu évoluer dans les conditions rêvées. La faute à la situation sportive de son club, assez précaire, mais aussi à une blessure malvenue.

« En fait, j’ai joué les deux premiers matches et les trois derniers, c’est tout. Je me suis blessé et j’ai raté dix matches », explique-t-il aujourd’hui. Rageant, lorsque l’on sait la motivation avec laquelle il était parti dans son pays d’origine. Il y voyait l’occasion de relancer sa carrière professionnelle, laquelle avait pris un peu de retard avec les relégations d’Yverdon Sport. Il y croit plus que jamais, pourtant, et a demandé au CABBA d’accepter la résiliation de son contrat. Cela a pris un peu de temps, mais aujourd’hui, il est libre comme l’air.

Cherche-t-il un nouveau club à l’étranger? « Cela peut être en Suisse. » Il se trouve dans la région depuis quelques jours et a notamment assisté samedi dernier au match entre Stade-Lausanne et Meyrin, club où joue son petit frère Farid. Il a encore 15 jours pour trouver le club qui lui convienne, lui qui espère trouver une formation de Super League ou de Challenge League attirée par son profil technique et dribbleur.

Une chose est sûre: il n’a rien perdu de sa détermination à devenir professionnel.

Categories: Football d'élite

Auteur