Le match de la peur sourit à Montreux

Le match de la peur sourit à Montreux

Dans le cadre de la 13e journée du groupe 1 de 2e interrégionale, Montreux s’est chichement imposé 1-0 face à Bex qui se retrouve bon dernier et à neuf points du premier non relégable.

Sur les cinq dernières journées, le FC Bex n’a récolté que deux points, et donc perdu trois fois ; trois fois par un petit but d’écart. « C’est rageant », résume parfaitement l’entraîneur des Béllerins Vali Valdes. C’est trop peu pour prétendre à mieux qu’une descente – ou un retour – en 2e ligue. Samedi, l’issue de la rencontre entre Montreux et Bex s’est décidée sur une balle arrêtée : le cuir a été parfaitement et magnifiquement repris de la tête par Hakim Khadrouche à la 35e.

Montreux se crispe, Bex n’en profite pas

L’ouverture du score des pensionnaires du Stade de Chailly s’est produite un peu contre le cours du jeu. Ce match de la peur entre les deux promus venus 2e ligue a, en effet, crispé les hommes de l’entraîneur Pierre Cheminade. Incapables de produire leur jeu, ils ont balbutié leur football et se sont mis plusieurs fois en danger. Mais Bex, dorénavant dernier du groupe 1 de 2e inter, n’a ni le talent, ni la force, ni la confiance pour mettre ce but qui leur permettraient de récolter des unités.

« Il me manque un tueur devant, philosophe Vali Valdes. Un vrai 9. J’ai absolument besoin de renforts pour le second tour. Au moins un par ligne. » Pas dépité par la situation, le nouvel entraîneur (26 finales pour se maintenir) garde espoir pour le second tour. C’est logique. « Nous avons discuté avec le comité. Nous prospectons des jeunes de la région. » Il reste tout de même difficile de motiver des joueurs pour venir lutter contre la relégation surtout que la barre se trouve à neuf points… « L’amour du maillot fera revenir plusieurs gars », tente de convaincre Vali Valdes.

« Gagner au moins sept rencontres »

Bex compte se renforcer par des joueurs d’expérience durant le mercato hivernal. « Il faudra gagner, au minimum, sept rencontres pour se maintenir. Tout reste possible. J’ai confiance en mon équipe. Elle est encore très jeune. Les gars sont très forts techniquement. Ils ont beaucoup de potentiel », relève le Béllerin comme pour encourager son équipe.

Entraîneur de Montreux, Pierre Cheminade se satisfait de la victoire du jour: « Nous récoltons les trois points ce soir. C’est le plus important »

Montreux, juste au-dessus de la barre avec un point d’avance sur Collex-Bossy, a réussi ce qu’il fallait : gagner le match de la peur. C’est l’essentiel, car au niveau du jeu, le niveau n’était pas reluisant. « Nous récoltons les trois points ce soir. C’est le plus important, explique Pierre Cheminade, entraîneur de Montreux. Nous avons très mal entamé la partie. Nous étions nerveux. Le but a fait beaucoup de bien à l’équipe. Il nous a libéré. » Pourtant et jusqu’à la dernière minute, les Montreusiens ont souffert, mais Bex était trop maladroit à la finition.

Triples tentatives de lob sans succès

Durant la rencontre, et par trois fois, l’équipe du président Alain Baré a tenté une tactique peu utilisée : tenter de lober le gardien d’une frappe lointaine. Pierre Cheminade s’explique. « J’avais donné cette consigne à mon équipe. Je savais que le portier adverse (NDLR : Kévin Mauclet) a l’habitude de jouer haut dans le terrain afin de soulager sa défense. » Cette tactique n’a pas fonctionné, mais l’essentiel est là avec trois points et la chance de passer l’hiver au-dessus de la barre.

FC MONTREUX-SPORTS – FC BEX 1-0 (1-0)

But: 35e Hakim Khadrouche 1-0

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*