Malley a trouvé son homme fort

Malley a trouvé son homme fort

« Lorsque j’ai reçu le coup de téléphone du vice-président, Joël Guignet, j’ai eu une très bonne image du club. Il a été très convaincant, son discours sonnait juste à mes oreilles. Alors, j’ai été d’accord de le rencontrer, même si, au début, je n’étais pas très chaud pour aller en 3e ligue, j’avoue. » Himë Berisha fonctionne beaucoup aux sentiments, aux sensations et aux bonnes vibrations qu’il peut ressentir. Joël Guignet et lui? Ils ont accroché tout de suite, alors même que, de son propre aveu, l’ancien entraîneur de Forward et d’Epalinges, notamment, bénéficiait d’offres de catégories supérieures.

« On va tout faire pour se sauver »

« Franchement, j’aurais pu aller une ou même deux ligues plus haut, mais dans des projets qui étaient moins clairs que celui-là. Bien sûr, la situation de Malley peut paraître compliquée, mais je n’ai pas peur des défis! Au contraire, même, ça me motive encore plus », explique Himë Berisha, sans club depuis son licenciement d’Epalinges cet été (lire ici). Malley est dernier du groupe 3 de 3e ligue, avec six points de retard sur la barre. Voilà les faits. « Mais moi, je vois plus loin. Déjà, cette saison, on va tout faire pour se sauver, avant d’espérer voir plus haut à moyen terme. »

« Des renforts déjà cet hiver »

Himë Berisha ne vient pas tout seul, lui qui prend avec Serge Mobwete et Irhad Hasanovic, qui officieront comme assistants, aux pouvoirs élargis. « L’idée, c’est de s’investir à long terme. Sauver le club cette saison et partir, ça ne rimerait à rien. Ce dont j’ai envie, c’est que Malley redevienne une belle adresse. On parle du deuxième club de Lausanne, quand même! Je suis fier de faire partie de cette histoire et je me réjouis de m’attaquer à ce joli chantier », continue-t-il. Va-t-il amener des joueurs déjà cet hiver? La réponse est claire: « Oui, bien sûr. Ce n’est pas encore bouclé, mais j’ai bon espoir que des joueurs comme Nicolas Weber et Kagan Bahanay nous rejoignent dans les prochains jours. Il n’y a pas d’argent à Malley pour l’instant, mais je vais faire jouer mes relations. Il y a bien des joueurs qui apprécient travailler avec moi, je crois (sourire). »

Enrayer l’incroyable série de relégations

Malley et son important mouvement juniors ont-ils trouvé l’homme idéal pour enrayer l’incroyable série de relégations qui lui tombent sur le coin de la tête depuis quatre ans et le retrait de Didier Mann? Depuis lors, le club du Bois-Gentil n’a connu que des relégations et semblait parti pour enchaîner encore, cette saison. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Himë Berisha.

Categories: 3e ligue, ES FC Malley LS

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*