«Nous voulons progresser avec les gars attachés au club»

«Nous voulons progresser avec les gars attachés au club»

Lutry continue sa reconstruction via la stabilité de son effectif. Les hommes du capitaine Valentin Conus se classent à la 4e place du groupe 1 de 2e ligue. Un rang qui confirme la bonne voie prise par le pensionnaire du Grand-Pont.

« Dommage, mais il ne se passe rien d’alléchant pour vous », rigole Jean-Daniel Jayet, président du FC Lutry, en évoquant le mercato hivernal, à l’issue de la rencontre amicale entre son équipe et celle du FC Donneloye. La victoire 5-0 reste anecdotique, mais elle fait du bien au moral. Le pensionnaire de 3e ligue n’a pas démérité. La fatigue des visiteurs et la fraîcheur venue du banc de l’entraîneur Valter Pedro auront finalement eu raison du club du Jura-Nord vaudois, mais l’important était ailleurs (Donneloye occupe les avants-postes).

Pour Lutry, cette première partie était placée sous le sceau du plaisir de pratiquer le foot pour la première fois depuis de (trop) longs mois. Des dispositions tactiques en test, mais peu de nouveaux joueurs, juste un junior A inter, comme le confirme le capitaine Valentin Conus : « Nous misons sur la stabilité. Nous voulons progresser ensemble avec les gars attachés au club. » Des propos relayés par le président : « Dans notre équipe fanion, il y a trois jeunes qui viennent de notre école de foot. C’est formidable de voir la relève, notre relève, porter le maillot de la « une ». »

Pas plus bas que la 4e place

Depuis la relégation, l’équipe du bord du Léman reconstruit avec les joueurs de la région. La sauce a gentiment pris et voilà les « Singes » placés à un très flatteur 4e rang du groupe 1 de 2e ligue. A seulement trois unités du deuxième, Pully, Lutry peut rêver d’une accession aux finales. « Ce n’est pas notre objectif cette année, nuance Valentin Conus. Le premier est de ne pas descendre plus bas que notre classement actuel. Le second est de continuer à pratiquer du beau jeu pour nos supporters, que l’on espère voir aussi nombreux qu’au premier tour ».

La formation est encore jeune, le porteur du brassard, par exemple, n’a que 22 ans, et cela fait déjà deux saisons qu’il est capitaine. « Si je devais décrire mon équipe ? Elle n’est, en effet, pas très vieille, mais nous avons la chance de posséder beaucoup de talents dans nos rangs. Nous avons prouvé, durant le premier tour, que notre défense était performante. Contre Pully (Lutry remporte le derby), après avoir marqué le premier but, les gars ont réussi à bétonner ». Pourtant, il s’agit de l’une des plus jeunes arrière-gardes de 2e ligue.

Des points bêtement perdus

Seule ombre au tableau de 2017, Lutry a perdu des points bêtement contre des formations du bas de classement. Des nuls contre Cheseaux, Benfica et Crissier ont coûté la 2e place à Lutry. « Nous manquons encore d’expérience, c’est normal au vu de notre moyenne d’âge, justifie le jeune homme qui habite à quelques pas du stade! J’espère que nous avons appris de nos erreurs pour le deuxième tour ». Il le faut, car la première rencontre le 11 mars à 15h aura lieu face au FC Cheseaux. Une victoire lancerait parfaitement l’acte 2 de l’exercice 2017-2018.

Il y a aussi d’autres satisfactions avec les victoires contre Champagne, 3e et Pully, 2e. Il faut ajouter à cela, la défaite, plus qu’honorable, sur le score de 2-1, face au leader Renens. « J’ai la chance d’avoir des gars qui tirent tous à la même corde, continue « Val ». Ils veulent tous travailler et progresser individuellement, mais aussi en équipe ». Ce collectif et cette envie peuvent-ils amener la formation en 2e inter ? « Tout le monde veut aller plus haut en sport, mais il est nécessaire de rester lucide et de prendre le temps, philosophe le clubiste, qui a joué quelques minutes dans cette division. Il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en compte avec plus de frais et l’obligation de faire venir des mercenaires ».

« Des cadres de la une ont fait tout leur junior ici »

Le comité, par la voix de Jean-Daniel Jayet, ne met pas de pression à ses « gamins ». « Nous ne leur imposons pas les finales. Ce que nous désirons c’est qu’ils prennent du plaisir et jouent le haut du tableau. Le club a la chance d’avoir actuellement une très bonne relève. Plusieurs cadres de la « une » ont fait tout leur junior dans nos rangs. Et je peux vous dire que de voir ces enfants de la région sur notre terrain le dimanche me satisfait moi, le comité et les spectateurs », conclut le président tout sourire.

 

Categories: 2e ligue, Accueil, FC Lutry

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*