Lutry ne fait toujours pas de bruit

Lutry ne fait toujours pas de bruit

« On a fait une bonne première mi-temps, on était bien. Un peu moins en deuxième… » Valter Pedro refuse toujours de s’enflammer, même lorsque son équipe revient à trois points de la deuxième place, propriété (pour l’instant?) du FC Genolier-Begnins. On a essayé, pourtant, de lui faire dire que son FC Lutry ne pouvait plus se cacher et qu’il devenait de plus en plus un candidat aux finales. Le résultat? Rien à faire, le technicien du FC Lutry n’a rien lâché. Pas une phrase-choc, rien.

Et même, on s’est fait reprendre par Alain Flückiger, son adjoint: « Ce soir, nous ne sommes pas à trois points, mais à quatre ». Pardon? « Oui, car au fair-play, nous sommes largement moins bons que Genolier-Begnins. Donc si on veut leur passer devant, on devra marquer un point de plus qu’eux. » Soit.

Nelson Freire Ribeiro: un but et deux assists

Lutry, malgré une solide performance offensive mercredi, ne veut donc se mettre absolument aucune pression. Au Censuy, les Singes menaient 0-2 à la pause avant de s’imposer 1-3. Nelson Freire Ribeiro, auteur d’un but et de deux assists pour Alex Santos, a été impliqué sur les trois réussites de son équipe et s’affirme comme l’homme en forme. De bon augure avant le sprint final?

Forcément un peu, car Lutry ne brille pas forcément par son efficacité offensive cette année. Avec 29 buts marqués et 20 encaissés après 19 journées, le « coefficient de spectacularité » est faible. Seul l’USTS II fait « moins bien », avec un goal-average de 22-19. Cela n’a évidemment aucune importance pour le classement, puisque seuls les points comptent, mais cela en dit quand même long sur la solidité et la cohésion qui se dégagent de ce FC Lutry où chacun joue pour l’autre. Il faut être clair: Valter Pedro a réussi à créer un esprit d’équipe très intéressant. Après avoir mené Lutry II en finale de la Coupe vaudoise l’an dernier, l’Angolais s’affirme de plus en plus comme un technicien en vue dans le canton. Et ce, sans faire de bruit même si on a de plus en plus envie d’en faire à sa place.

Grandson dimanche au Grand-Pont

Dimanche, c’est le FC Grandson-Tuileries qui se déplace à Lutry. Et dans le même temps, Echichens recevra Genolier-Begnins, ce qui n’a pas échappé à Valter Pedro. Alors, une victoire d’Echichens, couplée à une autre de Lutry? Si ces deux équipes s’imposent à domicile, les Singes seraient alors revenus à hauteur de « GB ». On n’a pas osé soumettre ce scénario à Valter Pedro. Mais on est sûr qu’il y pense un tout petit peu quand même…

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.